Heiwashima United FC

De FSF Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Heiwashima United

Heiwashima United new crest blkd.png

Généralités
Nom complet Heiwashima United Football Club
平和島ユナイテッド FC
Surnoms United
The Shadows
The Batmen
Noms précédents New K's SC
Seevensbourg SW SCU
Fondation 18 Juin 2008
Matricule n°87
Statut professionnel Juin 2009
Couleurs Noir, Rouge, Blanc
  
Stade Ōji Park
(40 728 places)
Siège Heiwashimaflag.png Heiwashima
Asahi.png Asahi
Drapeau de la Nation de Simland.jpg Simtopia
Championnat actuel S-Ligue 1
Président Drapeau de la Nation de Simland.jpg William Minami
Entraîneur Drapeau de la Nation de Simland.jpg Carlo Capellini
Site web www.heiwashimaunitedfc.com
Palmarès
Régional H-League (1)
National S-Ligue 1, 3e (2011-12)
S-Ligue 2 (1), Vainqueur (2015-16)
Coupe de Simland, Finaliste (2012-13)
Autre Nyokö Cup (1)
Maillots
1920DOMhufc.png          1920EXThufc.png

Domicile                       Extérieur

Actualités
Current event marker.gif
Pour la saison en cours, voir :
Championnat de S-Ligue 1 - 2018-2019

Heiwashima United Football Club (en japonais 平和島ユナイテッドFC, couramment abrégé Heiwashima United) est un club de football simtopien fondé le 18 juin 2008 sous le nom de l'Acadêmica de Géografia de Heiwashima et basé dans la ville de Heiwashima, Hirohito, Asahi.

Le club, fondé et présidé par William Minami, évolue depuis 2016 dans le Ōji Park, littéralement "le Parc des Princes". L'hymne, "I'm Forever Blowing Bubbles " y est chanté à chaque début de rencontre et fait la réputation du club.

Le palmarès d'United se résume par une 3e place de S-Ligue 1 en 2011-2012, une finale de la Coupe de Simtopia en 2013, un titre de champion de H-League en 2014, un titre de champion de S-Ligue 2 en 2016 et une qualification en phase de groupes d'Europa League en 2018. Le club remporte également l'Etoile d'Or pour sa page wiki en 2015 et le prix de "Club sportif de l'année" en 2017, premier et seul lauréat de cette récompense.

Entité footballistique la plus populaire des années 2010, Heiwashima United FC est une véritable institution du football simtopien. Il s'agissait du club sportif le plus suivi du wiki de l'ancienne Simland avec près de 200 000 vues (mai 2020).

Sommaire

Histoire

Genèse d'un club (2008-2009)

Le club naît le 18 juin 2018 sous le nom de l'"Acadêmica de Geografia de Heiwashima", dans la ville de Heiwashima en Asahi. Nommé ainsi en l'honneur de l'explorateur portugais Vasco da Gama, le club universitaire de la faculté de géographie de Heidai (Heiwashima Daigaku, Université de Heiwashima) s'installe donc naturellement dans la cité insulaire. Cette dernière dispose en effet de nombreuses infrastructures facilitant la pratique de ce sport, notamment depuis 2004 et la popularisation du football par la création de la H-League, le championnat de l'ancienne Hirohito devenue Asahi.

Souhaitant se tester face à d'autres effectifs estudiantins, l'équipe menée par un certain William Minami est moquée dès le début, en atteste le surnom de "Shadows", la faculté de géographie occupant un modeste bâtiment en désuéitude avoisinnant la massive et moderne tour centrale de l'Université, qui lui ferait de l'ombre. Elle entame alors son aventure footballistique par des matchs les opposant aux autres disciplines de l'Université Heidai, qui seront au final toutes couronnées de succès. Il faut dire que l'équipe de géographie, à la différence de nombreuses autres équipes universitaires est dôtée d'une proportion importante d'étudiants étrangers, dont le plus prometteur étant sans aucun doute le tout jeune naturalisé Mark Jefferson Svensson, suédois de naissance et fer de lance de l'attaque universitaire.

Forte de cette invincibilité municipale, l'équipe, parfois désormais surnommée les "Batmen" (car le symbole de la faculté de géographie de Heidai est une chauve-souris) est alors au coeur de défis lancés par de nombreuses universités asahîtes. Devant réaliser une sortie de terrain sur les lieux de culte dans la capitale religieuse, les heiwashimans acceptent alors l'invitation de l'Université Gendai, l'autre grande structure étudiante de l'Etat japonophone basée dans une certaine Kamitoshi. Evoluant dans un stade John Hurley archi-comble, les différents protagonistes se joueront des coudes durant toute la rencontre, offrant un jeu hâché mais très offensif devant des supporters chauds-bouillants et prêt à en découdre. A l'issue de cette bataille conclue par un spectaculaire 4-4, la légende dit que les 22 joueurs se seraient effondrés de douleurs, certains même pleurant de nervosité avant de se retrouver bras dessus, bras dessous face à des milliers de supporters conquis par la prestation du jour.

Si cette partie endiablée réveille la rivalité latente qu'opposait les insulaires de Heiwashima aux continentaux de Kamitoshi, il s'agit également du déclic qui amènera un groupe d'étudiants dont William Minami à se réunir dans un izakaya d'Heiwashima le soir-même. Très fortement inspirés par la success-story des Schweizie's Flyers FC, représentant fièrement les couleurs de l'archipel de Nova Helvetica en S-Ligue 1, les asahîtes concluent leur beuverie autour d'une Hirohito fraîche par l'objectif fou de monter une équipe professionnelle représantant Asahi sur la scène nationale, la région japanophone étant jusqu'alors oubliée du paysage footballistique simtopien.

Helvetica Air, premier sponsor maillot du Heiwashima United FC en 2009.

C'est ainsi que l"Academica de Géografia de Heiwashima" est renommé en Heiwashima United FC. Plus neutre, le "United" renvoie à l'idée d'unité, celle du peuple asahîtes face à Simtopia mais également celle des différentes nationaltés portant ce même maillot, le cosmopolitisme restant encore aujourd'hui ancrée dans l'identité du club noir et rouge. La modeste formation sportive universitaire entame dès lors sa métamorphose pour se lancer dans le grand bain. Celle-ci se manifeste par la récupération de talents d'autres disciplines ou universités de la région comme l'entraîneur Philip Jansson, par la signature de contrats professionnels pour certains joueurs de l'effectif original dont celle du joueur phare Svensson et par le parainnage bienvenu du président des Flyers lui-même, M. Swissgunner par le biais de sa compagnie aérienne Helvetica Air. Dôtée de surcroît d'un stade récemment rénové, le Komane Arena, vestige de la Coupe de monde de football 2002, la candidature tardive de la nouvelle United semblent avoir toutes ses chances pour rejoindre la S-Ligue 2 malgré son retard administratif.

Profitant du manque de liquidité d'un club pourtant inscrit dans un premier temps, l'avalonais Nieuw Krononburg VV, le nouveau Heiwashima United récupère ainsi le numéro de matricule qui leur était promis et est alors inscrite le 18 juin 2009 pour la saison 2009-2010 de S-Ligue 2, un jour après l'envoi de la candidature aux émissaires de la FSF et un an pile après la création de l'Académica. Tout un symbole, la success-story est lancée.

Les débuts dans le monde professionnel (2009-2013)

Mark J. Svensson et les siens fêtant la montée administrative d'United avec les supporters en 2010.

Premier club sportif à représenter Asahi sur la scène nationale, la nouvelle Heiwashima United FC porte sur ses épaules tout le poids de la communauté japanophone simtopienne ainsi que celle des communautés asiatiques suivant le football insulaire, les Shadows comptant pas moins de six nationalités venant de l'Orient. Si les garanties financières permises par la compagnie aérienne Helvetica Air permettent un marché des transferts intéressant, en atteste l'arrivée du néerlandais Jens Leuken ou du premier asahîte de l'ère moderne à avoir connu le professionnalisme Katumo Tsangai, le bilan sportif de cette première saison en S-Ligue 2 est loin d'être réjouissant. Malgré une victoire lors de l'anecdotique Nyokö Cup face à l'US Palermo, la coupe de pré-saison organisée par un des sponsors d'United, les Batmen clôturent cette saison par une élimination en 32ème de finale de Coupe de Simtopia contre un club de quatrième division et une modeste 12ème place de S-Ligue 2. Ce bilan aurait pu rester catastrophique, si la FSF n'avait pas connu une crise sans précédent, où de nombreuses écuries de la première et de la seconde divisions tombent en faillite, faute de garanties financières. C'est ainsi que malgré cette très modeste 12ème place sur 16 protagonistes, United est promue administrativement en première division, un record toujours actif du classement le plus bas d'un promu en S-Ligue 1.

Le capitaine de la sélection simtopienne John Vanlky sous les couleurs des Shadows en 2013.

Si l'alignement des planètes semblent connaître son origine dans le Komane Arena, cette promotion dans l'élite ressembla plus à un cadeau empoisonné qu'à une réelle opportunité, les dirigeants ne se remettant pas en question sur les conditions de cette montée. Malgré des recrues de premier rang comme l'arrivée du gardien international suisse Eldin Jakupović, de l'international congolais Albert Milambo et du capitaine de la sélection simtopienne John Vanlky en 2010, ajoutée à celle de la star de Vostok Nikolai Nitroglicerin en 2011, les Shadows sont incapables de monter une équipe équilibrée, plus intéressés à réaliser des coups d'éclats sur le marché des transferts qu'à construire un groupe solide dans la durée. La politique sportive, menée d'une main de maître par un tout-puissant William Minami est largement critiquée dans la presse régionale, condamnant le président heiwashiman à ne pas consacrer autant d'énergie et de travail dans le registre sportif que dans le registre de l'image et de la communication d'United. Car si les Batmen commencent à devenir une institution forte du paysage culturel simtopien, notamment grâce à sa page wiki qui sera récompenser de l'étoile d'argent le 10 octobre 2012, l'équipe continue à décevoir sur le pré.

En effet, malgré une troisième place fictive revendiquée par les supporters lors de la saison blanche 2011-2012, qui connaîtra sa clôture à la septième journée seulement, le parcours d'Heiwashima United en S-Ligue 1 n'est pas digne de son rang supposé. Avec une première saison dans l'élite auréolée d'un mantien administratif malgré une triste seizième place synonyme de relégation, le meilleur rang des Shadows culmine alors à une modeste 12ème place lors de l'exercice 2012-2013. Si le classement est peu reluisant en l'état, l'investissement contrainte du président Minami dans le recrutement d'un entraîneur de haut-niveau en 2011, l'ancien sélectionneur japonais Takeshi Okada, commence à porter ses fruits. Le jeu léché des heiwashimans, symbolisé par ce milieu à trois Nakamura - Nitroglicerin - Milambo fait des émules et amène d'ailleurs les Batmen en finale de la Coupe de Simtopia en 2013, finalement perdue aux tirs au but face à une équipe ultra-dominée du FCU Animus Spiritus (1-1/3-2 tab). A l'issue de cette saison, forte de cette identité de jeu basée sur la possession de balle et de l'éclosion de certains talents issus du centre de formation tels que Mark J. Svensson, Rikyu Nakamura ou encore Mark Gibson, les spécialistes sont unanimes quant au potentiel d'United et sont prêts à parier sur une place européenne dès la saison suivante.

La descente en enfer (2013-2014)

Mais alors que la FSF ouvre les inscriptions de la saison 9 de S-Ligue 1, la situation se tend sur l'archipel de Hirohito. Principale garantie financière d'United, Helvetica Air, la compagnie aérienne de M. Swissgunner met la clé sous la porte et le sponsor de la tunique noire et rouge Nyokö Motors lui emboîte le pas et décide de ne pas renouveler son partenariat avec les heiwashimans. Pire, la FSF dirigée par Benjaz, opère à une révolution structurelle afin de redynamiser son championnat phare, la S-Ligue 1. Si de nouveaux clubs intègrent ainsi l'élite du football simtopien, United n'est pas convié à la fête à la surprise générale. Promis à une belle saison 2013-2014 et faute de ne pouvoir disposer d'un parrain financier, les Batmen sont contraints à être relégué au sixième échelon, dans la ligue régionale d'Asahi, l'ancienne H-League.

Devant rembourser les nombreuses dettes résultant de cette relégation et faute de pouvoir rémunérer les joueurs et la plupart du staff technique suite à la perte de leur licence professionnelle, le club vit une véritable diaspora de ses talents, alimentant pour la grande majorité les clubs de la S-Ligue 1. C'est ainsi que le capitaine John Vanlky rejoint le Spremberg BK, la star Nikolaï Nitroglicerin s'envole vers les Aguazul Papaya et le chouchou du public Mark Jefferson Svensson pose ses valises au RFC Aurora. A l'issue de cette razzia, seuls Aaron Goodknife et Relâmpago, joueurs issus du centre de formation et ayant évolué au moins une rencontre avec la tunique noire et rouge l'an passé, restent liés aux Batmen. Ils constituent avec la réserve du club, l'arrivée de talents asahîtes comme le duo Daisuke Tanabe - Kenji Miyazaki et le retour de l'emblématique Philip Jansson au poste d'entraîneur, le difficile renouveau des Shadows.

La joie des Batmen après avoir décroché le titre de champion de H-League en 2014.

Malgré la déception de la relégation, Heiwashima United doit se reprendre en main pour veiller à sa reconstruction. L'équipe de Phillip Jansson joue le jeu et survole cette H-League. L'équipe est imbattable, ne perdant aucun match et ne concédant que deux matchs nuls face aux Ginkô Rovers et aux Aoyama Bluewings FC en début de saison. Les Shadows terminent ce championnat logiquement premier, avec un écart de 13 points sur son dauphin et tenant au titre, les Minato Marinos.

Ce titre de champion de H-League, aussi jouissif soit-il pour les supporters ne permet pas d'oublier la descente en enfer vécu par le club heiwashiman en début de saison avec cette relégation dans les bas-fonds du sport national. Le sort d'United émeut tout le paysage footballistique simtopien, y compris le grand public, en atteste la forte fréquentation de la page wiki du club qui atteint les 48000 vues en 2014 et devient ainsi le club sportif le plus consulté de la communauté. Forte de ce nouveau statut, l'institution devient un véritable ambassadeur du football national.

Elle attire de nombreuses personnalités dont un certain Gwench, venu s'exiler dans la ville voisine de Kamitoshi. Synonyme de la création du club rival du Ventmer Kamitoshi, l'arrivée de Gwench équivaut également à sa nomination à la tête de la FSF, ce qui sera déterminant dans le retour de Heiwashima United au professionalisme. Supporter refoulé des Shadows, le néo-simtopien tente son va-tout pour convaincre son homologue Minami de revenir en S-Ligue 2 dès la saison suivante. L'amertume face à l'irrespect de l'ancienne direction semble dans un premier temps rester face au refus de la FSF qu'United récupère une partie de ses joueurs partis l'été dernier, matérialisée par la campagne populaire "#BringBackOurPlayers". Néanmoins, William Minami cède et réinscrit son écurie dans l'antichambre de la S-Ligue 1, une décision largement applaudie par les supporters et l'opinion générale. Après une année dans le monde amateur, l'institution Heiwashima United souhaite revenir plus forte que jamais dans la compétition.

La renaissance des Shadows (2014-2016)

Dôtée d'un groupe très jeune et inexpérimenté et en l'absence de la tenue d'un mercato estival, difficile pour Heiwashima United FC d'aborder cette saison 2014-2015 de la manière la plus sereine qui le soit. Malgré l'arrivée de la multiple Ballon d'Or japonaise Homare Sawa au poste d'entraîneur (première femme à occuper ce poste à ce niveau à Simtopia) et le soutien financier de certains hommes d'affaires dont l'architecte japonais Gobanboshi, les Shadows, privés de ses anciens cadres peinent à tenir leur rang dans une S-Ligue 2 très relevée. Symbole de cette âpre saison de transition, le meilleur buteur des Batmen n'est autre que Hiro Sato Jr, âgé de tout juste 17 ans. Fils de l'ancienne star de l'Ebisu Wakashima, l'avant-centre asahîte plante à six reprises seulement et les spécialistes s'inquiètent de ce faible rendement offensif. United sort de cette saison à une pénible neuvième place, loin derrière l'autre club de la ville, le nouveau Heiwashima City FC (4ème) et avec trois points de retard sur le rival du Ventmer Kamitoshi FC (7ème). United reste donc en S-Ligue 2 la saison suivante.

Pour tenter d'élever son niveau de jeu, les Batmen vont opérer à d'importantes restructurations. Le Komane Arena, véritable gouffre financier et propriété de la municipalité heiwashimane est snobée par le club noir et rouge, préférant se lancer dans la construction de leur propre stade. La fin du bail liant les Shadows à l'arène de 98 000 places force la municipalité heiwashimane à la vente du terrain à des promoteurs immobiliers, le prêt contracté lors de la rénovation du stade en 2009 ne pouvant être réglé par la mairie seule. United s'installe alors toute cette saison au Kirin Stadium d'Akasaki, au sud de l'île de Hirohito. Au niveau de l'effectif professionnel, de grands changements bouleversent également le club de la cité insulaire. Suite à la réouverture du marché des transferts à l'été 2015, les Shadows libèrent à tour de bras les éléments les moins importants et investissent massivement dans la recherche de leurs remplaçants. Ainsi arrivent pas moins de 9 joueurs, dont figurent en tête de proue le buteur de Vostok Aleksandr Lakazev, le latéral gauche de Nordviken Valgeir Poroddsson ou encore l'international gallois de Southampton FC, Lloyd Isgrove, record à l'époque du transfert le plus onéreux avec 4,9 millions de simléons. Enfin sur le plan institutionnel, le club noir et rouge réalise une profonde refonte de sa page Wiki, lui permettant de briguer le 25 février 2015 l'obtention de l'Etoile d'Or. L'ultime distinction est saluée et félicité par le gratin simtopien, des dirigeants de clubs tels que Charles Francis Christiaansens (KVZ Hament) et Gwench (Ventmer Kamitoshi FC) aux membres du gouvernement de la nation tricolore, dont le président lui-même.

Heiwashima United FC remporte le titre de champion de S-Ligue 2 en 2016.

Forte de cette profonde métamorphose, Heiwashima United FC entame assez laborieusement sa saison vis-à-vis des objectifs affichés. Si les débuts des Shadows sont loin d'être catastrophiques, ils ne parviennent néanmoins pas à titiller le peloton de tête, mené par Les Ulysses FC, les New Amsterdam Phoceans et surtout par les rivaux du Ventmer Kamitoshi FC, ces derniers finissant champion d'automne. Malgré les 10 points de retard à la trève, la seconde partie de la saison sera beaucoup plus aboutie pour les Noirs et Rouges, opérant à une véritable mission remontada. Au soir de la 22ème journée, United se rapproche à seulement 3 points du dauphin kamitoshite, faisant du Derby de Hirohito qui suit, le match le plus déterminant de la saison 2014-2015 de S-Ligue 2. A l'issue d'une rencontre disputée, les Batmen l'emportent 2 à 1 à domicile, reviennent à égalité de points avec le Ventmer et suit au train Les Ulysses. Il s'agit alors sûrement de la plus belle et plus décisive victoire de l'histoire d'United. Plus régulier que ces adversaires direct malgré une défaite face au leader pangéen, les Shadows s'offrent le titre inespéré de champion de la S-Ligue 2 lors de la dernière journée de championnat. Synonyme d'inauguration dans son tout nouveau stade l'Ōji Park, cette précieuse victoire face à la lanterne rouge du Santa Maria FC permet aux Batmen de soulever son premier titre national, à trois points du dauphin Ventmer Kamitoshi FC et en ayant mené la S-Ligue 2 seulement à 4 reprises. Le Heiwashima United FC rejoint la première division par la grande porte.

Une phase de transition explosive (2016-2020)

Si United peut se targuer de revenir en première division par ce premier titre national fraîchement glané, l'équipe peine à rester sur cette dynamique victorieuse. Malgré tout, ces trois années ont le mérite de remettre United sur la carte, que ce soit institutionnellement, sportivement, politiquement, stratégiquement mais également par son implication dans des affaires extra-sportives.

(de gauche à droite) Živković, Goulart, Pereyra, Ben Arfa et Moraes, symbole de l'internationalisme d'United en 2020.

Tout d'abord, Heiwashima United mise sur la signature de joueurs étrangers évoluant dans des championnats majeurs, délaissant la formation de joueurs simtopiens. Ainsi, sur les 40 joueurs recrutés, seulement 10 dispose de la nationalité simtopienne, dont l'international espoir Iwan Roclas, le latéral défensif Liam Dolarone ou le crack offensif Ivan Durix. Pour accompagner ces jeunes nationaux, des stars du ballon rong rejoignent les rangs des Batmen. Ainsi, après l'arrivée de Ryu Seung-Woo ou de Dominic Iorfa en 2016, l'équipe de la cité insulaire s'offre les services des internationaux nippons Takashi Inui et Maya Yoshida ainsi que de l'écossais Matt Ritchie et de l'albicéleste Emiliano Insúa en 2017, celles des internationaux français Hatem Ben Arfa et Guillaume Hoarau ajouté au prodige serbe Andrija Živković en 2018, l'achat du trio sud-américain Ricardo Goulart, Júnior Moraes et Roberto Pereyra en 2019 et enfin l'arrivée du prometteur gardien serbe Predrag Rajković en 2020.

Si la stratégie internationaliste, propre à l'identité-même des Shadows fait polémique, il n'en est rien face à l'agressivité inédite proposée par le club heiwashiman sur le marché des transferts pour attirer ses talents. Habitué à réaliser de bonnes affaires sur le mercato et à ne pas mettre toutes ses billes sur un joueur, United bat par exemple le record du transfert le plus onéreux lors du marché des transferts hivernal de 2019, s'offrant les services de l'international tchèque de Chelsea Tomas Kalas contre la somme de 9,4 millions d'euros. Mais cette agressivité se manifeste également par des combines "borderline", qui émaille l'image propre des noirs et rouges, combine qui se manifeste parallèlement à l'arrivée de Saul Goodmann en tant que vice-président d'United. Personnalité sulfureuse du barreau d'Aveiro, il rejoint les rangs des heiwashimans en 2016, Minami ayant eu écho de l'efficacité de la méthode "Goodmann" dans les affaires les plus sombres pumacanéenne. Ainsi, lors du mercato estival de 2017-2018, United , forte de sa nouvelle "recrue" trouve un moyen de contourner la règle ne permettant pas les clubs de vendre entre eux si ces derniers appartiennent aux mêmes dirigeants. Les Shadows profitent d'un vide juridique pour s'offrir trois joueurs du Club Papaya, autre entité sous la tutelle de William Minami. Ne jouant que très peu, ils sont libérés au mercato suivant.

S'en suit en 2018-2019 l'affaire très largement médiatisée Affaire Ben Arfa. Proposée sous la forme d'une draft, le mercato estival se déroula 4 tours, avec des ordres de passage croissant/décroissant, en fonction tantôt du classement simlandais de la saison passée, tantôt du classement établi sur la moyenne des trois dernières saisons. A l'entame du troisième tour, William Minami tente le tout pour le tout et propose aux dirigents du Bluecity Cosmos un marché qui consiste à la création de sa page wiki contre la libération de son meilleur joueur : Hatem Ben Arfa. Saul Goodmann se rend compte que deux rangs seulement séparait alors les Shadows au club de la ville bleue, qui leur assurait mathématiquement de récupérer l'ancien du Paris Saint-Germain, n'ayant pas encore jeté son dévolu sur un milieu de terrain. A la surprise générale, le président Max Caen accepte le deal, ce qui est vécu comme un véritable scandale pour de nombreux présidents de la S-Ligue 1. Cette fois, ce n'est pas une quelconque triche qui est critiquée mais le fait d'avoir sciamment profité de la crédulité du dirigeant de l'Albishire qui fait polémique. Si la direction des Shadows se défend de ne jamais avoir voulu profité de qui que ce soit, l'affaire fait grand bruit, alimentant les Unes de nombreux papiers régionaux et nationaux et émaillant l'image jusque là relativement lisse du Heiwashima United FC.

Outre cette stratégie agressive sur les différents marchés des transferts, c'est aussi du point de vue politique que l'institution United tire son épingle du jeu. Lors de la trève 2017-2018, deux des locomotives du championnat, le Spremberg BK et le KVZ Hament soumettent à la FSF des mesures sportives et financières avantageuses concernant les clubs européens, en dépit du reste des clubs de S-Ligue 1 et en menaçant la fédération, si les mesures n'étaient pas prises, de refuser de disputer l'Europe voire même de quitter le championnat simtopien. Jugées extrêmes voire inéquitables, différents présidents de clubs dont William Minami lèvent la voix pour condamner les mesures proposées et le chantage qui en découle. Le club asahîte se détâche toutefois des autres frondeurs par sa volonté de rendre les budgets identiques entre clubs de mêmes divisions. La prise de position d'Heiwahima United, qui est saluée par de nombreux confrères est également largement décriée dans le camp adverse, amenant à des abus caricaturaux et des insultes relevées, allant de "communiste" à "bolchévique" en passant par la critique d'un '"égalitarisme moisi". Bien que les prérogatives proposées par Minami ne sont pas adoptées, des mesures bien plus équilibrées permettent le concensus. Il en reste que par la prise de position du président, l'institution United est depuis marqué au fer rouge de ce débat et est depuis considérée comme étant un club de gauche par les simtopiens.

Hatem Ben Arfa et Guillaume Hoarau (arrière-plan) lors du barrage remporté face au Partizan Belgrade (2-1) en 2018.

Sportivement maintenant, United ne brille pas en championnat et mis à part quelques coups d'éclat face à de grosses écuries, la formation asahîte reste gloabalement engluée au ventre mou de la S-Ligue 1 (7ème en 2018, 9ème en 2019). Pire, elle aurait pu faire l'ascenseur dès son retour dans l'élite lors de la saison 2016-2017, sauvée in extremis après avoir accrocher le maintien à l'avant-dernière journée lors d'un Derby de Hirohito remporté 1 à 0 à domicile (13ème en 2017). Mais malgré ces saisons moyennes, United, profitant de relégations administratives dont celle du VG Ostenbergh découvre enfin l'Europe avec la C3. Qualifiés en phase de groupe après avoir éliminé le Partizan Belgrade et l'US Sassuolo, les Batmen réalisent une campagne relativement aboutie pour une première dans cette compétition et termine troisième de cette Europa League.

Malgré les affaires douteuses, les stratégies internationalistes, les prises de position contestées et des résultats sportifs insuffisants, l'institution heiwashimane reste très largement le club le plus suivi de la communauté footballistique nationale. Avec près de 200 000 visiteurs sur son ancienne page wiki, les Batmen se voient d'ailleurs distinguer le 4 juin 2017 du prix de "Club sportif de l'année 2017" grâce au vote des simtopiens, United étant le premier et seul lauréat de cette récompense. De plus d'un point de vue sportif, les Shadows ont su parfaitement maîtriser son retour dans l'élite et ont pu se doter d'un effectif de très haut niveau, voyant la moyenne de son équipe-type passer de 109,27 à 137,27 entre 2016 et 2020. Forte d'une transition réussie, d'une administration active, d'un engouement populaire fort et d'un groupe de joueurs de qualité, l'institution United doit désormais prétendre à rêver plus grand.

Palmarès

Titres et meilleures performances

Le palmarès d'United se résume par une 3e place de S-Ligue 1 en 2011-2012, une finale de la Coupe de Simtopia en 2013, un titre de champion de H-League en 2014, un titre de champion de S-Ligue 2 en 2016 et une qualification en phase de groupes d'Europa League en 2018. Le club remporte également l'Etoile d'Or pour sa page wiki en 2015 et le prix de "Club sportif de l'année" en 2017, premier et seul lauréat de cette récompense.

Palmarès du Heiwashima United FC
Compétitions nationales Compétitions internationales
  • Championnat de première division :
    • Troisième en 2012
  • Championnat de deuxième division (1) :
    • Vainqueur en 2016
  • Coupe de Simtopia
    • Finaliste en 2013
  • Europa Ligue de l'UEFA
    • Meilleure performance : Phase de groupes en 2018
Autres compétitions Récompenses extra-sportives
  • Wiki
    • Etoile d'Argent en 2012
    • Etoile d'Or en 2015
  • Autres récompenses
    • Lauréat du prix "Club sportif de l'année" en 2017


Bilan par saison

Saison Championnat Classement Coupe nationale Coupe de la ligue Coupe européenne Tournoi de pré-saison
2009-10 S-Ligue 2 12e 32e de finale x x Vainqueur
2010-11 S-Ligue 1 16e ? x x ?
2011-12 S-Ligue 1 3e ? x x ?
2012-13 S-Ligue 1 13e Finaliste x x x
2013-14 H-League Vainqueur x x x x
2014-15 S-Ligue 2 9e 16e de finale x x x
2015-16 S-Ligue 2 Vainqueur 32e de finale x x x
2016-17 S-Ligue 1 13e Deuxième tour Phase de groupe x x
2017-18 S-Ligue 1 7e Troisième tour Phase de groupe x x
2018-19 S-Ligue 1 9e Troisième tour Phase de groupe C3 : Phase de groupe x
2019-20 S-Ligue 1 - Premier tour Phase de groupe x Demi-finaliste

  • - : en cours
  • x : non qualifié ou non organisé
  •  ? : données non disponibles


Scène nationale

Saison I II III IV V VI Points Journées V N D b.p. b.c. Diff.
2019-20 - - - - - - - - -
2018-19 9 42 pts 30 11 9 10 45 43 +2
2017-18 7 44 pts 30 13 5 12 44 39 +5
2016-17 13 33 pts 30 10 3 17 31 58 -27
2015-16 1 60 pts 30 18 6 6 48 35 +13
2014-15 9 40 pts 30 11 7 12 29 29 0
2013-14 1 47 pts 17 15 2 0 45 9 +36
2012-13 13 42 pts 34 9 15 10 39 33 +6
2011-12 3 ? 7 5 ? ? ? ? ?
2010-11 16 30 pts 34 7 18 9 43 62 -19
2009-10 12 ? ? ? ? ? ? ? ?


Légende :

  • I / II / III / IV / V / VI : division jouée
  • V / N / D : victoires / matchs nuls / défaites
  • b.p. / b.c. : buts pour / buts contre
  • Diff : différence de buts
  • - : en cours
  •  ? : données non disponibles

Scène européenne et internationale

Coefficient UEFA

Le coefficient UEFA est utilisé lors des tirages au sort des compétitions continentales organisées par l'Union des associations européennes de football. En fonction des performances des clubs sur le plan européen pendant cinq saisons, ce coefficient est calculé grâce à un système de points et un classement est établi.

Heiwashima United a participé à une seule campagne européenne, lors de la saison 2018/2019, où elle atteint la phase de poules de l'Europa League après être entrée dans la compétition au tour préliminaire. Son classement européen saisonnier fut une 47ème place au ranking UEFA.

Meilleur classement saisonnier en 2018-2019
Rang Club Coefficient
45 Ecosse.png Celtic Glasgow 8.00
46 Espagne.png Villareal CF 8.00
47 DrapeauPays.jpg Heiwashima United FC 7.64
48 DrapeauPays.jpg Aguazul Papaya 7.64
49 Moldavie.png Sheriff Tiraspol 7.00
Classement UEFA des clubs simtopiens en 2020
Rang Club Coefficient
1 DrapeauPays.jpg KVZ Hament 43.980
2 DrapeauPays.jpg Internacional Utopia CF 38.620
3 DrapeauPays.jpg Spremberg BK 34.980
4 DrapeauPays.jpg Aguazul Papaya 17.036
5 DrapeauPays.jpg Heiwashima United FC 16.094

Adversaires européens

Les adversaires ci-dessous sont classées par ordre chronologique.

  • Italie.png US Sassuolo
  • Serbie.png FK Partizan Belgrade
  • Portugal.png Sporting Braga
  • Russie.png Spartak Moscou
  • Allemagne.png FC Mayence

Autres adversaires internationaux

Il s'agit là des adversaires internationaux rencontrés lors de compétitions non-organisées par l'UEFA telles que des tournois de pré-saison (Nyokö Cup en 2009, Coupe de la Fraternité en 2019) ou lors de matchs de préparation. Les clubs ci-dessous sont classés par ordre alphabétique.

  • Australie.png Gold Coast United
  • Espagne.png Villarreal CF
  • USA.png New York Red Bulls
  • Italie.png AC Fiorentina
  • Italie.png US Palermo
  • Japon.png Kashima Antlers
  • Russie.png FK Krasnodar
  • Suisse.png BSC Young Boys
  • Turquie.png Kasımpaşa SK

Couleurs et identité visuelle

Emblème du club

Si le premier emblème du club est expérimental, United arbore en 2012 un logo arborant trois des symboles du club insulaire : la tour d'Heiwashima, la fleur de sakura et la chauve-souris, vestige du département de géographie du Heidai. De 2014 à 2018, la chauve-souris disparaît après un léger redesign, mettant en avant le nom de la ville asahîte. De 2012 jusqu'en 2018 où l'inscription "10 ans" apparaît en dorée sur le fanion, Heiwashima United ne connaît alors que des logos circulaires, pâles copies de celui du Paris Saint-Germain.

En 2018, pour les 10 ans du club, la direction décide à la suite d'un voyage au Japon de redessiner l'emblème d'United, un emblème identifiable et qui lui soit propre. La chauve-souris revient, devenant la structure du nouveau logo, cette dernière ceinturant de ses ailes un fanion où est dessiné la "bande Hechter" blanche et rouge, autre symbole du club heiwashiman et les armoiries "HUFC". En 2020, le logo est modernisé, un tracé doré contourne le nouvel emblème pour lui donner une dimension institutionnelle et les armoiries disparaissent.

Couleur du club

Le club asahîte porte depuis toujours les couleurs noires, rouges et blanches. Le noir représente la couleur de la chauve-souris tandis que le rouge et le blanc représente les couleurs du Japon. D'une manière générale, en atteste le premier maillot d'United, la tunique domicile est originellement noire avec au centre la fameuse "bande Hechter" blanche et rouge tandis que l'extérieur est souvent rouge avec des notes de blanc et de noir.

Certains maillots se détâche de la tradition par leur originalité. Le maillot third de la première saison a comme couleur pour accompagner sa "bande Hechter" un fond bleu, comme les couleurs de la ville d'Heiwashima à l'époque, une anomalie qui ne se reproduira qu'une seule fois, pour les 10 ans du club en 2017/2018. Autre anomalie également avec le third de la saison 2015-2016, qui fut là-aussi bleue mais avec le motif "Rising Sun". Enfin lors de la saison 2011-2012 puis de 2014 à 2016, les couleurs des maillots domicile et extérieur sont inversés, faisant du rouge la couleur principale du club à cette époque-là.

Quelques maillots ont fait l'histoire du club tels que le maillot "Geografia", tunique extérieure des 10 ans du club, arborant en son centre une mappemonde, en souvenir du département de géographie de Heidai et donc de l'ancienne Acadêmica de Geografia de Heiwashima. Le maillot du titre de S-Ligue 2 lors de la saison 2015-2016 reste également dans les mémoires, pour les souvenirs qu'il en résulte. Mais en règle générale, les supporters sont très attachés à la bande Hechter, précipitant le retour au maillot « historique » dès la saison 2017-2018 et donnant une identité propre à l'institution heiwashimane au sein du paysage footballistique simtopien.

Tuniques du Heiwashima United FC
1011DOMHUFC.png
2009-2010
Domicile
0910EXTHUFC.png
2009-2010
Extérieur
0910thirdhufc.png
2009-2010
Troisième
1011DOMhufc.png
2010-2011
Domicile
1011EXThufc.png
2010-2011
Extérieur
1112DOMhufc.png
2011-2012
Domicile
1112EXT.png
2011-2012
Extérieur
1213DOMhufc.png
2012-2013
Domicile
1213EXThufc.png
2012-2013
Extérieur
1314DOMhufc.png
2013-2014
Domicile
1314EXThufc.png
2013-2014
Extérieur
1415DOMhufc.png
2014-2015
Domicile
1415EXTHUFC.png
2014-2015
Extérieur
1516DOMhufc.png
2015-2016
Domicile
1516EXThufc.png
2015-2016
Extérieur
1617DOMhufc.png
2016-2017
Domicile
1617EXThufc.png
2016-2017
Extérieur
1617THIRDhufc.png
2016-2017
Troisième
2017-United-H.png
2017-2018
Domicile
2017-United-A.png
2017-2018
Extérieur
2017-United-3.png
2017-2018
Troisième
1819DOMhufc.png
2018-2019
Domicile
1819EXThufc.png
2018-2019
Extérieur
1819THIRDhufc.png
2018-2019
Troisième
1920DOMhufc.png
2019-2020
Domicile
1920EXThufc.png
2019-2020
Extérieur


Joueurs et personnalités du club

Dirigeants

Depuis 2008, le club asahîte est sous la direction du fondateur William Minami, seul président donc de l'histoire d'United. Le conseil de surveillance du club est également quasiment le même depuis la création des Batmen, la plupart étant tous issus de l'Université de Heidai.

Seules trois personnalités ont rejoint le board heiwashiman entre temps. Tout d'abord, l'ancien avocat sulfureux d'Aveiro, le simtopio-israëlien Saul Goodmann devient le bras-droit de Minami en août 2016. Il n'est pas étranger aux nombreuses affaires d'United lors de la fin des années 2010.

L'arrivée de Carlo Capellini en 2017 a amené à nommer en tant que directeur sportif l'italien Gianluigi Ravioli en mai 2018, lui même secondé par l'ancien joueur d'United Katumo Tsangaï depuis avril 2020, dans le but de renouer le contact avec les réseaux asahites.

Organigramme du club
Fonction Nom
Président-directeur général Drapeau de la Nation de Simland.jpg France.png William Minami
Vice-président Drapeau de la Nation de Simland.jpg Israel.png Saul Goodmann
Directeur sportif Italie.png Gianluigi Ravioli
Directeur sportif adjoint Drapeau de la Nation de Simland.jpg Katumo Tsangai
Directeur financier Drapeau de la Nation de Simland.jpg Matsuhito Seiko
Directeur opérationnel Drapeau de la Nation de Simland.jpg Takeshi Nakagawa
Directeur billetterie Drapeau de la Nation de Simland.jpg Echizen Toyoda
Directeur juridique Drapeau de la Nation de Simland.jpg Keiko Tanabe
Directeur commercial Drapeau de la Nation de Simland.jpg Kimiko Takapeye
Directeur sponsoring Drapeau de la Nation de Simland.jpg Fumihiko Kawasaki
Directeur des infrastructures Drapeau de la Nation de Simland.jpg Hiroki Masahara

Entraîneurs

Entraîneurs du Heiwashima United FC
Rang Nom Période
1 Drapeau de la Nation de Simland.jpg Phillip Jansson juin 2009 - juillet 2011
2 Japon.png Takeshi Okada juillet 2011 - août 2013
3 Drapeau de la Nation de Simland.jpg Phillip Jansson août 2013 - août 2014
4 Japon.png Homare Sawa août 2014 - août 2017
5 Drapeau de la Nation de Simland.jpg Carlo Capellini août 2017 -

Le premier coach à exercer sur le banc heiwashiman n'est autre que Phillip Jansson, tout juste diplomé du département de sport de l'université de Heidai. Le jeune simtopien, originaire de Nordviken se démarquera par une grande proximité avec ses joueurs et un jeu porté vers l'avant. Néanmoins, son manque d'expérience et de résultat amène à une non-prolongation de son contrat lors de l'été 2011, synonyme de l'arrivée de l'ancien sélectionneur nippon Takeshi Okada. Il reviendra en tant qu'adjoint d'Okada en septembre 2011.

Le japonais, figure du championnat de J-League des années 2000, métamorphose le jeu des Batmen. Orienté autour d'un 4-3-3 avec un milieu en triangle, reposant sur un 6 (Albert Milambo) et deux 8 (Nikolaï Nitroglicerin et Rikyu Nakamura), United qui jouait jusqu'alors en contre-attaque devient une équipe qui garde le ballon et cela commence à porter ces fruits, en atteste l'hypothétique troisième place acquise (le championnat s'arrêtant bout de sept journées) lors de la saison 2011-2012 et surtout la finale de la Coupe de Simtopia de football en 2013.

Avec la relégation adminstrative du club heiwashiman en 2013, l'ancien coach des Yokohama Marinos quitte le navire et son adjoint d'alors, Phillip Jansson reprend la tête d'un effectif décimé. Meneur d'hommes et ramenant son style offensif à l'équipe, Heiwashima United remporte haut la main la H-League en 2014. Mais dès le retour en S-Ligue 2 la saison suivante, Jansson rebascule entraîneur adjoint.

En 2014, fort de ce retour dans le monde professionnel, les dirigeants des Shadows font confiance à l'inexpérimentée Homare Sawa. La Ballon d'or 2011 est la première femme à diriger une équipe de première division à Simtopia. Le style de la coach noire et rouge se rapproche plus du jeu de son prédécesseur Takeshi Okada, voulant mettre en place un jeu de possesion, basé autour d'un 4-3-3 avec non pas un milieu défensif mais deux, symbolisé par le binôme Daisuke Tanabe & Kenji Miyazaki. Après une saison décevante, elle arrive à remporter avec ses hommes le titre de champion de S-Ligue 2 lors de la saison 2015-2016. Confortée à la tête de l'équipe première, Sawa déçoit dans l'élite, certains lui reprochant de ne pas amener suffisamment de fantaisie malgré un effectif de plus en plus garni. Après une triste treizième place lors de la saison 2016-2017 de S-Ligue 1, Sawa n'est pas conservée en tant qu'entraîneur de l'équipe première. Elle restera néanmoins sur le banc heiwashiman en tant qu'adjointe jusqu'en janvier 2020.

Carlo Capellini sur le banc d'United en 2018.

Pour remplacer la japonaise, la direction souhaite plutôt baser sa recherche sur un coach simtopien d'expérience et c'est dans ce contexte qu'arrive en août 2017 Carlo Capellini. L'ancien coach du Real Madriz impose tout de suite les bases de son jeu avec un 4-4-2 ultra-offensif, voulant user au mieux des qualités de son effectif. Cette tactique porte sur deux milieux défensifs (dont le duo Rene Krhin et Adam Clayton), deux ailiers techniques (dont Hatem Ben Arfa, Matt Ritchie, Roberto Pereyra ou Andrija Zivkovic) et deux attaquants de pointe (dont Guillaume Hoarau, Junior Moraes ou encore Ricardo Goulart). Lors de la première partie de la saison 2017-2018, les Batmen sont insatiables, finissant premier du championnat à la trève hivernal. S'ils terminent finalement à la septième place sur les rotules, faute d'avoir un groupe suffisamment important, les Shadows sont qualifiés pour l'Europa League.

Cette campagne 2018-2019 permet à "Il Mister" de déployer toute l'étendue de son génie sur les pelouses européennes, permettant à United de rejoindre la phase de groupe après s'être défait de deux adversaires en phases préliminaires. Finalement troisième de leur groupe, synonyme d'élimination et auteur d'une pénible neuvième place en S-Ligue 1, Capellini est conservé à son poste, les dirigeants portant eux-mêmes la responsabilité de ces échecs, conscient de ne pas avoir donné tous les outils nécessaires au manager italophone.

Il est l'actuel entraîneur de l'équipe première des noirs et rouges.

Autres personnalités

Membres d'honneur

Le tableau liste les membres d'honneur, ces personnalités extérieures à Heiwashima United qui ont fait l'histoire de l'institution. Ce titre honorifique leur permet d'être observateur lors de certaines réunions organisées par le conseil de surveillance et de profiter de certains avantages comme un accueil VIP illimité dans l'Ōji Park. Les raisons qui leur ont permis d'obtenir ce titre sont repertoriées dans la colonne "note". Tous les personnalités ci-dessous sont de vrais membres IRL.

Membres d'honneur du Heiwashima United FC
Rang Nom Note
1 Suisse.png Swissgunner Dirigeant des Schweizie's Flyers FC, grand homme du football national et soutien important des débuts du club en 2009.
2 Drapeau de la Nation de Simland.jpg France.png Gwench Principal artisan du retour du Heiwashima United FC dans le monde professionnel en 2014.
3 Japon.png Gobanboshi Architecte (BATeur) japonais à l'origine du "Dotonbori Glico Building", bâtiment commandé par William Minami en 2015.
4 Drapeau de la Nation de Simland.jpg Belgique.png CFC Membre très influent des multiples renovations de la page wiki d'United depuis 2015.


Joueurs

Effectif actuel

Le tableau liste l'effectif professionnel et le staff technique du Heiwashima United FC pour la saison 2019-2020.

Effectif de la saison 2019-2020
Joueurs Encadrement technique
# P. Nat. Nom du joueur Age Sélection Club précédent Arr.
Gardiens >Entraîneur(s)

>Entraîneur(s) adjoint(s)

>Préparateur(s) physique(s)

>Entraîneur(s) des gardiens

>Entraîneur(s) du centre de formation

>Médecin(s)


>Légende

  • P. : Poste
  • Nat. : Nationalité
  • Arr. : Année d'arrivée
  • Captain sports.svg.png : Capitaine
  • G : Gardien de but
  • D : Défenseur
  • M : Milieu de terrain
  • A : Attaquant












1 G Roumanie.png Ciprian Tătărușanu 34 Roumanie Astyds de Ckrystahal 2018
16 G Suede.png Pär Hansson 34 Suède KVZ Hament 2019
95 G Serbie.png Predrag Rajković 25 Serbie France.png Stade de Reims 2020
Défenseurs
2 D Argentine.jpg Emiliano Insúa 31 Argentine Allemagne.png VfB Stuttgart 2017
3 D Japon.png Maya Yoshida 32 Japon Angleterre.png Southampton FC 2017
4 D Drapeau de la Nation de Simland.jpg Iwan Roclas 21 Simtopia espoirs INF Simtopia 2017
5 D Angleterre.png Dominic Iorfa 25 Angleterre espoirs Angleterre.png Wolverhampton Wanderers FC 2016
13 D Republique-Tcheque.png Tomáš Kalas 27 Rep. Tchèque Angleterre.png Chelsea FC 2019
18 D Drapeau de la Nation de Simland.jpg Liam Dolarone 21 - INF Simtopia 2017
21 D Bresil.png Anderson Martins 33 Brésil espoirs Bresil.png São Paulo FC 2020
23 D Norvege.png Tore Reginiussen 34 Norvège KVZ Hament 2019
29 D France.png Romain Danzé Captain sports.svg.png 34 France espoirs Astyds de Ckrystahal 2018
32 D Drapeau de la Nation de Simland.jpg Jack Sellert 21 - INF Simtopia 2019
- D USA.png Garrett Moore 25 - Irwellshire United FC 2019
Milieux de terrain
6 M Slovenie.png Rene Krhin 30 Slovénie Espagne.png Granada CF 2017
7 M Serbie.png Andrija Živković 24 Serbie Portugal.png Benfica Lisbonne 2019
8 M Angleterre.png Adam Clayton 31 Angleterre espoirs Angleterre.png Middlesbrough FC 2017
10 M France.png Hatem Ben Arfa 33 France Bluecity Cosmos 2018
11 M Ecosse.png Matt Ritchie 31 Ecosse Angleterre.png Newcastle United FC 2017
14 M Japon.png Takashi Inui 32 Japon Espagne.png SD Eibar 2017
20 M Croatie.png Ivan Močinić 26 Croatie Internacional Utopia CF 2017
37 M Argentine.jpg Roberto Pereyra 29 Argentine Angleterre.png Watford FC 2019
- M USA.png Isaac Moore 24 - Irwellshire United FC 2019
- M Drapeau de la Nation de Simland.jpg Nick Yermolayev 26 - Zénith Kirkov 2015
Attaquants
9 A Ukraine.png Júnior Moraes 33 Ukraine Ukraine.png Dynamo Kiev 2019
12 A Bresil.png Ricardo Goulart 29 Brésil Chine.png Guangzhou Evergrande 2019
14 A CoreeDuSud.png Ryu Seung-Woo 25 Corée du Sud Allemagne.png Bayer 04 Leverkussen 2016
27 A Drapeau de la Nation de Simland.jpg Ivan Durix 19 - INF Simtopia 2019


Equipes-types notables

Les tableaux listent les différentes moyennes des équipes-types d'United par saison depuis 2009. Les moyennes se font sur 200. Les equipes-types qui sont rentrés dans l'histoire des supporters des Batmen sont celle de la finale de la Coupe de Simtopia 2013 (109,72/200), celle du titre de S-Ligue 2 en 2016 (97,00/200) ou encore celle de la première campagne européenne en 2018-2019 (134,34/200).

Liste des moyennes des XI type (sur 200)
Rang Note Saison
1 92,90 2009-2010
2 103,09 2010-2011
3 107,09 2011-2012
4 109,72 2012-2013
5 76,09 2013-2014
6 83,18 2014-2015
Rang Note Saison
7 97,00 2015-2016
8 109,27 2016-2017
9 129,27 2017-2018
10 134,34 2018-2019
11 137,27 2019-2020
Equipe-type avant la relégation administrative en 2013.
Equipe-type du titre de champion de S-Ligue 2 de 2016.
Equipe-type de la première saison européenne d'United en 2018.

Shadow of the Year

Le trophée "Shadow of the Year" en 2018.

Le trophée "Shadow of the Year", à l'initiative du quoditien généraliste Heiwashima Shimbun est une récompense individuelle décernée chaque année par les supporters du Heiwashima United FC à un joueur. Le résultat, effectué tout au long de l'année par le vote du public post-match est rendu public à l'issue de la dernière journée de championnat, lors d'un second vote, prenant en compte la saison complète des joueurs nominés.
Le joueur ayant le plus de trophées (3) est l'ancien capitaine d'United et international simlandais John Vanlky.

Joueurs récompensés par le Shadow of the Year
Rang Joueur Saison
1 DrapeauPays.jpg Mark Jefferson Svensson 2009-2010
2 DrapeauPays.jpg John Vanlky 2010-2011
3 DrapeauPays.jpg John Vanlky 2011-2012
4 DrapeauPays.jpg John Vanlky 2012-2013
5 DrapeauPays.jpg Kenji Miyazaki 2013-2014
Rang Joueur Saison
6 DrapeauPays.jpg Daisuke Tanake 2014-2015
7 DrapeauPays.jpg Valgeir Poroddsson 2015-2016
8 Serbie.png Marko Poletanović 2016-2017
9 Ecosse.png Matt Ritchie 2017-2018
10 France.png Hatem Ben Arfa 2018-2019

Joueurs d'hier et d'aujourd'hui

Joueurs hirohitois
  • Asahi.png Higorumi Akira
  • Asahi.png Gîchi Atalante
  • Asahi.png Shohei Fukushima
  • Asahi.png Takuma Fukuyama
  • Asahi.png Yoshiro Haneda
  • Asahi.png Ken Hitoshi
  • Asahi.png Tadashi Hodaiko
  • Asahi.png Kaori Makoto
  • Asahi.png Kiyomune Masakata
  • Asahi.png Iemoto Mata
  • Asahi.png Ryusuke Minami
  • Asahi.png Kenji Miyazaki
  • Asahi.png Kitarô Muji
  • Asahi.png Rei Nakamura
  • Asahi.png Japon.png Rikyu Nakamura StarGold.png
  • Asahi.png Kito Nakashima*
  • Asahi.png Sachio Saibaraka
  • Asahi.png Mike Sato
  • Asahi.png Hiro Sato Jr.
  • Asahi.png Echizen Seiko
  • Asahi.png Saburô Suzuki
  • Asahi.png Aito Takahara
  • Asahi.png Eiji Takahara
  • Asahi.png Daisuke Tanabe
  • Asahi.png Koyuki Tanaka
  • Asahi.png Yuro Tekenchi
  • Asahi.png Masahiro Tenechi
  • Asahi.png Akizumi Tomiko
  • Asahi.png Amihide Tomiko
  • Asahi.png Katumo Tsangaï StarGold.png
  • Asahi.png Takumi Ueno
  • Asahi.png Chôjirô Yokohama


(*) Ancien joueur de l'Académica
(**) Joueur prêté via FM
StarGold.png Joueurs emblématiques


Joueurs simlandais
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Jack Altebin
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Thomas Beck**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Leonard Bueno*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Félix Chatonoy
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Chung Lu-Hsing
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Julien Cofio**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Fabien Courant**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Liam Dolarone
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Ivan Durix
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Youssef El-Habder
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Hughes Figotino**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Hans-Peter Frits**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Mehdi Gaga
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Mark Gibson
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Jérémy Hardy
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Ernesto Hernandez
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Dany Hilleköll*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Cao-Minh Hoang
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Charlie Howard
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Kyle Iankovic*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Luiz Juanez*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Volodomir Ketzarenko
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Allemagne.png Martin Köllenburg*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Phillip Kronenbergen*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Eric Kuranyi**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Aleksander Lakazev
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Ael Le Bolzec
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Quentin Lefort**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Pays Bas.png Jens Leuken
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Kio Lyönenki*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Antoine Meira**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Philippe Meunier
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Serbie.png Aleksandr Minkä*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Nikolaï Nitroglicerin StarGold.png
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Kim Ordaz**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Sébastien Oulekec*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Ernesto Perez
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Valgeir Poroddsson
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Loïc Prennault
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Luke Pristy
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Serge Rameau
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Dominique Ridal**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Iwan Roclas
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Jack Sellert
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Shang Ti-Wang


(*) Ancien joueur de l'Académica
(**) Joueur prêté via FM
StarGold.png Joueurs emblématiques
Joueurs étrangers
  • Albanie.png Elvir Maloku
  • Angleterre.png Adam Clayton StarGold.png
  • Angleterre.png Stephen Carsson*
  • Angleterre.png Nigeria.png Dominic Iorfa StarGold.png
  • Argentine.jpg Emiliano Insúa
  • Argentine.jpg Roberto Pereyra StarGold.png
  • Bahrein.jpg Duaij Naser
  • Biélorussie.png Valery Shantalosov**
  • Bresil.png Ricardo Goulart StarGold.png
  • Bresil.png Jeje*
  • Bresil.png Anderson Martins
  • Bresil.png Relâmpago
  • Bresil.png Felipe Santana de Silva
  • Canada.png Lucas Marquez*
  • Chine.png Dewei Shang-Ti
  • Chine.png Wu Lei
  • RepubliqueDemocratiqueCongo.png Albert Mutumba Milambo StarGold.png
  • CoreeDuSud.png Kim Hyun


  • CoreeDuSud.png Kim Soo-Beom
  • CoreeDuSud.png Lee Yo-Sung*
  • CoreeDuSud.png No Dong-Geon
  • CoreeDuSud.png Park Jing-Jong
  • CoreeDuSud.png Ryu Seung-Woo StarGold.png
  • Croatie.png Ivan Mocinic
  • Ecosse.png Aaron Goodknife
  • Ecosse.png Matt Ritchie StarGold.png
  • EAU.png Habib Khamel*
  • Estonie.png Johannes Kivelä
  • USA.png Sean Caldwell
  • USA.png Michael Dussey
  • USA.png Garrett Moore
  • USA.png Isaac Moore
  • USA.png Michaël Ueltschey
  • Finlande.png Jelen Koningen*
  • France.png Hatem Ben Arfa StarGold.png
  • France.png Romain Danzé StarGold.png
  • France.png Guillaume Hoarau StarGold.png
  • Gabon.png Lolo*
  • Gambie.png Omar Jiwa**
  • Hongrie.png Ádám Bogdán
  • Islande.png Mika Thompson*
  • Italie.png Nicola Barasso
  • Japon.png Miro Kayameya*
  • Japon.png Takashi Inui
  • Japon.png Maya Yoshida StarGold.png
  • Macao.png CoreeDuSud.png Henri Yo-Sung
  • Nigeria.png Irlande.png Ismahil Akinade
  • Norvege.png Tore Reginiussen
  • Norvege.png Harmeet Singh
  • Pays Bas.png Wallace Martijn
  • Pays Bas.png Alexander Wagall
  • Pays de Galles.png Lloyd Isgrove StarGold.png
  • Roumanie.png Ciprian Tătărușanu
  • Russie.png Dmitry Godunok StarGold.png
(*) Ancien joueur de l'Académica
(**) Joueur prêté via FM
StarGold.png Joueurs emblématiques


Infrastructures du club

Vue aérienne de Heiwashima avec l'Ōji Park (en haut à droite) et le Centre d'entraînement John Vanlky (en bas à droite) en 2018.

Stades

Komane Arena (2009-2014)

Le Komane Arena.

Le Komane Arena, construit lors de la Coupe de monde japonaise de football 2002 était le stade du club asahîte d'octobre 2009 à juillet 2014. La première des Shadows se déroule le 7 octobre 2009 lors du tournoi de présaison "Nyokö Cup" face à Palerme, avec à la clé une victoire 2 à 0. Il s'agit à ce jour du record d'affluence de l'arène, puisque les 94 700 places que compose le stade étaient occupées (record égalé le 10 octobre 2014 lors du premier derby d'Heiwashima).

Courant 2009, le maire et président du club William Minami envoie un dossier au Ministre de l'Aménagement du Territoire, de l'Environnement et du Tourisme afin de faire recenser le stade des Shadows lors du Plan Marshall. Après une visite sur place, le Ministre et son équipe attribue à l'enceinte heiwashimane le titre de "stade à envergure internationale", soit la plus haute distinction possible.

En 2010, à la suite d'un partenariat avec la firme autrichienne RedBull, le stade adopte le nom de Red Bull Komane Arena. Leur projet est à terme de racheter les parts de la présidence en place, afin de rebaptiser United le Red Bull Heiwashima, un échec cuisant pour la firme autrichienne. L'arène dorée recupère son nom initial à l'issue de la saison 2010-11.

Le Komane Arena, véritable gouffre financier et propriété de la municipalité heiwashimane est snobée par le club noir et rouge lors du retour des Batmen en S-Ligue 2 après la douloureuse rétrogation administrative en sixième division. La construction de leur propre stade est alors en construction. La fin du bail liant les Shadows à l'arène de 98 000 places force la municipalité heiwashimane à la vente du terrain à des promoteurs immobiliers, le prêt contracté lors de la rénovation du stade en 2009 ne pouvant être réglé par la mairie seule.

Kirin Stadium (2014-2016)

Le Kirin Stadium.

Heiwashima United ne peut évoluer à Heiwashima durant la saison 2014-2015. Mais visiblement, United était au courant de cette éventualité et l'avait déjà anticipé. Une anticipation qui datait du printemps dernier. En effet, Wizz-Y s'est rendu à Kamitoshi en mars, afin de demander au maire Gwench s'il était possible de louer un des innombrables stades de la ville. Après de brèves négociations, United devait occuper le Koîn Stadium. Mais au moment de signer les contrats, coup de théâtre: Gwench se rétracte. La municipalité de la "cité des dieux", après mûre réflexion a considéré qu'"accueillir les rivaux du voisin du nord serait une erreur et une offense envers les supporters de la ville".

Le président des Shadows ira alors examiner de nouvelles pistes, qui s'avèreront plus concluantes. Le 30 août 2014, lors d'une conférence de presse spéciale, les Shadows annoncent qu'ils s'installeront dans le nouveau Kirin Stadium (18 500 places) du Kirin Akasaki FC (H-League). La direction assure qu'il prendra en compte une partie des dépenses liés aux déplacements des supporters vers Akasaki.
Heiwashima United évolua donc dans l'antre akasakîte lors de deux saisons de S-Ligue 2 entre 2014 et 2016.

Ōji Park (2016-)

Artdetail.gif Article détaillé : Ōji Park
OJIPARK.png
OJIPARKNEWNUIT.png
 L'Ōji Park.

Les dirigeants profitent donc de cette saison 2015-2016 pour passer à la vitesse supérieure. Ces derniers souhaitent donc que ce nouveau stade soit à taille humaine, afin qu'il ne devienne le gouffre financier qu'a pu être le Komane Arena, en étant en phase avec la population et non avec la mégalomanie générale, manifestée par de trop grandes et vides enceintes sportives à Simtopia. C'est alors le projet dans le quartier des temples de la ville, à Odayaka (soit à 3 kilomètres de l'ancienne arène dorée) qui est retenu, proche des quartiers branchés d'Heiwashima et du carrefour des principaux axes de transports municipaux (notamment la Gare d'Heiwashima-Tokyu).

Construit en à peine un an, le nouveau stade des Shadows, nommé Ōji Park (soit "Parc des Princes" en japonais) peut accueillir quelques 40 728 supporters, soit moins de la moitié de l'ancienne maison des Shadows mais est bien plus rentable pour la direction, enfin propriétaire de son enceinte sportive. Le stade est inauguré le 6 mai 2016 lors du match du sacre, United devenant champion de S-Ligue 2 en s'imposant face au FC Santa Maria (2-0).

Dôté de panneaux photo-voltaïques sur le quart ouest du toît de l'arène, l'Ōji Park est un stade auto-suffisant, le premier du pays. En 2020, le club finance le remplacement des sièges, avec l'ajout de l'inscription "United", l'implantation d'une pelouse nouvelle génération et surtout la construction de loges VIP pour maximiser les revenus.

A la suite d'un partenariat ayant été signé durant le mercato estival de 2017, le stade est renommé SimlandTel Ōji Park de 2017 à 2019, avant de retrouver son nom initial à l'été 2019.

Structures d'entraînement

Centre d'entraînement John Vanlky

Le Centre d'entraînement John Vanlky.

Le Centre d'entraînement John Vanlky est le centre d'entraînement des Shadows. Il est basé à quelques centaines de mètres au sud de l'Ōji Park, à la limite entre les quartiers d'Odayaka et d'Aoyama. Rénové en même temps que l'enceinte d'United lors de la saison 2015-2016, il comporte tous les équipements nécessaires à un club de haut niveau : espace de balnéothérapie, de massages, salle de soins, de musculation, espace détente, bureaux pour le staff et le président, zone presse, ainsi que l'installation de pelouses haut de gamme par le jardinier du club afin d'offrir des conditions d'entraînements optimales au club heiwashiman.

Auparavant nommé Centre d'entraînement Swissgunner de 2017 à 2020, en hommage à SwissGunner, grand homme de football inspirant la création d'Heiwashima United, il est renommé en avril 2020 au nom de l'ancien Batmen John Vanlky (2010-2013), ancienne star et capitaine de la sélection nationale, qui s'est retiré des pelouses depuis juin 2019.

Soutien et image

Supporters

Quotesdebut.png  I'm forever blowing bubbles,
Pretty bubbles in the air.
They fly so high, nearly reach the sky,
Then like my dreams they fade and die.
Fortune's always hiding,
I've looked everywhere ...
I'm forever blowing bubbles,
pretty bubbles in the air.
United ! United ! United !
Quotesfin.png
"I'm forever blowing bubbles", l'hymne du Heiwashima United FC

Originaire du monde universitaire, Heiwashima United trouve ses premiers supporters chez les estudiantins d'abord du Heidai d'où était issue l'Acadêmica plus très vite dans les autres facultés d'Asahi. D'ailleurs, dès l'inscription des Shadows en S-Ligue 2 lors de la saison 2009-2010, de nombreux groupes de supporters, surnommé Batfans sont nés un peu partout sur le territoire japanophone, United étant le seul représentant de la région à Simtopia. Ces groupes portent pour beaucoup les noms des clubs du football asahite, avec par exemple les "Ebisu Batfans" de Wakashima, les "Kirin Shadows" d'Akasaki ou les "Tora United" de Hitoshinpû. Ces derniers perdurent encore aujourd'hui dans l'enceinte heiwashimane.

A chaque début de match, le mythique hymne du club "I'm forever blowing bubbles" écrite par John Kellette en 1918 est entonnée dans le stade des Shadows depuis la première journée de S-Ligue 2 face à l'Avity Regio Tifflis en 2009. Le surnom de l'ART étant les "Scrubsies" et vu que to scrub signifie "nettoyer à la brosse", les supporters ont eu l'idée de reprendre le chant de West Ham United, afin de faire comprendre à l'adversaire que même s'ils frottent fort, ce sont les heiwashimans qui feront les plus belles bulles : en somme, peu importe le niveau de l'adversaire, United sera meilleur. Le chant se clôt par trois "United" scandé par les supporters et ce dernier accompagne depuis l'entrée des joueurs sur le terrain.

La célèbre campagne #BringBackOurPlayers, mise en place par les supporters d'United en 2014.

En 2013 après la relégation administrative du club noir et rouge, ce dernier connaît paradoxalement une côte de popularité sans précédent, de nombreux supporters du football simtopien partout dans le pays étant touché par le triste sort réservé aux Batmen. Ceux-ci se manifestent le plus souvent derrière la campagne #Bringbackyourplayers, demandant le retour des anciens des Shadows, une campagne en vain mais qui aura le mérite de placer Heiwashima sur la carte malgré cette saison en H-League. Dans l'équivalent de la sixième division, le Komane Arena connaît une moyenne d'affluence de près de 25 000 supporters, record toujours en cours de la première division asahite.

Supporters du Heiwashima United FC en 2018.

Si les supporters dépassent désormais le cadre du monde estudiantin, il en reste que les valeurs de la faculté de géographie de Heidai que sont l'internationalisme et l'anti-fascisme perdure dans les confins de l'Ōji Park. Souvent considéré comme le club le plus populaire d'Asahi et de Simtopia, l'institution heiwashimane compte sur une centaine de factions présentes dans l'ensemble du pays et à l'international, au Japon ou dans les communautés nipponnes brésiliennes notamment, ou encore au sein des pays francophones, en France ou en Belgique principalement.

Heiwashima United FC compte parmi ses supporters célèbres la chanteuse hirohitoise Meishu ainsi que le groupe de musique électronique français Minamibros.

Médias et réseaux sociaux

Le club possède des médias officiels regroupés dans un pôle nommé "United Medias" et dont le siège se situe dans la tour Komane, dans le quartier des affaires d'Aoyama. L'offre médiatique contrôlée par les Batmen sont depuis 2009 la page Wiki, une des plus complètes, des plus récompensées (Etoile d'Or en 2015) et des plus suivies de l'histoire du football simtopien. Elle est d'ailleurs mise en "Lumière" deux fois par les administrateurs du "Wikisimland". La section médias du complète son offre avec la création en avril 2020 d'une page Twitter.

Très largement couverte par le média de la fédération FSF Live depuis son entrée dans le monde professionel en 2009, devenant une des vitrines du football simtopien, l'actualité d'United est également largement traîtée par la presse écrite régionale, notamment le Heiwashima Shimbun, l'un des quotidiens généralistes les plus lus d'Asahi. Il arrive aussi que les Shadows soient relayés par la rédaction d'autres journaux régionaux, notamment lors de succès nationaux comme pour le titre de S-Ligue 2 ou plus récemment lors de scandale d'Etat comme l'était l'Affaire Ben Arfa de 2017.

Popularité

Heiwashima United, primé "Club sportif de l'année" en 2017, premier et seul lauréat de cette récompense.

Heiwashima United FC est depuis 2014 le club le plus suivi de l'histoire de Simtopia avec 195 383 consultations en mai 2020, loin devant ses dauphins des Aguazul Papaya, du défunt Schweizie's Flyers FC et du KVZ Hament enregistrant sur la même période moins de 25 000 vues chacun. Mieux, il s'agit également de la page traîtant du football national la plus suivie de la nation, là encore loin devant la deuxième page, celle traîtant de la S-Ligue 1 (53 186 consultations en mai 2020). L'institution heiwashimane est d'ailleurs la dixième page la plus consultée de l'ensemble du "Wikisimland" en mai 2020.

Véritable ambassadeur du football simtopien, Heiwashima United a notamment permis de mettre en lumière le championnat et d'attirer de nombreuses personnalités, la plus célèbre d'étant Gwench devenu depuis président de la FSF et patron des rivaux du Ventmer Kamitoshi FC. La consécration ultime a lieu en 2017, lors des Simland Choice Awards, où le club asahite, pourtant en lice face à l'Internacional Utopia CF et au KVZ Hament remporte haut la main la récompense de "club sportif de l'année".

Rivalités

Au niveau régional

Derby d'Asahi

Artdetail.gif Article détaillé : Derby de Hirohito
Hatem Ben Arfa et Jakub Brabec lors du derby d'Asahi en 2020.

Le principal rival d'United est le Ventmer Kamitoshi FC et les matchs entre les deux clubs sont connus comme étant le "Derby d'Asahi". Aussi appelé Koten Shiai ("rencontre classique" en japonais), il s'agit du match le plus disputé du football asahite. Les origines les plus probables de cette confrontation seraient antérieures à la création des deux entités sportives, certains historiens la situant plutôt au moment de la rencontre entre les équipes universitaires de la faculté de géographie de Heidai et celle de l'université de Gendai de Kamitoshi. D'autres thèses, moins fondées seraient due à la géographie particulière de ces deux municipalités, Heiwashima l'insulaire blâmant la nature continentale de Kamitoshi.
Peu importe les raisons, les confrontations entre United et le Ventmer sont disputées et certains "Koten Shiai" sont rentrés dans l'histoire. La principale victoire des Batmen lors de ce derby est celle glanée à domicile le 5 février 2016, un match à six points remporté 2 à 1 qui permit à United de soulever le bouclier de S-Ligue 2. Les supporters d'United prennent d'ailleurs un malin plaisir à rappeler cette épisode à leurs rivaux kamitoshites.
A ce jour, les confrontations entre Heiwashima United et le Ventmer Kamitoshi restent la référence du genre en Asahi, fondées sur une question de suprématie locale.

Derby de Heiwashima

Ambiance tendue lors du derby de Heiwashima en 2014.
Artdetail.gif Article détaillé : Derby de Heiwashima

D'autres rivalités sont à notifier comme les rencontres contre les voisins du Heiwashima City FC, club né de l'arrivée du City Group dans la cité insulaire en 2014. Proximité géographique, rivalité sportive et rivalité de classe nourrissent ainsi la rivalité entre les deux formations, l'une, Heiwashima United, représentant vulgairement le peuple et la tradition tandis que l'autre, Heiwashima City, représentent plutôt la bourgeoisie et la modernité. Si depuis 2017 et la relégation administrive des Citizens en H-League, les deux clubs ne se sont plus rencontrées, l'antagonisme entre les supporters des deux clubs reste fort.

Autres rivalités régionales

United entretient des rivalités avec ses voisins asahites, et ce depuis que le football étatique a commencé à émerger au niveau national, que ce soit avec les clubs d'Heiwashima City FC et du Ventmer Kamitoshi FC bien évidemment, mais aussi avec le Hantoshi Insula, qui avait d'ailleurs battu les noirs et rouges au Kirin Stadium en 2014-2015 alors qu'ils étaient bons derniers (défaite 0-1) ou encore le Hayabusa FC, pensionnaire de l'élite lors de la saison 2019-2020. Durant sa saison 2013-2014 de H-League, les Shadows ont également pu croiser d'autres clubs locaux comme les Aoyama Bluewings FC ou les Ginkô Rovers FC, autres grands clubs de Heiwashima. Les équipes de jeunes d'United rencontrent aussi de nombreuses équipes voisines dans les championnats régionaux, telle que l'Agila Kamitoshi, le Tora Hitoshinpû, le Koruboyama FC, le Kirin Akasaki FC ou le Nankatsu SC.

Au niveau national

A l'échelle nationale, de nombreuses équipes font office de rivaux. Ainsi, les matchs opposant les Batmen au Spremberg BK ou au Standard Tygres sont souvent qualifiés dans les médias comme étant des "classiques", ces clubs en question étant des institutions décénales comme l'est le Heiwashima United FC. Les confrontations contre le KVZ Hament sont elles surnommées ironiquement "de Wikier", les deux institutions se distinguant par la qualité de leurs pages wiki respectives, les plus étayées et récompensées de Simtopia.

Aspects économiques et marché des transferts

Equipementiers et sponsors

Période Equipementier Sponsor
2009-2010 Nike Nyokö Motors
Helvetica Air
2010-2011 Red Bull
2011-2012 Panasonic
2012-2013 Helvetica Air
2013-2014 aucun
2014-2016 Glico
2016-2017 Hirohito Beer
2017-2018 Knit Knot SimlandTel
2018-2019 Minami SimlandTel
Glico
2019-2021 Asics Brother
Glico

Le premier équipementier du club heiwashiman est la firme américaine Nike, qui estampillera les tuniques noires et rouges de 2009 à 2017. S'en suit la valse des équipementiers, faute d'avoir renouvelé son contrat avec les étatsuniens. L'entreprise simtopienne Knit Knot s'occupe des maillots de la saison 2017-2018, suivie par la marque asahîte Minami Sportswear la saison suivante avant de signer un contrat longue durée avec l'équipementier japonais Asics en 2019.

Au niveau des sponsors, le premier sponsor maillot, Nyokö Motors, entreprise automobile de Heiwashima est accompagné par la compagnie aérienne simtopienne Helvetica Air, principal actionnaire du club. Lors de la saison 2010-2011, la firme autrichienne Red Bull, voulant investir la S-Ligue 1 tente une incursion sur le maillot d'United, mais face à des négociations âpres avec la direction ne souhaitant pas changer l'identité de son club, la marque de soda se retire du football national avant de revenir en 2020 avec le club du RB Jugerborg 2020. En 2011, Panasonic s'affiche sur les tuniques noires et rouges avant d'être remplacé par Helvetica Air lors de la dernière saison avant la relégation administrative de 2013 et le retrait de la firme pumacanéenne.

Lors du retour des Batmen dans le monde professionnel, Glico devient sponsor principal d'United de 2014 à 2016, suite à une connexion avec Gobanboshi, l'architecte du "Glico Neon Building" situé dans le quartier de Ginkōbori. Glico reste sponsor secondaire, dans le dos des tuniques heiwashimanes depuis 2018. La brasserie asahîte Hirohito est présente lors de la saison 2016-2017, à la suite du premier titre national des Shadows. Cherchant à sortir son épingle du jeu lors du mercato 2017, William Minami signe un juteux contrat avec SimlandTel, l'opérateur mobile de Simtopia, qui figure sur les maillots d'United de 2017 à 2019. Depuis 2019, c'est l'entreprise Brother qui fait office de sponsor principal.

Activités commerciales

Le Megastore de Ginkôbori en 2018.

Heiwashima United FC est un des premiers club de Simtopia à bénéficier d'un musée à sa gloire. Après avoir été exposée au musée de la Publicité d'Heiwashima durant l'hiver 2016, rencontrant un succès retentissant, les oeuvres graphiques de la communication des Shadows fait l'objet d'un musée en août 2016 au sein-même de l'Ōji Park. Ce dernier est accompagné de la plus grande collection de maillots du club, de la salle des trophées ainsi que d'une visite dans l'antre des Shadows.

Le club insulaire diversifie ses moyens de vente et lance son premier catalogue de produits dérivés en 2009. Trois mégastores de plus de 15 000 m2 sont effectifs, que ce soit dans le quartier de Ginkôbori (2012), au sein de l'Ōji Park (2016) ainsi qu'au Terminal 2 de l'Aéroport international de Fukuota-Heiwashima (2017).

La diversification se fait également au travers des produits proposés. Ainsi, en plus des traditionnels maillots et vêtements à l'effigie du club, le supporter peut acheter des goodies, des jeux de société ou encore des denrées alimentaires, comme les bruschettas à l'effigie de Carlo Capellini proposées par le partenaire Konbini24 ou bien encore des bières Hirohito estampillé United.

Budget des transferts

Le budget d'un club simtopien alloué au marché des transferts dépend de plusieurs critères que peuvent être le classement sportif, la nature du championnat joué, la qualification européenne ou des compensations financières externes. La FSF bride donc les capacités budgétaires de chaque club afin de maintenir une certaine compétitivité entre eux dans ses championnats. Les actionnaires et les sponsors n'ont comme seuls rôles que d'assurer financièrement le budget permis par la FSF aux clubs durant les marchés des trasferts.

Heiwashima United FC n'échappe pas à la règle. Selon les réformes, différentes chaque année, le budget des transferts des Batmen a pu osciller entre 2,5 millions de simléons en 2009-2010 jusqu'à 30 millions de simléons en 2012-2013. D'ailleurs, le marché des transferts n'a parfois pas coûté un seul centime à United, comme lors de périodes de drafts en l'occurence.

Budget des transferts de Heiwashima United FC
Saison 2009-2010 2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017 2017-2018 2018-2019 2019-2020
Budget 2,5 M§ 4 M§ NC 30 M§ 1,5 M§ NC 9,2 M§ 12 M§ 23,6 M§ D / 13,6 M§ 20 M§ / 12 M§
Dépenses NC 3,78 M§ 2 M§ 2,35 M§ 770 k§ NC 9,08 M§ 11,75 M§ 22,95 M§ D / 13,4 M§ 19,9 M§ / 12 M§
Recettes NC NC NC NC NC NC NC 430k§ 8,7 M§ D / 600k§ 0 M§
Légende : = million de simléons. / = millier de simléons. / NC = non communiqué. / D = système de draft. / § / § = mercato d'été/d'hiver.


Records de transferts

Les deux tableaux ci-dessous synthétisent les plus grosses ventes et achats de joueurs dans l'histoire du Heiwashima United FC.

Arrivées record
Rang Joueur Montant Provenance Date
1er Republique-Tcheque.png Tomáš Kalas 9.4M Angleterre.png Chelsea FC 04/02/2019
2e Argentine.png Roberto Pereyra 8.1M Angleterre.png Watford FC 22/06/2019
3e Bresil.png Anderson Martins 6.1M Bresil.png Sao Paulo FC 04/01/2020
4e Pays de Galles.png Lloyd Isgrove 4.9M Angleterre.png Southampton FC 09/08/2015
5e Angleterre.png Dominic Iorfa 4.3M Angleterre.png Wolverhampton FC 14/09/2016
Départs record
Rang Joueur Montant Destination Date
1er Chine.png Wu Lei 600k DrapeauPays.jpg RFC Aurora 08/02/2019
2e DrapeauPays.jpg Valgeir Poroddsson 600k DrapeauPays.jpg Ventmer Kamitoshi FC 03/02/2019
3e DrapeauPays.jpg Ael Le Bolzec 600k DrapeauPays.jpg La Crescenta-Montrose SC 29/07/2017
4e CoreeDuSud.png Kim Hyun 500k DrapeauPays.jpg La Crescenta-Montrose SC 28/07/2017
5e DrapeauPays.jpg Echizen Seiko 500k DrapeauPays.jpg La Crescenta-Montrose SC 28/07/2017

Autres équipes

La section football américain d'United face à celle du KVZ Hament en 2018.

Heiwashima United FC a aussi été présente dans d'autres disciplines professionnelles jusqu'en 2019. Ainsi se sont succédées sous la franchine "Islanders" des équipes de basket-ball (2009-2016), de football américain (2015-2019), de baseball (2015-2016) et de hockey-sur-glace (2017), toutes évoluant dans l'élite du sport simtopien. Le club se dote d'une équipe féminine en 2010 et ses Batwomen ont depuis remporté 6 fois le titre de champion d'Asahi, record de la compétition.
D'autres sections ont failli être mise en place pour rejoindre la galaxie United, qu'elles soient celles de tennis, de handball, de rugby ou encore celle de sport automobile, qui était pré-inscrite à la saison 2018 de Superleague Formula, avant que cette dernière soit annulée, faute de sponsors.
Depuis 2020, Heiwashima United FC est dôté d'une équipe de sport électronique, coachée par le gamer professionnel William Saura. La structure e-sport évolue depuis sur le jeu QuizUp et est une des plus performantes du pays.

Palmarès des Heiwashima Islanders par section
Football américain Basketball
  • Saison régulière :
    • Vice-champion de conférence : 2018
    • Troisième de conférence : 2019
  • Finale de conférence :
    • Finaliste (2) : 2018, 2019
  • Saison régulière :
    • Meilleure performance : Cinquième en 2016
  • Play-offs :
    • Meilleure performance : Quarts de finale en 2016
Football féminin Hockey-sur-glace
  • Championnat d'Asahi :
    • Vainqueur (6) : 2010, 2011, 2012, 2015, 2017, 2019
    • Vice-champion (3) : 2013, 2014, 2018
  • Saison régulière
    • Meilleure performance : Quatorzième en 2017


Notes et références

Archives

Liens externes

Annexes