Heiwashima United FC

De FSF Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Modèle:Or

20px Ne pas confondre avec Heiwashima City FC, un autre club de football basé à Heiwashima et rival de celui-ci.


Heiwashima United

Heiwashima United new crest blkd.png

Généralités
Nom complet Heiwashima United Football Club
平和島ユナイテッド FC
Surnoms United
The Shadows
Noms précédents New K's SC
Seevensbourg SW SCU
Fondation 18 Juin 2008
Matricule n°87
Statut professionnel Juin 2009
Couleurs Noir, Rouge, Blanc
  
Stade SimlandTel Ōji Park
(40 728 places)
Siège 20px Heiwashima
20px Hirohito
20px Méridionie
Drapeau de la Nation de Simland.jpg Simland
Championnat actuel S-Ligue 1
Président Drapeau de la Nation de Simland.jpg Wizzy Minami
Entraîneur Drapeau de la Nation de Simland.jpg Carlo Capellini
Site web www.heiwashimaunitedfc.com
Palmarès
Régional H-League (1)
National S-Ligue 1, 3e (2011-12)
S-Ligue 2 (1), Vainqueur (2015-16)
Coupe de Simland, Finaliste (2012-13)
Autre Nyokö Cup (1)
Maillots
100px     100px     100px

                  Domicile                   Extérieur                     Third

Actualités
Current event marker.gif
Pour la saison en cours, voir :
Championnat de S-Ligue 1 - 2018-2019

Heiwashima United Football Club (en japonais 平和島ユナイテッドFC, couramment abrégé Heiwashima United ou Heiwashima Shadows) est le club principal de la ville d'Heiwashima-Shi, Méridionie, Hirohito, crée le 18 juin 2008 sous le nom du New K's SC.

Le club, co-fondé par Jakes Kooger, industriel américano-simlandais et Wizz-Y, maire d'Heiwashima, évolue depuis 2016 dans le Ōji Park. L'hymne, "I'm Forever Blowing Bubbles ", est devenu un chant mondialement connu et fait la réputation du club.

Le palmarès d'United se résume par un titre en Nyokö Cup (tournoi de pré-saison), une montée de SimBet Division One en CanalSims Premiership en 2010 (12e), une anecdotique 3e place de S-Ligue 1 en 2011-2012, un titre de champion de H-League en 2014 et un titre de champion de S-Ligue 2 en 2016.

Heiwashima United est aussi célèbre pour avoir été acheté par un groupe d'investissement barheïni en 2010 présidé par le Cheikh Khalid Abdel Naser, qui est à l'origine de la "Dream Team Bahreïni", composée d'internationaux tels que Rikyu Nakamura, John Vanlky et Nikolaï Nitroglicerin ou encore du chouchou du public Mark Jefferson Svensson. En 2013, les bahreïni se retirent du capital du club et entraîne les Shadows dans une situation dramatique puisque le club perd son statut "professionnel" durant la saison 2013/2014. United redevient professionnel en 2014 et évolue désormais en S-Ligue 1.

Il s'agit de l'entité sportive la plus suivie du Wiki de Simland avec plus de 180 000 vues (février 2019).

Sommaire

Histoire

Naissance d'un club (2008-2009)

New K's Soccer Club

Artdetail.gif Article détaillé : New K's SC
Fichier:NewK's.jpg
New K's SC
(Juin 2008 / Sept. 2008)

Loin d'Heiwashima, le futur Heiwashima United FC est né le 18 juin 20081 dans la métropole apachénne de New Krononbourg par le duo Wizz-Y (maire de la ville côtière) et Jakes Kooger (industriel américano-simlandais) dans le but de représenter respectivement leur ville et entreprise.
Le fait d'avoir comme voisin Nova Helvetica, ville déjà bien implantée dans le football à Simland, a bien évidemment poussé les deux hommes vers cette direction. Les premiers joueurs sont recrutés directement dans les divisions inférieures d'Apach et de Papaya et beaucoup d'argent est investi par l'homme d'affaire Kooger afin de jouir d'installations sportives à la hauteur de sa mégalomanie.
D'ailleurs, le dossier krononbourgeois envoyé à l'époque par le maire Wizz-Y aux émissaires de la Fédération Simlandaise de Football est accepté d'office bien avant le début des inscriptions officielles, du fait des garanties financières du projet, largement à la hauteur de la S-Ligue 2.
Mais finalement, à l'aube d'un match d'inauguration face aux voisins du Football Club de Mangrova2 -et ceux malgré une attente particulière des locaux-, Jakes Kooger décide finalement de se désister du projet krononbourgeois afin d'investir dans le club de la ville de Seevensbourg, MW.<br.> La raison de ce changement de situation inattendu est lié à l'ouverture imminente d'un site d'extraction de pétrole dans le Middle West, exploité par une entreprise de Kooger, qui inquiète très sérieusement les habitants sur place. Il souhaite alors utiliser le football dans un but très précis: apaiser les moeurs. D'ailleurs, le choix de Seevensbourg n'a rien d'anodin, Wizz-Y y exerçant également un mandat de maire.
Wizz-Y ne s'oppose donc pas au choix de son associé car il sait qu'il ne pourra pas continuer le projet krononbourgeois sans son apport financier.

Seevensbourg Saint-Wilhemsburg Soccer Club United

Artdetail.gif Article détaillé : Seevensbourg Saint-Wilhemsburg Soccer Club United

Le club de New Krononbourg dissout, il est immédiatement remplacé par le Seevensbourg Saint-Wilhemsburg Soccer Club United lors des inscriptions pour la saison 2008/09 de S-Ligue 23. La quasi-totalité de l'équipe apachéenne migre alors au Middle West, continuant leur préparation de pré-saison comme si rien n'était.
Mais les deux hommes vont rencontrer un problème de taille: le club de Seevensbourg est un club bien trop modeste et les infrastructures ne sont pas conformes au déroulement de compétitions professionnelles.
Wizz-Y entame alors des discutions avec les différents maires du Middle West afin de trouver un écrin dans lequel pourrait exercer les siens le temps de la construction du futur Seevensbourg Stadion. Le problème, c'est que cet état du grand-ouest simlandais] est loin d'être un état de football et le seul club à l'époque ayant les installations adéquates (l'US Ramadeus-Oberland, dirigé par Tonio36) décide de refuser catégoriquement d'accueillir le SSW car fermement opposés au projet pétrolier de Jakes Kooger.
La Fédération Simlandaise de Football met alors la pression sur les dirigeants du SSW et ces derniers cèdent.
Finalement, Wizz-Y se retire de ses deux mandats de maire, tandis que Kooger abandonne son projet pétrolier au Middle West.
La saison 2008/2009 de S-Ligue 2 se déroulera sans le SSW, qui évoluera en division amateur.

Heiwashima United FC

Fichier:Heiwashimafc.jpg
Heiwashima United FC
(18 juin 2009 -)

Le 4 Avril 2009 -après un léger retrait de la vie politique-, Wizz-Y sort vainqueur des élections municipales d'Heiwashima, ville insulaire de l'archipel Hirohito en Méridionie. Le natif de Nova Helvetica n'a pas fait le choix d'Heiwashima en vain. En effet, la culture de cette région reculée de Simland et l'atmosphère de cette ville l'attire particulièrement mais au-delà de ça, il connaît la passion qu'à cette cité pour le football.
Heiwashima bénéficie d'un championnat de huit équipes de quartier, toutes appartenant à la H-League, l'un des nombreux championnats amateurs que peuple Hirohito. Mais paradoxalement, et ce malgré le tout nouveau Komane Arena (enceinte de près de 95 000 places), Heiwashima n'a toujours pas de club de football au plus haut niveau à Simland.
Wizz-Y rêve alors d'établir un club qui regrouperait les meilleurs éléments de la compétition heiwashimane, en y incluant les quelques pépites qui continuent à s'entraîner au SSW SC, dont il est toujours président.

Le nouveau maire d'Heiwashima sait alors qu'il doit trouver les garanties financières afin de réaliser cet énième projet et spontanément, il se rapproche une nouvelle fois de son associé de toujours, Jakes Kooger. Mais les choses se passent plus difficilement qu'auparavant, Kooger étant affaibli face aux investissements passés dans les deux précédents clubs et face à son retrait des terres middle westiennes. Il est d'ailleurs très sceptique quant à cet énième projet de club de football en terre heiwashimane, considérant qu'il n'y avait rien à tirer d'une région telle qu'Hirohito (trop en marge de Simland et de ses activités) malgré la prospérité d'Heiwashima.

Wizz-Y insiste et invite l'américain chez lui afin de lui présenter la ville, ses infrastructures ultra-moderne et la passion de ses habitants. Kooger, malgré sa réticence initiale, ne peut qu'accepter et finalise le budget de ce nouveau club. Le lendemain, des recruteurs sont envoyés dans les huit formations de la H-League, et les quelques joueurs ainsi que le staff encore licenciés au Seevensbourg Saint-Wilhemsburg Soccer Club United (dont Phillip Jansson) sont priés de prendre un avion au plus vite afin de rejoindre le tout nouveau club heiwashiman.

Le 17 juin 2009, l'équipe est au complet et un dossier d'inscription est envoyé par Wizz-Y à la Fédération Simlandaise de Football.

Le 18 Juin 2009, Heiwashima United FC naît un an après les New K's SC, et est inscrit à la saison 2009/2010 de S-Ligue 24.

L'ère Kooger (2009-2011)

Artdetail.gif Article détaillé : Saison 2009-2010 d'Heiwashima United FC
Artdetail.gif Article détaillé : Saison 2010-2011 d'Heiwashima United FC

L'ère du président Jakes Kooger s'avère être l'ère la plus courte de l'histoire du club mais loin d'être la moins importante, puisqu'elle est synonyme de la première saison d'United dans le professionnalisme. Désormais inscrit en S-Ligue 2, Heiwashima par son club phare porte seul les couleurs de Hirohito et doit en tant qu'ambassadeur de l'archipel montrer haut les valeurs de l'archipel à tout Simland. Avec un recrutement de qualité autour de Phillip Jansson, dont le retour de prêt de Mark Jefferson Svensson mais également l'achat de Jens Leuken, Nicola Barasso, Mark Gibson ou encore Vladimir Ketzarenko, Kooger casse la tirelire et espère ainsi une montée dès la première saison.
L'objectif est atteint en fin d'année mais de façon peu glorieuse: après avoir remporté la Nyokö Cup (coupe de pré-saison) face à Palerme (2-1), les Shadows sont éliminés en Coupe de Simland dès les 32èmes de finale face à Las Mesas (0-0, 4-3 t.a.b.), pensionnaire de quatrième division et termine la saison à une faible 12ème place. Cette promotion en S-Ligue 1 n'aura été possible que grâce aux nombreuses relégations administratives des équipes de l'échelon supérieur : Heiwashima United rentre dans l'élite par la petite porte. Malgré des difficultés économiques évidentes, Jakes Kooger reprend part pour une seconde saison à la tête du club de la ville insulaire et continue ses achats ambitieux sur le marché des transferts, enrôlant entre autres les internationaux suisse Eldin Jakupović et simlandais John Vanlky. Mais à mi-parcours, les comptes sont dans le rouge et étant donné que le club joue le maintien (16ème à la 18ème journée), le patron des noirs et rouges comprend qu'il n'aura pas de retour sur investissement sur le court-terme. Cette crise autant financière que sportive obligent l'industriel simlando-américain à jeter l'éponge. Le club est mis en vente.

L'ère bahreïni (2011-2013)

Artdetail.gif Article détaillé : Saison 2010-2011 d'Heiwashima United FC
Artdetail.gif Article détaillé : Saison 2011-2012 d'Heiwashima United FC
Artdetail.gif Article détaillé : Saison 2012-2013 d'Heiwashima United FC

Le retour à l'amateurisme (2013-2014)

Artdetail.gif Article détaillé : Saison 2013-2014 d'Heiwashima United FC

La renaissance (2014-)

Artdetail.gif Article détaillé : Saison 2014-2015 d'Heiwashima United FC
Artdetail.gif Article détaillé : Saison 2015-2016 d'Heiwashima United FC
Artdetail.gif Article détaillé : Saison 2016-2017 d'Heiwashima United FC

Palmarès

Titres et meilleurs classements

Fichier:SL2-J30-HWUSMR09.jpg
Heiwashima United, champion de S-Ligue 2 en 2016.

Troisième : 2012 (arrêtée suite à l'affaire FSF)

Vainqueur : 2016

Finaliste : 2013

Vainqueur : 2014

Vainqueur : 2009

Récompenses extrasportives

Bilan par saison

Saison Championnat Classement Coupe nationale Coupe européenne Tournoi de pré-saison
2009-10 S-Ligue 2 12e 32e de finale x Vainqueur
2010-11 S-Ligue 1 16e ? x ?
2011-12 CanalSims Premiership 3e ? x ?
2012-13 CanalSims Premiership 13e Finaliste x x
2013-14 H-League Vainqueur x x x
2014-15 S-Ligue 2 9e 16e de finale x x
2015-16 S-Ligue 2 Vainqueur 32e de finale x x
2016-17 S-Ligue 1 13e Deuxième tour x Phase de groupe
2017-18 S-Ligue 1 7e Troisième tour x Phase de groupe
2018-19 S-Ligue 1 - - - -

  • x : non qualifié ou non organisé
  • ? : données non disponibles


Résultats en championnat

Saison I II III IV V VI Points Journées V N D b.p. b.c. Diff.
2017-18 7 44 pts 30 13 5 12 44 39 +5
2016-17 13 33 pts 30 10 3 17 31 58 -27
2015-16 1 60 pts 30 18 6 6 48 35 +13
2014-15 9 40 pts 30 11 7 12 29 29 0
2013-14 1 47 pts 17 15 2 0 45 9 +36
2012-13 13 42 pts 34 9 15 10 39 33 +6
2011-12 3 ? 7 5 ? ? ? ? ?
2010-11 16 30 pts 34 7 18 9 43 62 -19
2009-10 12 ? ? ? ? ? ? ? ?


Légende :

  • I / II / III / IV : division jouée
  • V / N / D : victoires / matchs nuls / défaites
  • b.p. / b.c. : buts pour / buts contre
  • Diff : différence de buts
  • x : en cours
  • ? : données non disponibles

Couleurs et identité visuelle

Fichier:SvenssonTir.jpg
Le seul maillot "bleu" de l'histoire (2009/2010)
Fichier:MaillotDomShadows.jpg
La tunique 2010/2011 d'United.

Couleur du club

Depuis la création d'Heiwashima United FC, les couleurs du clubs ont toujours été le noir, le rouge et le blanc, en héritage de celle du premier club: New K's SC.

Si les couleurs restent les mêmes, celles du maillot domicile ont régulièrement changées selon les saisons.
En 2009/2010, soit la première année du club, le maillot des Shadows est noir, accompagné d'une bande centrale rouge, soulignée par deux bandelettes blanches. Mais en cours de saison, le championnat est stoppé puis repris par Neil Chalterbourne et Nike fait le choix de remplacer le noir par du bleu, couleur du drapeau d'Heiwashima. Ce sera la seule et unique fois que l'on trouvera du bleu sur un maillot d'United.' Le maillot extérieur était une version alternative du domicile, avec un switch des couleurs: le blanc devient couleur de fond, tandis que le noir colore les bandelettes qui entourent la même bande centrale rouge: il s'agira du seul maillot extérieur blanc de l'histoire.

En 2010/2011, le club choisit alors de se séparer des rayures "PSG" afin d'offrir un maillot bien plus sobre, retrouvant le noir comme couleur principale, accompagné de lignes rouges. La bande noire, blanche et rouge est redessiné sur les chaussettes des joueurs.

En 2011/2012, retour du blanc sur la tunique heiwashima, toujours sur fond noir. Les bandes blanches et noires sont cette fois-ci à l'horizontale, et enclavent le sponsor maillot de l'époque.

En 2012/2013, le rouge disparaît et laisse la place à un énième maillot uni noir, avec des touches de blanc.

En 2013/2014, suite à la perte de sa licence pro, Heiwashima utilise alors une tunique déjà utilisée puisqu'il s'agit du kit extérieur de la saison 2011/2012 (année de la 3e place des Shadows en S-Ligue 1, tout un symbole). Le maillot est alors uni rouge avec un col et autres détails en noir. Il s'agit du premier maillot domicile rouge.

En 2014/2015, les Shadows reviennent avec une tunique rouge très similaire à la précédente. Le maillot extérieur, lui, reprend les couleurs du tout premier maillot domicile d'United (noir, rouge, blanc), avec la fameuse bande "Hechter", comme un nouveau départ.

En 2015/2016, la tunique domicile s'offre un petit coup de chaleur avec une couleur à dominante rouge foncé, voire très foncé pour les manches et le short. Rien d'original, il s'agit des lignes proposées par l'équipementier Nike, puisque ces mêmes lignes (manches et shorts plus foncés que le centre du maillot) sont les mêmes du côté par exemple du LOSC en France. Pour le maillot extérieur, les designers se sont plus libérés, avec un fond noir et des triangles gris, oeuvre de G-Wa et inspiré par le maillot des Urawa Red Diamonds de 2015.

En 2016/2017, retour aux fondamentaux pour ce retour dans l'élite avec le fond noir pour le maillot domicile, arboré de deux bandes centrales rouge et blanche. Mais pour souligner la renaissance d'United, le design du maillot a été très brillamment travaillé par les designers de G-Wa une nouvelle fois, supervisés cette fois par le président du club Wizz-Y, lui même inspiré du travail de Emilio Sansolini. Une croix centrale accompagnée de triangles gris viennent décorer ce désormais "classique", un maillot qui restera dans la mémoire. Le maillot extérieur lui reprend en tout et pour tout les codes du maillot domicile de l'an passé mais cette fois en rouge. Enfin, le club s'offre le luxe d'une troisième tunique. En effet, à l'instar du Ventmer Kamitoshi FC et du Tora Hitoshinpû, les heiwashimans suivent la tendance du style "japon impérial", en signant une tunique à dominante bleue marine et violette.

Les différents maillots domiciles des Shadows
Fichier:20092010alt.jpgFichier:20092010.jpgFichier:ShadowsDom.gifFichier:DOM12.JPGFichier:20122013.jpgFichier:20132014.jpgFichier:UTD1415DOM.jpgFichier:UTD15dom.pngFichier:UNITEDDOM17.png
2009/2010-----2009/2010 II--- 2010/2011--- 2011/2012--- 2012/2013--- 2013/2014 ---2014/2015---2015/2016---2016/2017


Emblème du club

Fichier:Tourdheiwashima.png
La Tour d'Heiwashima, véritable symbole d'Heiwashima.
Fichier:Unitedcolor.png
Les couleurs du logo d'United.

A l'image de ses maillots, l'emblème du club a conservé les couleurs initiales du projet New K's SC.
Le premier logo de l'histoire d'United apparaît lors de la saison 2009/2010: les couleurs blanches et rouges sont les couleurs principales et habillent un motif déstructurée, qui s'entremêlent autour d'une diagonale. Cette diagonale représenterait la frontière culturelle entre Heiwashima et le continent (Simland), et les quadrilatères les échanges entre ces deux peuples. Un cercle noir délimite le tout, symbolisant l'unité. Le logo, bien que peu apprécié par les locaux lors de sa présentation, restera sur les maillots heiwashimans jusqu'à la saison 2011/2012.

En cours de saison 2011/2012, le club opère un premier changement d'emblème, afin de fêter sa 3e place inespérée lors de la première partie de l'exercice 2011/2012. (le championnat est finalement arrêté suite à l'affaire FSF). Le logo reste dans la logique du précédent avec les deux couleurs blanches et rouges, séparées d'une diagonale et le cercle noir délimitant le tout. Mais la différence notable, c'est l'apparition pour la première fois de la Tour d'Heiwashima, véritable symbole de la cité insulaire. Celle-ci s'habille de rouge, avec des liserés noirs. Une version déclinée est très vite proposée par le club, habillant le logo de lauriers dorées, afin de célébrer les 5 ans d'existence de club, prévu le 18 juin 2013. Finalement, le logo restera posthume, car jugé pas assez vendeur par la direction. Il n'empêche que depuis ce râté, la Tour d'Heiwashima ne quitte plus les différents logos d'United.

Un nouvel emblème est proposé pour la saison 2012/2013, reprenant alors le dessin de la Tour d'Heiwashima, mais qui cette fois-ci se tient droite, comme fière à l'image des heiwashimans'. Celle-ci est rouge et blanche, ancrée dans un fond noir rappelant le surnom d'Heiwashima United: les Shadows (il s'agit du premier logo à fond noir d'United). Pour souligner son identité "Shadows", la silhouette blanche de "Shadow" (mascotte du club) se place en dessous de la tour. Mais nouvelle déconvenue, la saison 2012/2013 est annulée par la FSF et la saison suivante, le club heiwashiman perd son statut professionnel et doit alors arborer ce logo dans le championnat amateur de la H-League. Très superstitieux, Wizz-Y le président du club considère que ce logo porte la poisse et promet de le changer lorsque le club retrouvera une compétition officielle.

En 2014/2015, c'est chose faite puisque la direction inscrit le club en S-Ligue 2 avec un énième logo. Pourtant, pas de changement radical vis-à-vis du précédent avec les mêmes couleurs et la même tour. Le design est tout de même plus épuré, la tour prenant moins de place la laissant à un "Heiwashima" plus robuste, pour faire comprendre qu'il s'agit du seul grand club de la ville (taclant principalement l'arrivée des investisseurs émiratis et leur nouveau club: Heiwashima City FC). Pour appuyer cette idée-là, le "Shadow" est remplacé par la fleur de cerisier, symbole de la ville, qui a été colorisé en doré " -rappelant ainsi les étoiles des clubs champions de Coupe d'Europe- afin de souligner qu'Heiwashima United fait aussi parti des grands.
Ce logo est vite adopté par les heiwashimans, qui le considèrent comme le plus réussi de l'histoire du club.


Joueurs et personnalités du club

Effectif actuel

Effectif de la saison 2018-2019
Joueurs Encadrement technique
# P. Nat. Nom du joueur Age Sélection Club précédent Arr.
Gardiens >Entraîneur(s)

>Entraîneur(s) adjoint(s)

>Préparateur(s) physique(s)

  • 22px Sean Caldwell
  • 22px Dmitry Godunok
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Eiichi Matsuno
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Yuri Nagamoto
  • Croatie.png Tihana Nemćić
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Luke Pristy
  • 22px Koichiro Yoshimichi

>Entraîneur(s) des gardiens

  • 22px Michael Ueltschey

>Médecin(s)

  • 22px Eva Carneiro
  • 20px Louisa Di Genova
  • 22px Viktoriya Gameeva
  • 22px Kitty Mackinnon
  • 22px Swantje Thomßen


>Légende

  • P. : Poste
  • Nat. : Nationalité
  • Arr. : Année d'arrivée
  • Captain sports.svg.png : Capitaine
  • G : Gardien de but
  • D : Défenseur
  • M : Milieu de terrain
  • A : Attaquant












1 G 20px Ciprian Tătărușanu 33 Roumanie Drapeau de la Nation de Simland.jpg Astyds de Ckrystahal 2018
16 G Hongrie.png Ádám Bogdán 32 Hongrie Angleterre.png Liverpool FC 2017
Défenseurs
2 D Argentine.jpg Emiliano Insúa 30 Argentine 20px VfB Stuttgart 2017
3 D 20px Maya Yoshida 31 Japon Angleterre.png Southampton FC 2017
4 D Drapeau de la Nation de Simland.jpg Iwan Roclas 20 Simland espoirs INF Simland 2017
5 D 20px Dominic Iorfa 24 Angleterre espoirs Angleterre.png Wolverhampton Wanderers FC 2016
13 D 20px Tomáš Kalas 26 Rep. Tchèque Angleterre.png Chelsea FC 2019
18 D Drapeau de la Nation de Simland.jpg Liam Dolarone 20 - INF Simland 2017
21 D Estonie.png Johannes Kivelä 25 Estonie Drapeau de la Nation de Simland.jpg Medrean City FC 2019
29 D 20px Romain Danzé Captain sports.svg.png 33 France espoirs Drapeau de la Nation de Simland.jpg Astyds de Ckrystahal 2018
Milieux de terrain
6 M Slovenie.png Rene Krhin 29 Slovénie Espagne.png Granada CF 2017
7 M 20px Takashi Inui 31 Japon Espagne.png SD Eibar 2017
8 M 20px Adam Clayton 30 Angleterre espoirs 20px Middlesbrough FC 2017
10 M 20px Hatem Ben Arfa 32 France Drapeau de la Nation de Simland.jpg Bluecity Cosmos 2018
11 M Ecosse.png Matt Ritchie 30 Ecosse 20px Newcastle United FC 2017
14 M 20px Andrija Živković 23 Serbie 20px Benfica Lisbonne 2019
24 M 20px Harmeet Singh 28 Norvège Pologne.png Wisla Plock 2017
27 M 20px Lloyd Isgrove 24 Pays de Galles 20px Southampton FC 2015
93 M 20px Marko Poletanović 24 Serbie 20px KAA Gent 2016
Attaquants
9 A 20px Guillaume Hoarau 35 France Drapeau de la Nation de Simland.jpg Astyds de Ckrystahal 2018
20 A 20px Ryu Seung-Woo 24 Corée du Sud 20px Bayer 04 Leverkussen 2016
23 A 20px Michael Dussey 31 Etats-Unis Drapeau de la Nation de Simland.jpg Internacional Utopia CF 2017


Joueurs d'hier et d'aujourd'hui

Joueurs hirohitois

  • 20px Koyuki Tanaka
  • 20px Yuro Tekenchi
  • 20px Masahiro Tenechi
  • 20px Akizumi Tomiko
  • 20px Amihide Tomiko
  • 20px Takumi Ueno
  • 20px Chôjirô Yokohama


(*) Ancien joueur du New K's SC

Joueurs simlandais

  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Jack Altebin
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Thomas Beck**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Leonard Bueno*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Félix Chatonoy
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Julien Cofio**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Fabien Courant**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Liam Dolarone
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Chung Lu-Hsing
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Youssef El-Habder
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Hughes Figotino**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Hans-Peter Frits**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Mehdi Gaga
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Mark Gibson
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Jérémy Hardy
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Ernesto Hernandez
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Dany Hilleköll*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Cao-Minh Hoang
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Charlie Howard
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Kyle Iankovic*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Luiz Juanez*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Volodomir Ketzarenko
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg 20px Martin Köllenburg*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Phillip Kronenbergen*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Eric Kuranyi**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Aleksander Lakazev
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Ael Le Bolzec
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Quentin Lefort**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg 20px Jens Leuken
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Kio Lyönenki*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Antoine Meira**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Philippe Meunier
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg 20px Aleksandr Minkä*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Nikolaï Nitroglicerin
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Kim Ordaz**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Sébastien Oulekec*
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Ernesto Perez
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Valgeir Poroddsson
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Loïc Prennault
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Luke Pristy
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Serge Rameau
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Dominique Ridal**
  • Drapeau de la Nation de Simland.jpg Iwan Roclas


(*) Ancien joueur du New K's SC
(**) Joueur prêté via FM

Joueurs étrangers



(*) Ancien joueur du New K's SC
(**) Joueur prêté via FM


Photos des joueurs sous la tunique d'United


Equipes-types notables

Liste des moyennes des XI type (sur 200)
Rang Note Saison
1 92,90 2009-2010
2 103,09 2010-2011
3 107,09 2011-2012
4 109,72 2012-2013
5 76,09 2013-2014
Rang Note Saison
6 83,18 2014-2015
7 97,00 2015-2016
8 109,27 2016-2017
9 129,27 2017-2018
10 134,34 2018-2019
Fichier:HeiwashimaTYPE1.png
La Dream Team Bahreïni de 2013.
Fichier:HeiwashimaTYPE2.png
Equipe-type du titre de S-Ligue 2 2016.
Fichier:Tacticheiwashima18.png
Equipe-type de la première saison européenne d'United (2018-2019).

Shadow of the Year

Fichier:Shadowoftheyear.png
Le trophée "Shadow of the Year".

Le trophée Shadow of the Year est une récompense individuelle décernée chaque année par les supporters d'Heiwashima United FC à un joueur. Le résultat, effectué tout au long de l'année par le vote du public post-match est rendu public à l'issue de la dernière journée de championnat, lors d'un second vote, prenant en compte la saison complète des joueurs nominés. Le joueur ayant le plus de trophée est l'ancien capitaine d'United et international simlandais John Vanlky.

Joueurs récompensés par le Shadow of the Year
Rang Joueur Saison
1 DrapeauPays.jpg Mark Jefferson Svensson 2009-2010
2 DrapeauPays.jpg John Vanlky 2010-2011
3 DrapeauPays.jpg John Vanlky 2011-2012
4 DrapeauPays.jpg John Vanlky 2012-2013
5 DrapeauPays.jpg Kenji Miyazaki 2013-2014
Rang Joueur Saison
6 DrapeauPays.jpg Daisuke Tanake 2014-2015
7 DrapeauPays.jpg Valgeir Poroddsson 2015-2016
8 20px Marko Poletanović 2016-2017
9 20px Matt Ritchie 2017-2018

Organigramme actuel

Administration

Staff technique

  • Entraîneur : Drapeau de la Nation de Simland.jpg Carlo Capellini
  • Entraîneur adjoint : 20px Homare Sawa
  • Second entraîneur adjoint : Drapeau de la Nation de Simland.jpg Phillip Jansson
  • Préparateur physique : 20px Sean Caldwell
  • Préparateur physique : 20px Dmitry Godunok
  • Préparateur physique : Drapeau de la Nation de Simland.jpg Luke Pristy
  • Préparateur : Croatie.png Tihana Nemćić
  • Préparateur : Drapeau de la Nation de Simland.jpg Eiichi Matsuno
  • Préparateur : Drapeau de la Nation de Simland.jpg Yuri Nagamoto
  • Entraîneur des gardiens : 20px Michael Ueltschey

Staff médical

  • Responsable kiné : 20px 20px Eva Carneiro
  • Kinésithérapeute : 20px Drapeau de la Nation de Simland.jpg Louisa Di Genova
  • Kinésithérapeute : 20px Viktoriya Gameeva
  • Kinésithérapeute : 20px Kitty Mackinnon
  • Kinésithérapeute : 20px Swantje Thomßen



Capitaines

Rang Nom Période Note
1 Drapeau de la Nation de Simland.jpg 20px Rikyu Nakamura 2009-10 Le sage
2 Drapeau de la Nation de Simland.jpg John Vanlky 2010-13 International simlandais
3 Drapeau de la Nation de Simland.jpg Daisuke Tanabe 2013-16
4 Drapeau de la Nation de Simland.jpg Jack Altebin 2016-17 International simlandais
5 Angleterre.png Dominic Iorfa 2017-18
6 20px Romain Danzé 2018-

Entraîneurs

Rang Nom Période Note
1 Drapeau de la Nation de Simland.jpg Phillip Jansson 2008-11 Premier coach du club.
2 20px Takeshi Okada 2011-13 Troisième en 2012/2013.
3 Drapeau de la Nation de Simland.jpg Phillip Jansson 2013-14 Champion de H-League.
4 20px Homare Sawa 2014-17 Champion de S-Ligue 2
5 20px Kenta Hasegawa 2017-18 Première qualification européenne
6 Drapeau de la Nation de Simland.jpg Carlo Capellini 2018-

Dirigeants

Rang Nom Période Note
1 Drapeau de la Nation de Simland.jpg Jakes Kooger 2008-10 Premier investisseur.
2 20px Cheikh Khalid Abdel Naser 2010-13 La Dream Team Bahreïni.
3 Drapeau de la Nation de Simland.jpg Wizzy Minami 2008- Maire d'Heiwashima.

Infrastructures

Stades

Komane Arena

Artdetail.gif Article détaillé : Komane Arena

Le Komane Arena était le stade principal du club d'octobre 2009 à juillet 2015.

La première des Shadows se déroule le 7 octobre 2009 lors de la Nyokö Cup face à Palerme, avec à la clé une victoire 2 à 0. Il s'agit à ce jour du record d'affluence de l'arène, puisque les 94 700 places que compose le stade étaient occupées (record égalé le 10 octobre 2014 lors du premier derby d'Heiwashima).

Courant 2009, le maire et président du club Wizz-Y envoie un dossier au Ministre de l'Aménagement du Territoire, de l'Environnement et du Tourisme Sciurus afin de faire recenser le stade des Shadows lors du Plan Marshall. Après une visite sur place, Sciurus et son équipe attribue à l'enceinte heiwashimane le titre de "stade à envergure internationale"35 (Fichier:StarMusee.jpgFichier:StarMusee.jpgFichier:StarMusee.jpgFichier:StarMusee.jpg), soit la plus haute distinction possible.

En 2010, à la suite d'un partenariat avec la firme autrichienne RedBull, le stade adopte le nom de RedBull Komane Arena. Leur projet est à terme de racheter les parts de Jakes Kooger, co-président du club de l'époque, afin de rebaptiser United le RedBull Heiwashima, comme ils l'ont fait à Salzburg, Leipzig ou encore New York. Finalement, à la suite du rachat du club par le cheikh Naser, les dirigeants de la boisson énergisante abandonne Heiwashima, ce qui permet à l'arène dorée de récupérer son nom initial à l'issue de la saison 2010/11.

En 2014, le Komane Arena est pour la première fois partagé avec le club voisin d'Heiwashima City FC mais ce stade reste malgré tout un des symboles du club d'Heiwashima United FC.

En 2015, les dirigeants heiwashimans décident de quitter le Komane Arena, la location du stade, propriété de la ville, n'étant plus rentable. Ils décident alors de la construction d'une nouvelle enceinte.

Kirin Stadium

Artdetail.gif Article détaillé : Kirin Stadium

Heiwashima United ne peut évoluer à Heiwashima durant la saison 2015-2016. Mais visiblement, United était au courant de cette éventualité et l'avait déjà anticipé. Une anticipation qui date du printemps dernier. En effet, Wizz-Y s'est rendu à Kamitoshi en mars, afin de demander au maire Gwench s'il était possible de louer un des innombrables stades de la ville. Après de brèves négociations, United devait occuper le Koîn Stadium. Mais au moment de signer les contrats, coup de théâtre: Gwench se rétracte. La municipalité de la "cité des dieux", après mûre réflexion a considéré qu'"accueillir les rivaux du voisin du nord serait une erreur et une offense envers les supporters de la ville". Le président des Shadows ira alors examiner de nouvelles pistes, qui s'avèreront plus concluantes. Le 30 août 2015, lors d'une conférence de presse spéciale, les Shadows annoncent qu'ils s'installeront dans le nouveau Kirin Stadium (18 500 places) du Kirin Akasaki FC (H-League). La direction assure qu'il prendra en compte une partie des dépenses liés aux déplacements des supporters vers Akasaki.
Heiwashima United évolua donc dans l'antre akasakîte lors de la saison 2015-2016 de S-Ligue 2.

SimlandTel Ōji Park

Artdetail.gif Article détaillé : Ōji Park

Les dirigeants profitent donc de cette saison 2015-2016 pour passer à la vitesse supérieure.
Ces derniers souhaitent donc que ce nouveau stade soit à taille humaine, afin qu'il ne devienne le gouffre financier qu'a pu être le Komane Arena, en étant en phase avec la population et non avec la mégalomanie générale, manifestée par de trop grandes et vides enceintes sportives à Simland.
C'est alors le projet dans le quartier des temples de la ville, à Odayaka (soit à 3 kilomètres de l'arène dorée) qui est retenu, proche des quartiers branchés d'Heiwashima et du carrefour des principaux axes de transports municipaux (notamment la Gare d'Heiwashima-Tokyu).
Construit en à peine un an, le nouveau stade des Shadows, nommé Ōji Park (soit "Parc des Princes" en japonais) peut accueillir quelques 40 728 supporters, soit moins de la moitié de l'ancienne maison des Shadows mais est bien plus rentable pour la direction, propriétaire des lieux et donc de la billetterie et de ses émoulements.
Le stade est inauguré le 6 mai 2016 lors du match du sacre, United devenant champion de S-Ligue 2 en s'imposant face au FC Santa Maria (2-0).
A la suite d'un partenariat ayant été signé durant le mercato estival de 2017, le stade est renommé SimlandTel Ōji Park durant la saison 2017-2018.

Centre d'entraînement et de formation

Centre d'entraînement Swissgunner

Fichier:8oay - copie.png
Le centre d'entraînement Swissgunner.

Le Centre d'entraînement Swissgunner est le centre d'entraînement des Shadows. Il est basé à quelques centaines de mètres au sud de l'Ōji Park, à la limite entre les quartiers d'Odayaka et d'Aoyama. Rénové en même temps que l'enceinte d'United lors de la saison 2015-2016, il comporte tous les équipements nécessaires à un club de haut niveau : espace de balnéothérapie, de massages, salle de soins, de musculation, espace détente, bureaux pour le staff et le président, zone presse, ainsi que l'installation de pelouses haut de gamme par le jardinier du club afin d'offrir des conditions d'entraînements optimales au club heiwashiman.
Auparavant nommé Centre d'entraînement Hiro Sato (en l'honneur du plus grand joueur hirohitois de l'époque pré-simlandaise), il est renommé en hommage à SwissGunner en juin 2017, ancien maire de Nova Helvetica et grand homme de football, ayant par ses travaux inspiré Wizz-Y et son club durablement.
En août de la même année, le centre d'entraînement est renommé Hupper Swissgunner Training Center suite au partenariat avec la compagnie d'armement de Méridionie Hupper Defense. Il reprend son nom initial à l'issue de la saison 2017-2018.

United Academy

L'académie d'United, qui partage ses locaux avec le centre d'entraînement de l'équipe première est un prestigieux centre de formation reconnu au niveau national.
Accueillant des jeunes de 8 à 18 ans, elle a sorti de nombreux grands joueurs tels que Kaori Makoto, Rikyu Nakamura ou encore Mark Jefferson Svensson.

Soutien et image

Supporters

Fichier:United-Supporters.jpg
Le Kop of Krononbourg, chantant You Never Walk Alone le 15 Avril 2010
Fichier:Futta2487m.jpg
Le Kop of Krononbourg avec les Ultras Samurai Red, célébrant leur équipe
Fichier:Ultras rue.jpg
Les Ultras Samurai Red aux abords de la Tour d'Heiwashima le 2 Avril 2012
Fichier:Iztachualt.jpg
Le Virage Minami avec quelques R2D2, lors d'un match amical face aux Urawa Red Diamonds, le 12 Août 2012.

Il existe à l'heure actuelle 4 groupes de supporters, de mentalité très "britannique", et ce malgré l'influence forte de la culture nippone à Heiwashima. Ils sont souvent considérés comme étant de gauche voire d'extrême-gauche par les groupes de supporters adverses.

Le Kop of Krononbourg (KOK)

Il s'agit du groupe de supporters historique du club, le plus actif et le plus vieux: son nom rend hommage à la première ville de l'histoire du club: New Krononbourg. Il est né en Septembre 2009.
Le choix même du terme « Kop » qui désigne la tribune des supporters en anglais est adopté en référence au Kop d'Anfield. La localisation de ce Kop en tribune Aoyama (tribune face au quartier du même nom, renommée tribune Krononbourg) tient à l'existence d'une carte de « jeune supporter » très peu chère et donnant accès à cette tribune, et aussi au fait que les joueurs s'échauffaient alors systématiquement devant cette même tribune. Le Kop à vite vu venir d'anciens supporters de New K's SC. Les artifices les plus divers sont d'usage dès 2009 au KOK afin de mettre l'ambiance : fumigènes, chlorate, corne de brume, écharpes, drapeaux, bâches, et autre voile. La première voile géante couvrant la tribune « bleue » (1er étage) du KOK entre en service cette même année. Côté chants, le KOK est très productif avec plus d'une dizaine de chants et slogans différents en usage. C'est d'ailleurs de ce virage qu'est survenu pour la première fois "I'm Forever Blowing Bubbles" en 2009, qui est devenu l'hymne des Shadows. C'est aussi cette tribune qui a lancé le mythique "You Never Walk Alone" à United, à l'occasion des 21 ans de la Tragédie de Hillsborough, le 15 Avril 2010. L'hommage perdure depuis tous les ans.
A ce jour, malgré la remise en place d'une tarification universelle, elle reste la plus populaire.

Ultras Samurai Red (ウルトラ侍赤)

Le groupe des Ultras Samurai Red est fondé en 2010 suite à la remise de la tarification normale pour la tribune Krononbourg.
Les Samurai profitent d'une série d'actions stupides d'éléments incontrôlés du KOK en début de saison 2010/2011. Plusieurs stades, dont ceux du Standard Tygres et de l'Océane Sun City sont en effet vandalisés. Ces actions qui entraînent l'annulation du déplacement des supporters heiwashimans (à Sneg par exemple, par peur de voir des faits de violence) sont sévèrement condamnées par des supporters du KOK et les Ultras Samurai Red profitent de ce fort sentiment de rejet, quelques mois après pour voir le jour.
Ils seront d'ailleurs impliqués dans le drame de la tour d'Heiwashima le 2 Avril 2012.

Il existe un groupe féminin, les Ultras Samurai Pink, depuis 2011, premier groupe ultra féminin fondé à Simland.

Virage Minami (VM)

Contrairement au Kop of Krononbourg, le Virage Minami (de minami "南", sud) n'était pas une tribune très active au niveau de ses supporters, une partie du virage étant concédée aux supporters adverses. Mais en 2011, suite au rachat du club par les bahreïni, le Virage retrouve des couleurs en profitant d'une meilleure affluence globale dans le Komane Arena.
La principale différence significative avec le KOK, c'est que le Virage Minami prend comme modèle l'Italie et ses ultras, avec des animations des tribunes à l'occasion de l'entrée des joueurs sur le terrain, la tribune organisant des chorégraphies feuilles qui sera élue par la réputée société italienne T.I.F.O. comme les meilleurs tifos de CanalSims Premiership à la saison 2011/2012.
Au niveau de la rivalité, les supporters du VM et du KOK sont rivaux en dehors des tribunes, mais aucun mouvement de violence est encore à déplorer, (mis à part des messages d'insultes et des menaces de mort échangés sur les réseaux sociaux, le "KOK" considérant que les membres du "VM" sont des vendus puisqu'ils sont présents que depuis le rachat du club.).
Le répertoire des chants de la tribune est varié, et ressemble bien entendu à celui du KOK : beaucoup de chants à consonance anglaise dont le fameux I'm Forever Blowing Bubbles.

Les Red Dragons (R2D2)

Le supportérisme actif des tribunes latérales n'a jamais suscité un véritable engouement chez les fans heiwashimans. Tribune assez hétéroclite, car jusqu'à présent composée de supporters sensibles aux animations et à la ferveur du Virage mais aussi de spectateurs passifs voire, sur certains matchs, de « supporters » adverses n'hésitant pas à provoquer Minami. Devenu officielle aux yeux d'Heiwashima United en 2011, les Red Dragons connaissent en quelques mois une progression assez impressionnante (nombre de membres, animations, matériel, etc...) sous l'aile du VM avec qui ils entretiennent d'excellentes relations.
Les groupes de la tribune Sato (surtout les Red Dragons du fait de leur nombre) sont de plus en plus souvent assimilés à Minami et subissent au même titre les menaces en provenance du Kop of Krononbourg, surtout des Ultras Samurai Red. Une petite centaine d'entre eux, les Red Shadows sont considérés dans la mouvance Ultra, mais ne sont pas officiellement un groupe de supporter pour le club, étant ancré dans le groupe des Red Dragons et ayant des membres éphémères, qui sont issu du même R2D2.

Fichier:SupportersUnited.png
Supporters d'Heiwashima United.


United dans la culture populaire

Fichier:Bringbackourplayers.png
La campagne #BringBackOurPlayers, mise en place en 2014 par les supporters des Shadows aurait entre autres permis au club d'augmenter considérablement sa visibilité malgré leur relégation administrative.
Fichier:SAYONARAUNITEDKVBOLCHE.png
Banderole brandie lors d'un match amical des jeunes du club par des ultras d'United suite aux insultes proférées contre ce dernier par les dirigeants de l'AS Spremberg et du KVZ Hament, demandant au club heiwashiman de "se sortir les doigts" lors d'un débat de pré-saison 2017-2018.
Fichier:Heiwashimaflag.png
Meilleur ambassadeur de la ville, United a apposé ses couleurs au drapeau de la municipalité d'Heiwashima en 2017.

Heiwashima United fait partie de la pop culture et du soft-power simlandais, devenant avec une poignée d'institutions un important ambassadeur de la Nation, à tel point qu'il en a attiré des simlandais et des clubs de renoms, dont l'arrivée de son rival sportif principal, le futur président de la Nation Gwench et son club hirohitois du Ventmer Kamitoshi FC.
Le club est devenu une référence pour beaucoup de ce qu'est une institution sportive à Simland et est l'une des plus suivis et des plus appréciées du sous-continent, malgré son établissement sur le lointain archipel japonophone.
L'utilisation même de la musique "I'm Forever Blowing Bubbles" renvoit forcément à United dans le territoire national.
Paradoxalement c'est en 2014 où le club est relégué administrativement en H-League que sa côte monte en flèche, en atteste les statistiques sur leur page Wiki : cette dernière passe de 6 500 à 48 000 vues. La campagne "#BringBackOurPlayers", action menée par certains supporters heiwashimans pour exiger le retour de leurs joueurs cédés aux autres clubs gratuitement, seraient en partie à l'origine de cette croissance extraordinaire de visibilité.
Le 25 février 2015, preuve de la popularité des Noirs et Rouges, certaines des personnalités les plus influentes du pays, venant du monde du sport ou non, sont venues félicitées en personne le club heiwashiman lors de l'obtention de l'Etoile d'Or de sa page Wiki. Ce gratin était composé de l'ancien ministre d'État Tomy Kentleprix, de l'ancien vice-président Charles Francis Christiaansens II, de l'ancien ministre de l'Économie Sim Hurban, de l'ancien ministre de l'Intérieur Antonio Allegri, du président du club rival du Ventmer Kamitoshi FC Gwench, ainsi que du président de Simland de l'époque en personne, Andrew J. Latthis.
Depuis la pré-saison 2017-2018, Heiwashima United, jusque là silencieuse et considérée comme apolitique, a depuis l'image d'un club portée vers la gauche voire l'extrême-gauche pour certains.
Tandis que deux gros du championnat (l'AS Spremberg et le KVZ Hament) demandèrent des privilèges à la FSF jugés pour beaucoup excessifs et inéquitables, United, par la voix de son président ainsi que James, président de Medrean City FC, Sebastien, président des Aguazul Papaya et d'une certaine manière Neil Chalterbourne, président de l'Internacional Utopia CF levèrent la voix contre l'extrémisme des mesures réclamées par ces derniers. Ils demandèrent par leur participation européenne des compensations financières ainsi que sportives, avec comme menace le retrait de leurs clubs de toutes compétitions européennes voire même de la FSF si elles ne leurs étaient pas accordées. Le club hirohitois se détâcha toutefois des autres frondeurs par sa volonté de rendre les budgets identiques entre clubs de mêmes divisions, qualifiés également d'extrêmismes par une grande majorité des débattants, bien que saluée par beaucoup d'entre eux pour l'argumentaire dont cette idée faisait preuve. Cette confrontation entre le haut et le bas de la S-Ligue 1 2016-2017 amena à des dérives de la partie adverse, en caricaturant Wizz-Y entre autres de "communiste" sous fond d'"égalitarisme moisi" ou encore de "bolchévique", pour décrédibiliser ses arguments. Si finalement, les tranches budgétaires restèrent inchangées pour la saison suivante, l'ensemble des voix adverses ont permit un concensus bien plus équilibré et la seule mesure phare fut l'augmentation de 25 à 28 joueurs pour tous les effectifs afin de pallier au mieux à la fatigue des joueurs lors de l'enchaînement des matchs ainsi qu'une légère compensation sportive. Il en reste que par la prise de position de Wizz-Y, l'institution United est depuis marqué au fer rouge de ce débat et est depuis considéré comme étant un club de gauche par les simlandais, à l'image de ses supporters.
Parmi ses fans les plus célèbres, nous pouvons voir le groupe français de musique électronique Minami ainsi que la chanteuse heiwashimane Meishu ou le maire de Nova Helvetica, SwissGunner.
Le 18 mars 2017, conscient de la puissance de son club, Wizz-Y, qui porte également la casquette de maire d'Heiwashima troque le drapeau bleu au sakura par un nouveau au couleur du club.

United et les médias

Fichier:TwitterMTVShadows1701.png
Heiwashima United, club sportif de l'année 2017 relayé par MTV Simland sur les réseaux sociaux.
Fichier:Uneheiwashimabenarfa.png
La campagne médiatique orchestrée par trois médias simlandais portant sur l'Affaire Ben Arfa le 2 septembre 2018.

A ses débuts en terres apachéennes, United (à l'époque New K's SC) était couvert par les médias locaux, dont le premier papier fut paru via New K's Media, lors de la présentation, de l'effectif et des locaux du nouveau club, le 12 août 2008. L'engouement autour de cet événement est tel que des médias d'Etats frontaliers tel l'ASN Média, basé à Nova Helvetica dans les Comores se mit à s'intéresser aux exploits du futur club hirohitois. Puis lors de l'établissement du club à Heiwashima, son information commença à être couverte par Heiwashima Today, quotiden municipal, ainsi que par CanalSims Méridional et la chaîne de la FSF, FSF Live, diffuseurs officiels de la CanalSims Premiership (S-Ligue 1), depuis le début de son entrée dans l'élite simlandais.
Le 7 août 2011, les Shadows, par le biais de Eldin Jakupović font pour la première fois la Une de la chaîne de la FSF lorsque le club se sauve in extremis en première division grâce à la relégation administrative de nombreux clubs dans l'élite. Ils la partagent avec l'Olympique Fangard, promu dans les mêmes conditions.
Le 5 avril 2012, suite à l'arrêt de la saison 2011-12 par la FSF sous fond de conflits d'intérêt, certains supporters semèrent la zizanie autour de la Tour d'Heiwashima. L'information est relayé par toutes les chaînes d'information nationales.
Le 6 mai 2016, à l'issue de la saison 2015-2016, United devint champion de S-Ligue 2. Le retour du club dans l'élite provoque de l'enthousiasme dans tous les médias nationaux. SCN Radio avait prédit le titre pour les Shadows en début de saison.
Chaque Derby de Hirohito est un événement médiatique de grande ampleur pour le club, étant l'un des matchs les plus suivis du pays. United a une popularité telle qu'un simple maintien (comme la victoire de prestige face aux Campton Cosmos le 15 avril 2017) suffit à faire les gros titres des médias nationaux.
Le 4 juin 2017, les hirohitois remportent le prix de "Club sportif de l'année 2017" grâce au vote des simlandais lors des MTV Simland Choice Awards.
Le dimanche 2 septembre 2018, trois journaux simlandais, le Zotterveld Dagblad, Sports Papaya et l'Aveiro Desportivo, officieusement organes de presse de trois des plus grands clubs de S-Ligue 1 (respectivement le KVZ Hament, l'Inter Utopia et les Aguazul Papaya) s'accordent à faire paraître comme Une leur étonnement voire leur suspicion quant au transfert d'Hatem Ben Arfa des Campton Cosmos à United et tentent de mettre en lumière ce qui deviendra dans la pensée collective l'Affaire Ben Arfa. Cette campagne médiatique - clairement orchestrée par les deux hommes forts de ces médias CFC et Neil Chalterbourne - qui aurait pu déstabiliser la direction heiwashimane n'en fut finalement rien puisque cette dernière répondit sous le ton de l'ironie, rappelant le respect du président Wizz-Y à son homologue Maxcaen avant de présenter une dizaine de jours plus tard le nouvel écusson de club hirohitois. Malgré un éventuel manque d'objectivité de ces papiers, il s'agit néanmoins des premières critiques qu'a pu recevoir Heiwashima United par le biais de médias en plus de dix années d'existance.

Depuis le 22 décembre 2009, Heiwashima United gère sa propre communication grâce à sa page Wiki, ce qui lui a permis de devenir le club sportif le plus suivi du pays.


I'm Forever Blowing Bubbles

25px- I'm forever blowing bubbles,
Pretty bubbles in the air.
They fly so high, nearly reach the sky,
Then like my dreams they fade and die.
Fortune's always hiding,
I've looked everywhere ...
I'm forever blowing bubbles,
pretty bubbles in the air.
United ! United ! United !


Fichier:Bubblesfans.jpeg
Des supporters d'United chantant "Bubbles".

"I'm Forever Blowing Bubbles" est l'hymne des supporters du club d'Heiwashima United, tirés de la chanson du même nom, écrite par John Kellette44 en 1918.
Les premiers à avoir lancé ce chant dans les tribunes du Komane Arena sont les hommes du Kop of Krononbourg, lors de la première journée de S-Ligue 2 opposant United à l'Avity Regio Tiflis FC. Les supporters, pour ce premier match à domicile, voulait faire grosse impression et souhaitaient surtout taquiner le club comoréen, l'un des favoris de la compétition.
Le surnom de l'ART était les "Scrubsies" et vu que to scrub signifie nettoyer à la brosse, les supporters ont eu l'idée de reprendre le chant de West Ham United45, afin de faire comprendre à l'adversaire que même s'ils frottent fort, ce sont les heiwashimans qui feront les plus belles bulles: en gros peu importe le niveau de l'ART, United sera meilleur.
De ce fait, le match commence dans un Komane Arena comble. Mais le stade se trouve très rapidement silencieux, suite aux trois buts encaissés rapidement par les Shadows. La rencontre est très largement à l'avantage de l'ART qui démontre sa supériorité à la fois tactique et qualitative, face à un Heiwashima impuissant et inquiétant. Ce n'est pas non plus la fête dans les tribunes car même le Kop of Krononbourg, qui nous habituera les matchs suivants à créer l'ambiance dans l'enceinte dorée, est quasi-silencieux, tant les supporters sont meurtris par l'humiliation des leurs. De ce fait, "Bubbles" n'a failli ne jamais faire son nid à Heiwashima.
Les heiwashimans, face à cette piètre prestation, commencent à quitter le stade en masse, le laissant vide de moitié à vingt minutes de la fin de la rencontre. Mais malgré la déception, les membres du KOK, eux, décident de rester en tribune et se montre particulièrement virulent envers ces "traitres" qui rentrent chez eux. Dans un premier temps, les sifflements et les insultes gangrènent le stade mais très vite, ils sont remplacés par des chants folkloriques hirohitois et le Komane Arena retrouve petit-à-petit de la couleur. À chaque tentative des attaquants heiwashimans, le public applaudit ses joueurs unanimement, bien que le niveau soit toujours aussi médiocre. Le 12e homme pousse tellement en cette fin de rencontre que l'on a presque l'impression qu'United mène.
C'est alors qu'à la 85è minute de jeu, tandis que le match est plié, que résonne pour la première fois "I'm Forever Blowing Bubbles" dans l'arène dorée. Le KOK, rejoins par quelques survivants du Virage Minami chantent d'une seule voix dans un stade pratiquement vide. Un standing ovation incroyable suit le chant et même quelques joueurs dont Svensson applaudissent leur public. Les supporters reproduisent cette chorale au coup de sifflet final à trois reprises.
Depuis, ce chant est devenu le symbole du "vrai supporter" d'Heiwashima United, celui qui reste fidèle à son club dans la victoire comme dans la défaite.

Rivalités

Le derby de Hirohito

Artdetail.gif Article détaillé : Derby de Hirohito
L'avant-match d'un Derby de Hirohito

Le septentrional club d'Heiwashima United a une grande rivalité avec le voisin méridional du Ventmer Kamitoshi FC.
La première confrontation a eu lieu le 16 octobre 2014 dans le vétuste stade John Hurley de Kamitoshi, réunissant ainsi 4988 spectateurs, record d'affluence de l'enceinte. Pour l'histoire, cette première rencontre s'est clôt sur un score nul de 2-2.
La rivalité entre ces deux clubs est tout autre que celle du derby d'Heiwashima, puisque celle-ci ne repose pas sur une pseudo "lutte des classes" mais est focalisée sur une question de suprématie locale. Les histoires respectives de ces deux clubs sont très similaires car ils sont portés par leur président obsédés par le ballon rond et voulant faire de leur institution la seule ambassadrice du football hirohitois à Simland. Le vétéran United reproche d'ailleurs à son benjamin du Ventmer de marcher sur ses plates-bandes puisque jusqu'en 2014/2015, United était le seul représentant de l'archipel hirohitois au niveau national. D'ailleurs, les supporters des Shadows reprochent à leurs homologues kamitoshîtes d'avoir trahi United, qui est d'après eux le seul club valable pour représenter leur région au plus haut niveau, tandis que les supporters du Ventmer reproche le manque de compétitivité et d'ambition du club heiwashiman.
Le derby de Hirohito est le derby le plus célèbre de Hirohito, d'où son autre surnom de Classique de Hirohito.

Le derby d'Heiwashima

Artdetail.gif Article détaillé : Derby d'Heiwashima

L'arrivée de ce second club à Heiwashima lors de la saison 2014/2015 a permit d'offrir à Hirohito son premier derby entre deux clubs professionnels et avant tout le premier derby de la cité insulaire, opposant United à Heiwashima City FC.
La première rencontre s'est déroulée le 10 octobre 2014 dans un Komane Arena comble (affluence record des deux clubs avec 94700 supporters) lors d'un match amical, organisé par la mairie elle-même, le but premier étant de présenter les deux écuries qui allaient représenter Heiwashima cette saison en S-Ligue 2. Pour l'histoire, ces deux équipes se sont quittées sur un match nul (2-2).
Leur confrontation est l'un des duels les plus célèbres et les plus chauds du football hirohitois. Proximité géographique, rivalité sportive et rivalité de classe nourrissent depuis la rivalité entre les deux institutions, l'une, Heiwashima United, représentant vulgairement le peuple et la tradition tandis que l'autre, Heiwashima City, représentent plutôt la bourgeoisie et la modernité.
En 2017, le club d'Heiwashima City FC est dissous, remplacé par le Club Papaya.

Autres rivalités

United entretient des rivalités avec ses voisins de Hirohito, et ce depuis que le football hirohitois a commencé à émerger au niveau national, que ce soit avec les clubs d'Heiwashima City FC et du Ventmer Kamitoshi FC bien évidemment, mais aussi avec le Hantoshi Insula, qui avait d'ailleurs battu les noirs et rouges au Komane Arena en 2014/2015 alors qu'ils étaient bons derniers (défaite 0-1). Durant sa saison 2013/2014 de H-League, les Shadows ont également pu croiser d'autres clubs locaux comme les Aoyama Bluewings FC, autre grand club d'Heiwashima. Les équipes de jeunes d'Heiwashima United rencontrent aussi de nombreuses équipes voisines dans les championnats régionaux, tel que l'Agila Kamitoshi ou le Tora Hitoshinpû, devenues par ailleurs pensionnaires de la TVS League en 2015.

Clubs voisins d'United rencontrés au moins une fois dans une compétition nationale
80px
Hantôshi Insula
90px
Heiwashima City
VentmerKamitoshi3.png
Ventmer Kamitoshi

Le Classico East-West

Fichier:Stadeapachinnaugurationsu9.png
Promotion du Classico East-West qui n'aura jamais lieu.

Avant même la naissance d'Heiwashima United, le club du début New K's SC partageait une certaine rivalité avec le club apachéen et donc voisin à l'époque du FC Mangrova.
Lors du match d'inauguration du nouveau Stade Apach de New Krononbourg, Wizz-Y invite Tonio et son équipe à jouer lors d'un match amical. Cette rivalité était grandissante et ceux par sa popularisation dans les médias apachéens dont le New K's Media qui en fait son grand rendez-vous de la semaine, en le qualifiant de Classico à la simlandaise, sous le doux nom de Classico East-West.
D'ailleurs, un surprenant clash entre Mark Jefferson Svensson et son homologue Allondo avait précédé le match, qui aurait apparemment été crée de toute pièce par les deux clubs et le média apachéen pour donner plus d'attrait à la rencontre et remplir le stade'36.
Finalement ce match n'aura jamais lieu.

Adversaires internationaux

Adversaires en Coupes d'Europe

Fichier:Unitedsasuolo.jpg
Premier match et première victoire d'United en coupe d'Europe le 12 septembre 2018 face à l'US Sassuolo en Europa League (2 à 0).

Matches amicaux

Rencontres à l'occasion de matchs de pré-saison.

  • 20px Gold Coast United
  • 20px Villarreal CF
  • USA.png New York Red Bulls
  • 20px AC Fiorentina
  • 20px US Palermo
  • 20px Kashima Antlers
  • 15px BSC Young Boys
  • Turquie.png Kasımpaşa SK


Economie et marketing

Sponsors et équipementiers

Fichier:Sawapub.jpg
Homare Sawa à l'affiche d'un poste publicitaire pour Sanyo Foods.
Fichier:GIBSON&SVENSSON.jpg
Campagne de pub du maillot des Shadows 2010/2011, avec Gibson (haut) et Svensson (bas).
Fichier:HELVUNITEDciel.png
Un A320 de la Helvetica Air aux couleurs d'United.
Fichier:Nouvelle ville-24 Apr., 261438286275.png
Ce bâtiment "Glico Man" commandé par Wizz-Y au BATeur japonais Gobanboshi explique la présence d'abord de Glico puis de Gobanboshi comme sponsor d'United.

Depuis sa création en 2008, l'équipe a su s'entourer de sponsors prestigieux avec dès ses début le soutien de Sega Simland37, d'Helvetica Air et de Nyokö Motors (entreprise automobile basée à Cap Ten), entreprise qui d'ailleurs appartenait à Jakes Kooger et fait faillite mi-2010. Le soutien de Kooger y est pour beaucoup, homme influant qui a réussit dans le pétrolier aux Etats-Unis. Il serait à la base du partenariat avec l'équipementier Nike38.

RedBull GmbH, lors de la saison 2010/2011, avait fait sensation avec un contrat en or de quatre ans (dont trois avec option). D'ailleurs, le HUFC est le premier club de S-Ligue 1 à avoir accepté le naming de son stade, RedBull Komane Arena. Mais lorsque Kooger quitte la direction du club en 2011, RedBull est persuadée d'être en pôle dans la course au rachat du club mais finalement, Wizz-Y seul président du club préfère accepter l'offre d'un homme d'affaire bahreïni. RedBull, qui souhaitaient apposé son nom au club de la cité insulaire se retire du capital et rend au Komane Arena son nom initial.

L'arrivée du cheikh Khalid Naser a apporté un confort financier qui a joué pour conserver ses partenariats avec des firmes multi-nationales comme Emirates39. Takeshi Okada a redonné un attrait au club pour les sponsoring nippons avec désormais le partenariat de Panasonic. William Poznanski, président du club s'est lui approché du marché simlandais, enrolant le sponsor SimBet40.

Depuis 2011, le club soutient la Croix Rouge japonaise, la Japan Red Cross Society41.

En 2012, United signe un partenariat avec la firme américaine New Era Cap Company42 qui produira les casquettes et d'autres produits dérivés textiles du club comme ils le font avec notamment les clubs de NBA, de NHL, de NFL et de MLB.

En 2013, le maillot d'Heiwashima est immaculé de sponsor lors de sa saison amatrice au sein de la H-League

En 2014, Glico signe un contrat d' 1 an avec les Shadows, qui devient alors le sponsor maillot du club.
En 2015, le contrat liant le club à Emirates n'est pas renouvelé par la compagnie aérienne émirati, résultat d'une énième décevante. Cependant, Glico continue l'aventure au côté des Shadows, prolongeant son bail de 3 ans.
En 2016, Heiwashima United signe un nouveau contrat de sponsoring avec la marque de bière locale Hirohito dont la somme n'a pas été communiquée. Le logo s'installe au centre des tuniques hirohitoises tandis que Glico glisse dans le dos au dessus du flocage des joueurs.
Un partenariat est également signé avec la marque Sanyo Foods, spécialisée dans la vente de nouilles, de "champon" notamment. La coach Homare Sawa mit alors son costume d'actrice pour vendre les bienfaits du "King Cup", un des produits phares de la firme nippone.
En 2017, pour les 10 ans du club, la direction a décidé d'honorer les entreprises qui ont directement marqué l'histoire du club heiwashiman. Exit donc les Glico et les Panasonic. Tout d'abord, et ceux après 9 ans de collaboration, l'équipementier change, en passant de la firme américaine Nike à la nouvelle marque hirohitoise Knit Knot Sportswear. Ce changement a été opéré afin de remercier Gwench, son président d'avoir dessiné certains des plus beaux maillots d'United. Les raisons sont les mêmes lorsque le club annonce son partenariat avec G-Wa, jusqu'alors sponsor maillot du rival du Ventmer. Ce retour au source a amené à d'autres partenariats phares avec des entreprises locales telles que la bière Hirohito (ambassadeur de l'archipel sur le continent contre la puissante Rolsvolg), Nyokö Motors (premier sponsor maillot d'United), ainsi que la compagnie aérienne papaïotte, Helvetica Air, premier soutien de poids hors des frontières de la cité insulaire grâce à l'ami du club SwissGunner. S'en suit également l'arrivée de deux nouveaux sponsors, extérieur de la Nation, avec la boîte d'architecture Gobanboshi, à l'origine du bâtiment "Glico Neon Bulding" (demandé par le maire d'Heiwashima en personne) ainsi que la nouvelle marque de sportswear simlandaise Minami.
Si ces derniers partenariats sont symboliques (mise à part Knit Knot Sportswear) afin de fêter dignement ses 10 ans d'existance de l'institution hirohitoise, la direction heiwashimane, en tout premier lieu contre l'affichage de quelconque sponsor sur le maillot "anniversaire" a dû se confronter à la loi du marché et s'est laissée séduire par les sirènes de l'argent. En effet, lors du mercato estival de 2017, le club est gourmand et veut offrir la meilleure équipe possible à ses supporters pour les remercier de leur fidélité. Ainsi, des partenariats de dernière minute, monnayé directement sur le marché des transferts (les premiers partenariats du genre de l'histoire du club) ont été signé avec deux entreprises nationales. Parmi les heureux compte l'entreprise leader de télécommunication simlandaise SimlandTel, qui affiche alors son logo sur le maillot des Shadows pendant un an. Ce partenariat était à cet époque le plus important entre une entreprise privée et le club de Hirohito. L'autre entreprise est Hupper Defense, une compagnie méridionale de sécurité et d'armement basée à La Crescenta-Montrose. Le naming du stade et du centre d'entraînement leur sont également cedée pendant la saison 2017-2018.
En 2018-2019, le partenariat entre SimlandTel et United est prolongé, figurant une année supplémentaire sur la tunique heiwashimane ainsi que sur le Ōji Park.


Année Equipementier Sponsor maillot Second sponsor
2009-10 Nike Nyokö Motors Helvetica Air
2010-11 Nike Red Bull /
2011-12 Nike Panasonic SimBet
2012-13 Nike Sega /
2013-14 Nike / /
2014-15 Nike Glico /
2015-16 Nike Glico /
2016-17 Nike Hirohito Glico
2017-18 Knit Knot SimlandTel Hupper
2018-19 Minami Sportswear SimlandTel /


Partenaires principaux d'Heiwashima United


Partenaires secondaires d'Heiwashima United

Naming du stade

En 2010, à la suite d'un partenariat avec la firme autrichienne RedBull, le stade adopte le nom de RedBull Komane Arena. Leur projet est à terme de racheter les parts de Jakes Kooger, co-président du club de l'époque, afin de rebaptiser United le RedBull Heiwashima, comme ils l'ont fait à Salzburg, Leipzig ou encore New York. Finalement, à la suite du rachat du club par le cheikh Naser, les dirigeants de la boisson énergisante abandonne Heiwashima, ce qui permet à l'arène dorée de récupérer son nom initial (Komane Arena) à l'issue de la saison 2010-2011.
En 2017, United signe son premier partenariat monnayé d'envergure lors du mercato estival de 2017 avec la firme de télécommunication SimlandTel. La compagnie queensienne des Ulysses se voit alors offrir le naming du stade, apposant ainsi leur nom à côté de l'enceinte des Shadows : SimlandTel Ōji Park.
Le centre d'entraînement subit le même sort lors cette saison 2017-2018 avec comme nouvelle appellation Hupper Swissgunner Training Center, tiré du nom de l'entreprise partenaire Hupper Defense. Le naming est cependant retiré de cette dernière l'année suivante.

Projets de naming du club avortés

En 2011, la firme autrichienne Red Bull après s'être offert le nom du Komane Arena était en pôle position pour s'offrir United lors de la vente du club par Jakes Kooger. Mais le président intérimaire de l'époque Wizz-Y refuse d'aller plus loin dans les négociations avec les vendeurs de canettes car ils souhaitaient apposer leur nom et leur logo aux Shadows, ce qui était inconcevable pour lui ainsi que pour la majeur partie des supporters.
En 2016, la brasserie Hirohito, nouveau sponsor majoritaire du club insulaire veut marquer son empreinte dans le football simlandais (en devenant également un partenaire de la FSF) et s'inspira alors de cette épisode "RedBull" en lançant une nouvelle rumeur de rachat et de naming du club, suite aux mauvais résultats du début de saison des clubs de l'archipel, avec un projet de fusion entre United et le Ventmer Kamitoshi FC. Les médias relaient l'info en masse et déclenchent un tolet auprès des supporters heiwashimans, bien évidemment contre ce projet d'union avec les ennemis du Sud, ce qui sera au coeur de toutes les conversations footballistiques au delà même de l'archipel de Hirohito. Joli coup de communication de la part de l'entreprise heiwashimane puisqu'il s'agissait d'un canular, ce qui leur ont permit d'écouler des milliers de litres supplémentaires de bières sur le continent, des simlandais jusqu'à accrochés à leur bonne vieille Rolsvolg.

Activités commerciales

Fichier:UNITEDFUT17.png
Heiwashima United sur FIFA 17.
Fichier:ShadowsStore.png
Le Shadows Store de Ginkôbori.

Le club commence la vente de produits dérivés avec l'ouverture d'une boutique de souvenirs au Komane Arena en 2009 et dépose la marque « Heiwashima United ».
À l'issue de la saison 2011/2012, près de 400 000 maillots heiwashimans se sont vendus (près de deux tiers au flocage de Svensson), un record pour le club.
En octobre 2012, les produits New Era font leur apparition dans le tout nouveau Shadows Store de Ginkôbori et près de 28 000 casquettes Shadows Retro 9Fifty ont été vendus le mois de son lancement.
En juin 2014, Glico lance en édition limitée des "Pocky Shadows" dans le Glico Store d'Heiwashima afin de célébrer le retour d'United sur la scène nationale et ainsi marquer son partenariat avec le club rouge et noir.
En juin 2016, Heiwashima United apparaît pour la première fois dans le jeu phare d'EA Sports, FIFA 17.

Publicités du club


Mercato

Budget des transferts

Le budget d'Heiwashima United a toujours, depuis son arrivée en S-Ligue 2 en 2009, été équivalent à celui des cadors du championnat, même au tout début de son histoire, grâce notamment à des sponsors de renoms comme RedBull, Sega ou encore Glico, mais aussi grâce à la billetterie du Komane Arena qui apporte une manne financière importante chaque année. L'arrivée du cheikh Naser en 2010 maximise les possibilités de recrutement lors des mercatos, le club jouissant alors de ressources quasi-illimitées: le bahreïni injecte d'ailleurs 30 millions de simléons lors de la saison 2012-2013. Le départ du prince et la descente en H-League en 2013 a été catastrophique financièrement parlant pour les Shadows, avec le départ de nombreux sponsors et le retour dans l'amateurisme.
En 2017, pour les 10 ans du club, Heiwashima se rapproche une nouvelle fois des 30 millions de simléons de budget transfert grâce aux partenariats signés avec SimlandTel et Hupper Defense. United a alors le plus grand budget transfert de S-Ligue 1 et il s'agit d'ailleurs du mercato le plus onéreux et le plus lucratif de l'histoire d'United.

Budget prévisionnel d'Heiwashima United
Saison 2009-2010 2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017 2017-2018 2018-2019
Budget 2,5 M§ 4 M§ NC 30 M§ 1,5 M§ NC 9,2 M§ 12 M§ 23,6 M§ D / 13,6 M§
Dépenses NC 3,78 M§ 2 M§ 2,35 M§ 770 k§ NC 9,08 M§ 11,75 M§ 22,95 M§ D / 13,4 M§
Recettes NC NC NC NC NC NC NC 430k§ 8,7 M§ D / 600k§
Légende : = millions de simléons. / NC = non communiqué. / D = système de draft.


Marché des transferts

Arrivées les plus chères

Liste des arrivées à plus d'un million de simléons
# Nom Somme Provenance Division Année
1 20px Tomáš Kalas 9 400 000 § Chelsea FC 20px Premier League 2019
2 20px Lloyd Isgrove 4 900 000 § Southampton FC 20px Premier League 2015
3 20px Andrija Živković 4 000 000 § Benfica Lisbonne 20px Liga Sagres 2019
4 20px Dominic Iorfa 4 300 000 § Wolverhampton Wanderers FC 20px Championship 2016
5 Drapeau de la Nation de Simland.jpg Valgeir Poroddsson 2 400 000 § Football Club Dalecrussy Drapeau de la Nation de Simland.jpg Extra-Liga 1 2015
6 20px Adam Clayton 2 300 000 § Middlesbrough FC 20px Premier League 2017
- Argentine.jpg Emiliano Insua 2 300 000 § VfB Stuttgart 20px Bundesliga 2017
- 20px Takashi Inui 2 300 000 § SD Eibar Espagne.png Liga 2017
- Ecosse.png Matt Ritchie 2 300 000 § Newcastle United FC 20px Championship 2017
7 20px Maya Yoshida 2 150 000 § Southampton FC 20px Premier League 2017
8 Hongrie.png Ádám Bogdán 2 000 000 § Liverpool FC 20px Premier League 2017
- Drapeau de la Nation de Simland.jpg Nikolaï Nitroglicerin 2 000 000 § Sneg Vladithoulak Drapeau de la Nation de Simland.jpg S-Ligue 1 2011
9 Drapeau de la Nation de Simland.jpg Liam Dolarone 1 800 000 § INF Simland Drapeau de la Nation de Simland.jpg Espoirs 2017
- 20px Michael Dussey 1 800 000 § Internacional Utopia CF Drapeau de la Nation de Simland.jpg S-Ligue 1 2017
- Drapeau de la Nation de Simland.jpg Iwan Roclas 1 800 000 § INF Simland Drapeau de la Nation de Simland.jpg Espoirs 2017
- 20px Harmeet Singh 1 800 000 § Wisla Plock Pologne.png Ekstraklasa 2017
10 20px Ryu Seung-Woo 1 725 000 § Bayer 04 Leverkusen 20px Bundesliga 2016
11 Drapeau de la Nation de Simland.jpg John Vanlky 1 700 000 § Association Sportive Sindai Continental Drapeau de la Nation de Simland.jpg S-Ligue 1 2010
12 Drapeau de la Nation de Simland.jpg Youssef El-Habder 1 500 000 § Association Sportive Grands Lacs Conurbation Drapeau de la Nation de Simland.jpg S-Ligue 1 2012
13 20px No Dong-Geon 1 255 000 § Suwon Samsung Bluewings 20px K-League 2016


Autres sections

Modèle:UnitedIslandersSections

Artdetail.gif Article détaillé : Heiwashima Islanders

Si depuis sa création, United représente dignement la ville d'Heiwashima à l'échelle nationale, faisant ainsi la fierté de ses citoyens, il en est moins évident pour les autres clubs de la cité insulaire.
En effet, malgré des performances plus ou moins remarquées au niveau national, ces derniers peinent à exister sur cette terre de football et ne réussissent pas à être des institutions viables dans leurs propres disciplines, freinant ainsi leurs expansions.
Ce manque de retour sur investissement limitait ainsi la prolifération de nouvelles franchises dans les autres championnats simlandais, les sponsors préférant se lier au puissant United qu'aux autres entités sportives de la ville. Résultat, le voisin méridional de Kamitoshi devenait ainsi la ville ayant le plus de représentants dans les différents sports nationaux, ce qui n'était pas au goût du maire Wizz-Y. Exit alors les Heiwashima Supersonics, Heiwashima Cherry Leafs, Heiwashima Orioles ou encore Heiwashima Moonwalkers.
Le 8 mars 2017 naît le club multisport des Heiwashima Islanders.
Le nom est différent que celui du club de football pour des raisons stratégiques, la direction voulant malgré la fusion de tous les corps sportifs de la ville, garder la singularité de l'institution noir et rouge. Malgré cela, toutes ces sections portent les mêmes couleurs que les Shadows à savoir le noir et le rouge, et les sponsors ainsi que les financements sont partagés entre toutes ces nouvelles entités. Il s'agit bien de sections d'Heiwashima United. Le projet "Islanders" a permis l'établissement de nouvelles franchises dans de nouvelles disciplines.
Cette "marque sportive" a autant profité à United qui a gagné en popularité envers les passionnées des autres disciplines, qu'aux franchises qui depuis, peuvent investir sereinement et profiter de l'aura de ce dernier.

Page Wiki

Fichier:Capture d’écran 2015-03-06 à 12.40.49.png
Première version de la page wiki d'Heiwashima United (décembre 2009).
Fichier:Latthis.png
Le président Latthis en personne félicite le club pour l'obtention de l'étoile d'or.

Malgré un palmarès plutôt modeste, Heiwashima United a su devenir un des clubs les plus populaires de Simland grâce entre autres à sa page wiki, qui est à ce jour l'une des plus fournies du pays.
Ce support d'information, régulièrement mis à jour par la direction du club, permet aux supporters du monde entier de suivre pas à pas le parcours des Shadows. Cette stratégie de promouvoir le club par Internet s'est avérée payante.
Quelques dates importantes :

  • Le 22 décembre 2009, date de la création de la page wiki d'Heiwashima United.
  • En 2012, United était la 3e équipe de Premiership la plus consultée sur la toile (4 300 vues) derrière le FC Fangard et les Château-Bonnot Warriors mais devant les gros du championnat qu'étaient le FC Arcandias, le Standard Tygres ou encore les Saint-Louis Blues.
  • Le 10 octobre 2012, la page wiki des Shadows se voit attribuer une étoile d'argent (Fichier:Etoileargent.png).
  • En 2013, le club insulaire prend la seconde place en atteignant les 6 500 vues, toujours dans l'ombre de son homologue du Queens.
  • En Septembre 2014, la puissance de ce média se revèle plus qu'importante. United, pourtant absent de toutes compétitions professionnelles lors de la saison 2014/2015 (le club évolue alors en H-League), voit sa page wiki atteindre les 48000 vues et devient ainsi le club sportif le plus consulté du web. Cette performance est sûrement due à la forte pression populaire essentiellement virtuelle des supporters et amateurs du football simlandais, qui souhaitaient retrouver au plus vite les Shadows dans l'élite.
  • Le 27 septembre 2014, la page d'Heiwashima United apparaît pour la première fois sur le Portail des Sports dans la rubrique "Lumière sur...". Elle succède ainsi à la page du club de l'AS Aubétoile.
  • Le 12 Octobre 2014, soit près de deux ans après l'obtention de l'étoile d'argent, le club postule une première fois pour l'obtention de l'étoile d'or. Mais malgré sa visibilité importante, les Wiki-administrateurs, par la voix de Sim Hurban, refusent le dossier d'United. Cette désillusion est principalement due au manque de détails et de sources concernant certaines informations, mais aussi au look désuet de la page, qui n'a pas su se renouveler depuis sa création.
  • En Novembre 2014, la page d'United passe le cap des 50 000 vues, un mois après son retour en S-Ligue 2.
  • En Février 2015, la direction du club opère un sérieux lifting sur sa page afin de prétendre une nouvelle fois à la plus haute distinction du WikiSimland, l'étoile d'or. Le 24 février 2015, le club, par le biais de son président Wizz-Y, envoie son dossier aux Wiki-administrateurs.
  • Le 25 février 2015, les Wiki-administrateurs, composés de l'ancien ministre d'État Tomy Kentleprix, de l'ancien vice-président Charles Francis Christiaansens II et de l'ancien ministre de l'Économie Sim Hurban, accordent à la page wiki d'United l'étoile d'or (Fichier:Etoileor.png). Ces trois administrateurs ainsi qu'un parterre de personnalités simlandaises saluent la récompense obtenue par Heiwashima United, dont l'ancien ministre de l'Intérieur Antonio Allegri, le président du club rival du Ventmer Kamitoshi FC Gwench, ainsi que le président de Simland de l'époque, Andrew J. Latthis. La page devient ainsi la 25e page arborant l'étoile d'or du WikiSimland, la deuxième issue du paysage sportif (après le KVZ Hament).
  • En mars 2015, plus de 10% des simlandais consultant la page d'accueil du WikiSimland (600 000 vues) consulteraient également la page d'Heiwashima United (66 000 vues).
  • Le 26 mai 2015, la page d'Heiwashima United apparaît pour la seconde fois sur le Portail des Sports dans la rubrique "Lumière sur...", succédant cette fois-ci à la page du club du FC Aurora.
  • En août 2016, la page atteint le cap des 80 000 vues après son titre de S-Ligue 2, synonyme de retour dans l'élite.
  • Le 27 septembre 2016, la nouvelle version 3.0 du Wikisimland sort et oblige à une mise à jour de la page d'Heiwashima United. Les couleurs changent, certains modèles sont revisités et d'autres modifications sont apportées à la page.
  • En janvier 2017, la page dépasse les 90 000 vues après le Nouvel An.
  • En avril 2017, la page atteint le cap symbolique des 100 000 vues à l'issue de son maintien dans l'élite, suite à la victore face aux Campton Cosmos puis lors du Derby de Hirohito.
  • Le 14 septembre 2018, 160 000 vues sont enregistrées après l'annonce de la nouvelle identité visuelle du club.

A ce jour, la page wiki du club reste le principal support d'informations et de promotion d'Heiwashima United, jouissant d'une très bonne visibilité. Elle est devenue au fil des années une référence du WikiSimland, au-delà du monde du sport.

Annexes

Aide
25px Si vous avez des archives ou du contenu qui concerne le club d'Heiwashima United FC,
ainsi que des avis, veuillez vous adressez à la direction du club. Merci !

Notes et références

Modèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:RéférencebdpModèle:Référencebdp

Liens externes

Voir aussi


Modèle:HeiwashimaIslanders
Modèle:HeiwashimaUnited

30px Saisons d'Heiwashima United FC 30px
2009-20102010-20112011-20122012-20132013-20142014-20152015-20162016-2017
  1. REDIRECTION Modèle:FootballHirohito

Modèle:S-Ligue 1 2010-2011

Modèle:Bande Portail Méridionie