Ventmer Kamitoshi FC

De FSF Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ventmer Kamitoshi Football Club
Logo
Généralités
Nom Complet Ventmer Kamitoshi Football Club
Nom Court Ventmer
Sigle VKFC
Club fondé le 9 juin 2014
Matricule n°98
Statut professionnel 2014
Couleurs Bleu ciel, Noir
Surnom(s) Ao-to-Kuro
The Mariners
Equipementier Knit Knot
Sponsor Principal Rakuten™
Stade Aozora Stadium
(25'000 places)
Affluence record 25'000 spectateurs
4 fois
Plus large victoire 29/11/2015
VKFC - FC Barcevilla : 5-0
(S-ligue 2)
Plus large défaite 27/02/2019
VKFC - ASGLC (D4) : 1-6
(coupe de Simland)
Recrue la plus chère T. Børven (5,7 M§ en 2015)
Départ le plus élevé R. Mansveld (0,85 M§ en 2020)
Propriétaire Japon.png MIKITANI Hiroshi
Président DrapeauPays.jpg Gwench
Entraîneur DrapeauPays.jpg MIYAMOTO Shunsuke 宮本俊介
Siège Shin-Wakashima-ku - Kamitoshi
Maillots
Maillot home2019.png Maillot away2019.png

Origines

Présentation

Fraichement émigré au sud de l'archipel de Hirohito, l'ancien maire Gwench de Kamitoshi 神都市 s'est rapidement attelé à son rêve : posséder son équipe de football et l'engager dans les compétitions simlandaises. Ainsi est né en 2013 le VENTMER KAMITOSHI FC. A partir de juillet 2019, le club se réinstalle à Simtopia, dans la région Asahi.

Articulé autour de son embryon naissant d'académie de football, le club cherche à fidéliser son public, lui aussi naissant. Un stade de 5000 places est venu concrétiser tout cela, sobrement appelé : John Hurley Stadium, du nom d'un des trois premiers spationautes simlandais, issu de Méridionie. Il est équipé d'une seule tribune latérale.

Les couleurs du club sont le bleu et le blanc. Le logo symbolise la position géographique de la ville : en bord de mer, tourné vers l'océan et le Japon. Le nom du club, Ventmer, est un lointain rappel du nom du club japonais de Kōfu : Ventforet. Avec le temps, les couleurs du club ont évolué vers le noir et bleu.

L'entraîneur s'appelle MIYAMOTO Shunsuke, et est un pur produit du football local, à la réputation encore obscure. Il a signé au club en 2013, dès sa création et les objectifs qui lui sont assignés, si le club intègre la FSF : donner une bonne image de la ville et du club, et pourquoi pas viser plus haut ?

Les fondations

Fraîchement immigré à Simland, en octobre 2013, Gwench ne voit qu'un moyen pour s'intégrer rapidement au sein de sa nouvelle nation : être à a tête d'un club de football. Il imagine tout de suite les bases pour une équipe de football locale, façonnée à sa main. A l'instar de ce que peut faire Silvio BERLUSCONI en Italie avec le Milan AC, il souhaite être présent à tous les niveaux de décisions concernant le club, de la Mairie à la présidence.

Il met donc en place des détections un peu partout dans la rue, faisant fi des clubs déjà existants, tous de statut amateur. Il fait cela afin de mettre à profit le temps qu'il lui reste en attendant que la saison 2013-2014 se clôture. Celle-ci mit d'ailleurs plus de temps que prévu pour se terminer, retardant le lancement du Ventmer...

Gwench, n'y tenant plus, fit construire dans le quartier Shin-Wakashima un petit stade de 5'000 places, baptisé John Hurley Stadium, en hommage au premier Méridionien dans l'espace. Toutefois, le propriétaire-président envisage la construction d'un plus gros ensemble, avec une capacité d'au moins 20'000 places. Reste à trouver le mode de financement : partenariat Privé-Public (PPP), comme cela se fait en France ? Les conséquences de ce type de contrat posent tout de même question.

Arrive août 2014. Gwench se retrouve à devoir clore la saison 2013-2014, les régisseurs de la FSF ayant déserté. Une opportunité pour enfin lancer son Ventmer dans le grand bain !

A Simland, le football fonctionnant différemment de tout ce qu'il peut se produire dans le monde, le Ventmer ne savait pas trop où il débuterait son existence sportive. Le système de la S-Ligue ressemble à un mélange entre championnat à l'européenne, avec montée et descente avec des phases Aller et Retour, et au championnat américain (MLS et NASL en tête) avec des inscriptions sur critères financiers.

La S-Ligue 1 ayant été reconduite à 16 clubs pour la saison 2014-2015, le Ventmer ne put envisager qu'une inscription en S-Ligue 2. Le club fit ses débuts officiels en compétition en novembre 2014.

Le propriétaire-président Gwench espère voir ses jeunes pousses s'installer, dans un premier temps, dans la durée de la S-Ligue, afin de ne pas gâcher l'argent personnel investi. La descente est proscrite.

La première ascension (2014-2017)

L'histoire du Ventmer s’est construite lors de la préparation d'avant-saison, au cours d'une compétition amicale réunissant deux clubs originaires de Hirohito : Heiwashima United FC et Heiwashima City FC, ainsi qu'un invité du continent, libre pour ce déplacement : l’AS Port Tranquille. Le résultat du tournoi importe peu. Par contre, il s'agit des premiers matches de l'histoire du club.

Le bilan ne fut pas flatteur : 2 résultats nuls (2-2 contre Heiwashima United FC et 1-1 contre AS Port Tranquille) et une large défaite 1-4 contre Heiwashima City FC. Les buteurs furent Mezentsov (2 buts), Sei (1) et Varzeas (1).

L’opposition avec United, appelée Derby de Hirohito, est calme et centrée sur le sportif.

Artdetail.gif Article détaillé : Derby de Hirohito

Les débuts encourageants (2014)

La saison 2014-2015 voit donc le Ventmer officialiser son existence dans le football simlandais. Le moins qu'on puisse dire, c'est que cette saison initiatique et initiale pour le club ne fut pas de tout repos. Rapidement calé dans le ventre mou du championnat, le Ventmer oscilla entre le pied du podium et le haut de la seconde moitié de tableau. Fait notable, il fut le premier leader de la saison, grâce à sa victoire 3-0 contre les Citizens d'Heiwashima. Cerise sur la gâteau contre les rivaux, il s'imposa aussi lors du match retour. Autre fait notable : les deux victoires contre le futur champion, Brockbain Eagles. Le Ventmer est la seule équipe à n'avoir donné aucun point au futur champion.
Du côté de la Coupe de Simland, le parcours a pris fin en huitièmes de finale, contre un pensionnaire de la même division, le VC Oosteveldenkerke.

Dans l'ensemble, cette première saison, quoique moyenne, fut plutôt rassurante quant aux capacités du club et à ses possibilités futures. Le mercato qui s'ouvrit lors de l'été 2015 devait permettre au Ventmer de franchir un palier supplémentaire et espérer faire mieux la saison suivante.

L'effet mercato (2015)

Lors de sa seconde saison dans le football professionnel simlandais, le Ventmer Kamitoshi entame bien mieux sa saison de championnat. Rapidement dans le coup, il prend la tête du championnat au soir de la 7e journée et conserve la place de leader jusqu'à la 17e journée, dépassé ensuite par les Ulysses. Il remporte le titre honorifique de champion d'automne.

Durant la seconde partie de saison, les choses se corsent, avec plusieurs clubs qui font tout pour le déloger des places qualificatives pour la montée en S-Ligue 1 : les Ulysses, United et New Amsterdam Phoceans.

Les Mariners éprouvent plus de difficultés pour terminer leur championnat, manquant de terminer au pied du podium vers la fin du championnat. Heureusement pour eux, les joueurs du Ventmer surent se reprendre et valider au forceps leur billet pour la S-Ligue 1. Au soir de la dernière journée, jouée contre le rival local qui plus est, les rues du quartier Shin-Wakashima se remplirent de supporters qui firent la fête toute la nuit pour fêter cette accession à l'échelon supérieur.

En Coupe de Simland, le Ventmer réalise un beau parcours, agrémenté d'une victoire contre une équipe de l'échelon supérieur : les Aguazul Papaya. Ils ne chutent qu'en quarts de finale, contre un club plus puissant : l'AS Spremberg qui lutte pour le titre à l'échelon supérieur.

L'arrivée dans l'élite et l'abandon du projet local (2016-2017)

A l'orée de la saison 2016-2017, durant le mercato estival, la direction du club change radicalement sa posture quant à la formation et aux origines locales du club. Exit les joueurs nés dans l'archipel de Hirohito, exit les jeunes pousses issues du centre de formation, place aux recrues onéreuses et étrangères à l'archipel. Il n'y a plus aucun joueur issu de l'équipe d'origine... Cela s'est donc accompagné par la fin des contrats de quatorze joueurs, certains ayant pourtant prouvé par le passé leur apport au club (notamment Sumiyoshi et Mezentsov). Cette politique du club engendra de nombreux changements dans l'effectif et dans les automatismes de l'équipe à venir. Les observateurs ont particulièrement critiqué ce changement d'attitude du club et estimèrent que le Ventmer aurait à faire face à des problèmes en S-Ligue 1 pour trouver la bonne carburation.

Les débuts dans l'élite simlandaise s'apparentent à un chemin de croix puisque le Ventmer se retrouve rapidement scotché à la dernière place, mettant plus de dix journées pour empocher sa première victoire. A la faveur d'une série de trois matches convaincants (2 victoires, 1 nul), le club décolle de la zone de relégation, après la mi-saison.

Néanmoins, le club retomba vite dans ses travers et enchaîna des contre-performances qui le firent replonger dans la zone de relégation. A l'orée de la dernière ligne droite, le Ventmer accusait 5 points de retard sur son prédécesseur au classement, et encore plus sur le premier non-relégable. La descente en S-Ligue 2 prit de l'ampleur, moins d'un an après la montée historique au sein de l'élite.

En Coupe de Simland, le Ventmer ne put rien faire pour arrêter le RFC Aurora en huitièmes de finale. Cette compétition n'offrit pas la bouffée d'air pur qu'elle aurait pu apporter et elle a vite ramené le club à sa réalité du championnat. Réalité qui se rappellera rapidement avec plusieurs déconvenues en championnat, poussant le club à la relégation après une énième défaite en SL1, contre le VG Ostenbergh (1-4). Le Ventmer fut officiellement relégué en SL2 à la 28e journée.

Le retour à la case départ (2017-18)

Relégué à l'échelon inférieur quitté le temps d'une saison, le Ventmer redémarra timidement son championnat. Malgré un recrutement fort intéressant (Brabec, Drüls, Bongolo, ...), les joueurs de Kamitoshi n'enthousiasmèrent pas grand monde. Durant toute la saison, ils se trainèrent dans une compétition où leurs adversaires s'étaient mieux renforcés, ou plus au point tactiquement. Pire, le rival d'Akasaki (ancien Hantōshi Insula du quartier voisin) caracola en tête et finira même champion de S-Ligue 2. Le Ventmer termina la saison du retour en SL2 à une piteuse 10ème place, bien loin de la remontée immédiate espérée et annoncée en début de saison. En Coupe de Simland, les bleu-et-blanc échouèrent en 8èmes de finale. Finalement, le club de Kamitoshi réalisa presque la même saison que sa première, en 2014-2015.

Le malheur de la FSF fait le bonheur du Ventmer (2018-...)

Profiter de la réforme

A l'intersaison, la FSF connut une grave crise qui amèna une profonde restructuration. Beaucoup de clubs se retrouvèrent alors dans l'impossibilité de se réinscrire, à tel point que la pyramide du football simlandais rétrécit comme peau de chagrin à une seule et unique division professionnelle. La chance sourit au Ventmer lorsque les voisins honnis d'Akasaki furent obligés d'abandonner leurs rêves de participer à la SL1, la faute à un budget trop famélique. La FSF reporta donc son choix sur le Ventmer pour venir recomposer l'élite du football simlandais. Comme cela avait déjà existé par le passé, un club mal classé en deuxième division se retrouve propulsé à l'échelon supérieur grâce à l'administration footballistique. Bien décidés à ne pas squatter les dernières places de la division et montrer à tous que le club avait retenu les leçons de son précédent passage en S-Ligue 1, le Ventmer s'est renforcé lors de la Draft en ciblant de jeunes espoirs confirmés (Barchloff, Dumercent, Tetrabryck) ainsi que d'un habitué des titres (Vroegh, en provenance du KVZ Hament).

Le 1er janvier 2019, le club passe sous la main du fondateur japonais de Rakuten™ : MIKITANI Hiroshi. Déjà propriétaire du club japonais du Vissel Kobe où ont évolué Podolski et Iniesta, et propriétaire de l'équipe de baseball Tohoku Rakuten Golden Eagles (championne du Japon en 2012 et de la ligue du Pacifique en 2013), MIKITANI souhaite investir dans le football simlandais. Preuve de son engagement, le mercato hivernal qui a vu pas moins de 8 joueurs signer au club (dont Oleg Shatov, en provenance du FC Krasnodar). La grande lessive s'est poursuivie aussi du côté des départs puisque 9 joueurs ont été libérés de leur dernière année de contrat. L'objectif de MIKITANI est simple : permettre au Ventmer de vite prendre place dans le football simlandais et s'éloigner des dernières places qui lui semblent promises. Autre objectif du club : être suffisamment renforcé pour remporter dès cette première année de présidence la Coupe de Simland.

La seconde partie de la saison fut bien longue pour le Ventmer car le parcours en coupe s'est vite arrêté au 3e Tour (humiliation 6-1 contre les amateurs de l'ASGLC...) et en championnat, ce ne fut pas plus glorieux, le club terminant à une décevante 13e place. Avec la refondation du championnat dès l'été suivant, toutes les cartes allaient être rebattues.

La refondation du club ?

A l'été 2019, le championnat de Simtopia (le pays a changé de nom) prend un nouvel essor avec l'arrivée de 10 nouveaux clubs qui découvrent tout du football simtopien. Pour le Ventmer, c'est une nouvelle opportunité pour remodeler encore un peu plus l'équipe et tenter de briller sur la scène nationale.

Cela a plutôt bien commencé avec le retour de la Coupe de la Ligue, sans enjeu européen, au cours de laquelle les joueurs de Kamitoshi ont brillé, battant notamment Spremberg BK en phase de poule à Spremberg : 3-0. Encore mieux, les hommes du président MIKITANI ont joué la finale de la compétition, battu par un nouveau venu (Sliasthorp VK) sur le score de 2 à 1. Ce début de saison a toutefois donné des idées aux joueurs.

Ainsi, en championnat, le club a bien démarré, s'installant dans le top 5 du championnat (avec en point d'orgue la place de leader lors de la 8e journée). Pendant un tiers du championnat, l'équipe demeure en course pour la qualification en Coupe d'Europe, mais après la trêve hivernale, un début d'essoufflement se fait ressentir. Les joueurs perdent le rythme et le Ventmer descend doucement s'installer dans le ventre mou, toujours à portée de l'Europe, mais n'y retournant jamais.

Dans le même temps, les Ao-to-Kuro (Bleu et noir) réalisent un très bon parcours en Coupe nationale, débutant leur campagne contre un pensionnaire de D2 (St-Louis Rams), puis enchaînant contre deux équipes de S-Ligue 1 (Kattegat et Saint-Patrick). Finalement, le rêve de finale s'évanouit face à Dvalinn, piégé par un but de Bakambu.

< suite à venir >

Palmarès

Compétitions nationales
Championnats

S-Ligue 1

  • Meilleure performance : 10e (2020)

S-Ligue 2

  • vice-champion : 2016

Coupes

Coupe de Simland

  • demi-finale : 2020
  • quart de finale : 2016

Coupe de la Ligue

  • finaliste : 2019

Bilan par saison

Saison I II Points Journées V N D b.p. b.c. Diff. Coupe de Simtopia Coupe de la Ligue Fraternity
Cup
Supercoupe Coupe d'Europe
2014-15 7 43 pts 30 11 10 9 31 29 +2 8èmes x / x x
2015-16 2 57 pts 30 16 9 5 53 30 +23 Quarts x / x x
2016-17 16 26 pts 30 7 5 18 29 53 -24 3e Tour Groupes / x x
2017-18 10 42 pts 30 11 9 10 37 37 = 8èmes x / x x
2018-19 13 29 pts 30 8 5 17 33 55 -22 3e Tour / / x x
2019-20 10 53 pts 38 14 11 13 46 47 -1 Demies Finaliste Groupes x x
2020-21 pts Demies Groupes x x


Légende :

  • I / II / III : division jouée
  • V / N / D : victoires / matchs nuls / défaites
  • b.p. / b.c. : buts pour / buts contre
  • Diff : différence de buts
  • p. : préliminaire
  • x : non-qualifié
  • / : n'a pas eu lieu(e)
  • † : suite au remaniement profond de la FSF à l'été 2018, le club est promu en S-Ligue 1

Effectif

La toute première équipe-type du Ventmer • 2014-2015
Équipe-type pour la saison 2015-2016
Équipe-type pour la saison 2016-2017
Équipe-type pour la saison 2017-2018
Équipe-type pour la saison 2018-2019
Équipe-type pour la 2e partie de la saison 2018-2019
Équipe-type pour la saison 2019-2020
L'équipe du Ventmer avant d'affronter l'ASPT (1-1) - octobre 2014
Le défenseur central brésilien Varzeas, buteur contre l'ASPT (1-1) - octobre 2014
L'attaquant russe Mezentsov (2014-2016)
Sumiyoshi, buteur dans le Derby d'Aojima (mars 2015)
Göransson lors d'un match amical (juilet 2017)
Joueurs
Poste Nom du joueur Nationalité Date de naissance Club précédent Année d'arrivée
G 50px SANO Gino DrapeauPays.jpg Simtopien 01/07/2000 INF Simtopia 2020
G 50px SPORTIELLO Marco Italie.png Italien 10/05/1992 Atalanta Bergame (ITA) 01.2020
D C Bongolo.jpg BONGOLO James DrapeauPays.jpg Simtopien 01/05/1998 INF Simtopia 2017
D C Brabec.jpg BRABEC Jakub Republique-Tcheque.png Tchèque 06/08/1992 Genk (BEL) 2017
D C Conglieri.jpg CONGLIERI Iuliano DrapeauPays.jpgSimtopien 01/05/1999 VC Oosteveldenkerke 07.2019
D G/M G 50px GABLIEK Christophe DrapeauPays.jpg Simtopien 01/07/1991 Saint-Louis Rams 01.2020
D G Grosske.jpg GROSSKË Jonas DrapeauPays.jpg Simtopien 01/05/1998 Deportivo Aveiro 07.2019
D DG Suzuki.jpg SUZUKI Noriaki DrapeauPays.jpg Simtopien 01/07/2000 INF Simtopia 07.2019
D G 50px VILLIPENDE Lucas DrapeauPays.jpg Simtopien 03/09/1993 VG Ostenbergh 01.2020
M/MO DG Albrighton.jpg ALBRIGHTON Marc Angleterre.png Anglais 18/11/1989 Leicester FC (ANG) 07.2019
MDC/M C Bara.jpg BARA Sergio DrapeauPays.jpg Simtopien 01/05/1998 INF Simtopia 2017
M G/MO GC Dumercent.jpg DUMERCENT Serge DrapeauPays.jpg Simtopien 01/05/1998 Lewsland Bären 2018
MD/M C Mizaki.jpg MIZAKI Jun DrapeauPays.jpg Simtopien 01/05/1998 Kirin Akasaki FC 07.2019
MD/M C Pulgar.jpg PULGAR Erick Chili.png Chilien 15/01/1994 Bologne FC (ITA) 07.2019
MO DGC Shatov.jpg SHATOV Oleg Russie.png Russe 29/07/1990 FC Krasnodar (RUS) 01.2019
MO DG 50px VASQO Vajka Albanie.png Albanais 01/07/1994 Bluecity Cosmos 01.2020
BT 50px BAROUATE Ali DrapeauPays.jpg Simtopien 01/05/1998 INF Simtopia 01.2020
MO GC/BT De-assis.jpg DE ASSIS Thiago Bresil.png Brésilien 01/07/1991 FC Galatian 2016
MO C/BT 50px FORAMI Sacha DrapeauPays.jpg Simtopien 01/05/1998 Sporting Kasteelheer 01.2020
BT Sergio-leon.jpg LEON Sergio Espagne.png Espagnol 06/01/1989 Betis Séville (ESP) 07.2019
BT Osako.jpg ŌSAKO Yūya Japon.png Japonais 18/05/1990 Werder Brême (ALL) 07.2019

Plus gros transferts

Arrivées Départs
Torgeir Børven (Att. ; FC Twente (P-B) ; 5,7 M§ ; 2015-16) Kais Marache (Att. ; Warwickal FC, 2,5 M§ ; 2020-21)
Ryan Empebba (Att. ; Inter Utopia CF ; 5,4 M§ ; 2020-21) Rhys Mansveld (Mil. ; Sliasthorp VK, 850 k§ ; 2019-20)
Marko Arnautovic (Att. ; Inter Utopic CF ; 4 M§ ; 2020-21) Sullivan Barchloff (Gar. ; Irwellshire Utd, 800 k§ ; 2020-21)
Thiago De Assis (Att. ; FC Galatian ; 4 M§ ; 2016-17) Erwin Wölfi (Mil. ; Union Rivendale, 400 k§ ; 2017-18)
Oleg Shatov (Mil. ; FC Krasnodar (RUS) ; 3 M§ ; 2018-19) Yuya Ôsako (Att. ; Zenith Ristov, 350 k§ ; 2020-21)
Sergio Bara (Mil. ; INF Simland ; 2,8 M§ ; 2017-18) Makishi Morikawa (Mil. ; Rapyuta Utd, 350 k§ ; 2020-21)

Identité

Maillots

L'équipementier est Knit Knot, entreprise de Street wear simtopienne.

En janvier 2019, avec le rachat du club, le sponsor devient la marque du propriétaire : Rakuten™.

VKFC home.pngVKFC away.png Maillot home2015.pngMaillot away2015.png Maillot home-2016-17.png Maillot away 2016-17.png Maillot 3rd 2016-17.png Maillot home-2017-18.png Maillot away-2017-18.png Maillot 3rd-2017-18.png
Saison 2014-2015 Saison 2015-2016 Saison 2016-2017 Saisons 2017-fin 2018
Maillot home2019.png Maillot away2019.png
2019-...

Stade

Aozora Stadium - à partir de février 2015
John Hurley Stadium - juin 2014 -> février 2015
Vue depuis la pelouse de la seule tribune du John Hurley Stadium - 2014


A l'origine, Ventmer a débuté son parcours sportif dans un petit stade de 5'000 places, le stade John Hurley (du nom d'un spationaute méridional) construit grâce aux fonds personnels du propriétaire Gwench. Il se situait dans un quartier résidentiel de la ville de Kamitoshi 神都市, le plus dynamique (Shin-Wakashima-ku 新若島区). A peine son inscription validée pour la saison de SL2 2014-2015, la Mairie s'est mise à la recherche d'un terrain susceptible d'accueillir une enceinte plus vaste pouvant rapidement devenir rentable.

La construction d'un nouveau stade fut rapidement lancée. Le plus difficile fut de trouver un terrain pouvant accueillir celui-ci. Profitant d'un plan de réaménagement urbain dans le quartier Shin-Wakashima, il fut décidé qu'une enceinte d'une capacité de 25'000 places y serait construite. Ainsi sortit de terre l'Aozora Stadium (青空スタヂアム ; Stade du Ciel Bleu). Dans son entourage immédiat, une caserne de pompiers et un petit hôpital y furent ajoutés. Ainsi qu'un grand parc pour que le lieu soit ouvert et vivant tous les jours, pas seulement les jours de matches.

Le John Hurley Stadium ne sera toutefois pas détruit, mais changera d'occupant. L'AFC Kamitoshi, club amateur et grand rival local du Ventmer, en est devenu le nouveau maître des lieux.

Supporters

L'Aozora Stadium accueille un important groupe de supporters, regroupé dans le virage Est. Il s'agit d'un regroupement d'ultras qui se fait appeler les Ryūjin BoyZ (龍神ボーイズ), en référence à la divinité japonaise de la mer Ryūjin. Bien qu'ultras, ce groupe de supporters sait se comporter dans les stades. Les médias ont très rarement, voire jamais, relaté d'événements violents les concernant. S'inspirant de plusieurs cultures de supporters, ils possèdent une activité multi-facettes, allant du tifo au chant du célèbre You'll never walk alone! de Liverpool (à ceci près qu'ils le font sur une version ska diffusée dans le stade 1).

UltrasVentmer1.jpg UltrasVentmer2.jpg