RRC Armorbeek

De FSF Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
RRC Armorbeek

RRCA.png

Généralités
Nom complet Royal Racing Club Armorbeek
Surnoms Le Glas
Racingmens
Le Racing
Fondation 17 mars 1977
Matricule n°204
Couleurs Bleu ciel et Bleu marine
Stade Boswijk
(18.741 places)
Président DrapeauPays.jpg Alexandre Kergoulou
Entraîneur DrapeauPays.jpg Ian-Pieter Vandenssen
Joueur le plus capé Néant
Meilleur buteur Néant
Siège 7,Clos du Bois Hamel - Armorbeek
Budget Inconnu
Maillots
RRCADOM.pngRRCAEXT19.png
Saison en cours
Current event marker.gif
Pour la saison en cours, voir :
RRC Armorbeek 2019-2020
ou
S-Ligue 1 2019-2020

Le Royal Racing Club Armorbeek, communément appelé RRC Armorbeek ou Le Glas, est un club de football basé dans la section de Saint-Servais appartenant à la ville de Armorbeek. Le club joue au Boswijk. Le nom du stade provient du nom du quartier du même nom, qui tient pour origine la forêt de Saint-Servais située à quelques mètres du stade.

Le club participera prochainement au championnat de S-Ligue 1 de football. Le club avalonais possède un palmarès vierge du fait de sa non-affiliation à la Ligue de Football depuis sa création à nos jours. De plus, le club n'a participé à aucun match officiel jusqu'alors, seulement à des matchs amicaux contre des clubs voisins.

Le 26 avril 2019, les dirigeant du Glas ont officialisé leur affiliation à la Fédération et donc leur participation à la S-Ligue 1 pour la première fois de son histoire.


Histoire

1977-2010 : Genèse d'un club amateur sous l'égérie religieuse puis des services publiques

En 1977 est fondé ce qui s'est d'abord nommé le Sporting Excelsior Armorbeek. Le club est fondé par l'Abbé Mathieu, alors Abbé à l'église de Saint-Servais et du Créac'h, deux sections de la ville de Armorbeek. Le club appartient donc à l'Eglise servant, par la suite, de vitrine à celle-ci. Du fait d'une population très paysane et donc très demandé chaque jour dans son travail, le club refuse dans un premier temps de participer à des compétitions officielles par peur de ne pas pouvoir réunir un nombre de joueurs minimum à chaque match. C'est alors de longues périodes de matchs amicaux contre des clubs voisins.

En 1999, l'Eglise est en fort déficit du fait de la laïcisation de la population et cherche à se débarrasser du club. En effet, l'équipe de football et son entretien quotidien coûte très cher à l'institution religieuse. Afin d'éviter la dissolution d'un club faisant pleinement parti du paysage local, la municipalité reprend le club pour 1€ symbolique et opère de grands changements: Le club change de nom en prenant l'appellation du Royal Racing Club Armorbeek et change également ses couleurs principales, par conséquent du maillot domicile, en bleu ciel et bleu marine. Par peur de coûts importants pour la municipalité, le choix est fait de ne toujours pas s'inscrire dans un quelconque championnat mais d'effectuer des matchs amicaux réguliers en contre partie.

Jusqu'en 2010, le club garde son statut amateur et ne possède qu'une unique équipe senior.

2010-2019 : Arrivée d'investisseurs et nouvelles ambitions

En 2010, sous l'impulsion du bourgmestre de Armorbeek qui souhaite la genèse d'un club professionnel dans sa ville, le club est acheté, une nouvelle fois 1€ symbolique, par un groupe d'investisseurs. On peut y compter les entreprises suivantes : Synutra Avalonia (entreprise chinoise spécialisé dans la production de lait en poudre pour nourrisson qui s'est implanté quelques années plus tôt dans la région), Delhaize (chaîne d'hypermarché belge qui s'est implanté quelques années plus tôt dans la région) et Night and Day (commerce de proximité belge qui s'est implanté quelques années plus tôt dans la région). La volonté de la nouvelle direction est simple : avoir une équipe compétitive pour intégrer la S-Ligue 1 puis à très long terme jouer l'Europe et si possible régulièrement.

Dans un premier temps semi-professionnel, l'objectif à court terme est d'obtenir le statut de professionnel, ce qui sera chose faite en 2013. Les dirigeants vont également avoir pour projet de créer un centre de formation et d'entraînement sur un seul et même site afin de constituer une équipe compétitive le plus rapidement possible. Ce souhait sera exaucé en 2012.

À partir de 2012, l'équipe première va effectuer de nombreuses tournées partout en Europe afin de préparer l'équipe à une future participation au championnat. On peut noter des victoires en match amical contre Dortmund (2013, 2-1), Burnley (2013, 4-3), Lille (2014, 2-0), Anderlecht (2015, 4-0) ou encore Monaco (2017, 1-0). Sous l'impulsion de l'entraîneur présent depuis l'arrivée des actionnaires, Ian-Pieter Vandenssen, le jeu produit un jeu alléchant, amenant de plus en plus de monde au stade.

En 2019, profitant d'une grande réforme des championnats nationaux, le club devient affilié à la Fédération et participera à la S-Ligue 1, pour la première fois de son histoire, lors de la saison 2019-2020. L'engouement est tel qu'on prédit un taux d'abonnement à 85% pour la saison à venir.

2019-2020 : Première saison dans l'élite

Artdetail.gif Article détaillé : Saison 2019-2020 du RRC Armorbeek

En avant-saison, le Glas participe à la Avalonia JupiCup (ou appelé précédemment Coupe des Plaines de l'Avalon) et y affronte le KVZ Hament, le Standard Tygres et le RFC Aurora. Elle permet de jauger son niveau à quelques semaines d'un début historique au sein de l'élite. Cependant, elle démarre très mal avec une défaite 3-2 à Tygres, puis 2-0 contre Hament pour la première officielle à domicile accompagné d'une prestation pitoyable. Pour conclure la phase aller, les Racingmens sont tenus en échec à Aurora malgré une domination et des montants caressés avec le cuir. Inquiet, Ian-Pieter Vandenssen organise d'ores et déjà une réunion pour mettre les choses au clair et rappeler au groupe que le club doit s'adapter rapidement à la différence entre les matchs amicaux depuis 9 ans et la S-Ligue 1. Cependant, cette mise au clair ne l'aura pas été car les protégés de Vandenssen vont s'incliner 3-1 à Hament en supériorité numérique pendant plus d'une heure de jeu. Suite à ce match, le constat est très simple : Gagner les deux matchs restants pour espérer encore se qualifier pour la Finale. L'impensable de tous se produit alors une première fois à domicile contre le Standard où le Glas s'impose 2-0 contre le cours du jeu. Le Boswijk s'enflamme alors comme jamais pour la première victoire du club en match officiel!

Palmarès

Néant jusqu'à aujourd'hui.

Bilan en championnat

Néant jusqu'à aujourd'hui.

Statistiques

Néant jusqu'à aujourd'hui.

Stade

Boswijk vue d'en haut

Le stade est construit en 1977, à la création du club, avec une capacité de 2.500 places assises. Bien que le club ne participe à aucune compétition officielle, le stade est très vite en surcapacité et sera agrandi en 1982 à 5.000 places assises en Tribune Présidentielle et 3.000 places debouts sont ajoutés dans la nouvelle Tribune Honneur, faisant face à celle d'origine. Ensuite, en 2010, le stade est une nouvelle fois agrandi par la direction actuelle pour donner sa configuration actuelle avec l'agrandissement des deux tribunes existantes (7.250 places assises chacune) ainsi que la création de la Tribune Populaire (3.500 places debouts) et d'une Tribune réservé aux visiteurs (741 places debouts). En plus d'être agrandi, il est modernisé notamment au niveau des structures. Le Boswijk est l'unique stade à Simtopia où le toit des tribunes est décoré. Toujours en 2010, le club fit installer des loges VIP en Tribune présidentielle.

Propriété de la mairie, elle est racheté en 2010 par les dirigeants actuels du club.

Le Kop se situe dans toute la Tribune Populaire.

Le Glas Kids, groupe de supporters réservé aux 5-12 ans, se situe en bloc F.

Deux tribunes portent le nom de personnalités importantes du club. La Tribune Honneur porte également le nom de l'Abbé Mathieu, fondateur majeur du club. Quant à la Tribune Populaire, elle rend hommage à Louis Willems, jeune supporter et ultra du club décédé en 2015 après un match amical opposant Armorbeek à Anderlecht (4-0) suite à une rixe avec des hooligans belges ayant fait le déplacement.

À noter qu'en cas d'agrandissement de l'enceinte, celle-ci ne pourra dépasser 25.000 places (avec possibilité de les rendre toutes assises) dû à son emplacement en zone pavillonnaire. Il y a peu de chance que le club change d'enceinte pour deux raisons : Le Boswijk est dans le patrimoine du club et les supporters y sont très attachés -- Le club se situe historiquement dans la section de Saint-Servais. Or, il n'y a plus de lieux constructibles en ces lieux, poussant ainsi le club à rester ici.

Plan du stade

Affluences

Comme dit plus haut, le club a rapidement fait le plein de spectateurs. Depuis 2010, le stade fait guichet fermé à chacun des matchs amicaux effectués par le club.

Pour la saison 2019-2020, on parle d'une prédiction de 85% d'abonnement dû à l'engouement d'une première participation à un championnat.

Centre de formation

En 2012, une nouvelle académie pour les jeunes est ouverte au Créac'h, section voisine de Saint-Servais, au centre d'entraînement du club nommé Zeewijk Akademi (Académie du quartier de la mer en flamoneg).

Sponsors et équipementiers

Jusqu'en 2004, le club ne possédait pas d'équipementier. En effet, les maillots étaient produit par la fabrication de textile de la ville, qui a fermé en cette même année. Depuis 2004, le club a eu comme équipementier successivement : Airness (2004-2008), Uhlsport (2008-2014), Skita (2014-2017), Erima (depuis 2017).

De la création du club jusqu'en 2010, le club étant propriété de l'église puis de la municipalité à partir de 1999, il n'y avait aucun sponsor dû à son statut amateur et à son appartenance successive à ces institutions. En 2010, dans l'optique de professionnalisation du club, les nouveaux investisseurs font eux-même sponsor du club (Night and Day, Delhaize, Synutra). De 2010 à 2017, Synutra est le seul sponsor apparent sur les maillots. Depuis 2017, Synutra se retire des maillots et décide de rester simple investisseur du club. C'est alors Night and Day ainsi que Delhaize qui se montre sur les vareuses du Glas.

Couleurs et symboles

Maillots

Lors des premières années du club, et ce jusque 1999 et le changement d'identité du club, le Glas évolue à domicile en couleur jaune dominante avec du rouge sur les manches et à l’extérieur en blanc.

Depuis 1999, le club joue avec un maillot domicile jouant avec les deux nuances de bleus du logo et un maillot extérieur blanc. Le maillot extérieur est l'une des rares identités gardé après 1999.

Hymne

Depuis 1984, la chanson "Da Kêr, da club" (Ma ville, mon club en flamoneg) est chanté par les supporters en acapela à l'entrée des joueurs. Unanimement, elle est considéré comme étant l'hymne du club. Les paroles mettent en avant le passé de la ville ainsi que l'amour du peuple pour le club, comme peut le témoigner le court extrait ci-dessous, qui est régulièrement chanté par les ultras en match:

Dec'h ik was er al akker (Hier j'étais dans les champs)
Da gevecht was al ed (Mon combat était le blé)
Maar bremañ zong da te (Mais maintenant je chante pour toi)
Dus ember wint da me (Alors ce soir gagne pour moi)
Oh Racing! Oh Racing! Oh Racing!

Le symbole principal du club est le Lion, symbole et mascotte de la ville d'Armorbeek.

Sur le premier logo du club, les couleurs sont rouge et jaune, couleurs de la ville d'Armorbeek. Ces couleurs fût toujours très contesté pour deux raison : La similitude des couleurs avec les rivaux du KVZ Hament et le rouge faisant penser à l'enfer car, à la genèse du club, les adhérents étaient très croyant. On peut y apercevoir "1977" qui correspond à l'année de création du club, année qui disparaîtra sur le logo suivant.

En 1999, lors du changement d'identité du club avec le reprise du Glas par la municipalité, les dirigeants décident de changer les couleurs du club pour deux nuances de bleu (ciel et marine) afin de faire allusion à la mer, qui fait également partie de l'étymologie du nom de la ville (provenant de Ar Mor, ou la mer en breton). La nouvelle identité visuelle du club fait l'unanimité et perdure depuis. L'apparition de la couronne et de l'hermine sur le nouveau logo rappellent les origines des pionniers de la ville à sa construction. En effet, la couronne fait écho à la Belgique et sa royauté (d'où l'apparition du terme Royal dans le nom complet du club) et l'hermine est, elle, le symbole de la Bretagne (région de la France).

Le principal surnom du club est le Glas qui signifie Bleu en breton et en flamoneg.

Rivalité

  • KVZ Hament

Depuis peu, une rivalité avec le Kavé est présente. La suprématie avalonienne du club a amené de la jalousie chez certains ou une envie de les dépasser au plus vite pour d'autres. Au final, les supporters du Glas attendent chaque match contre Hament avec impatience. Du fait de cette rivalité, les supporters sont plutôt amis avec ceux du RFC Aurora, rival historique du Kavé.

  • Standard Tygres

Cette rivalité avec le Standard est né d'une jalousie des supporters légeois par rapport à l'ambiance festive au Boswijk. Ces derniers ont notamment été stupéfait du Tifo réalisé à l'entrée des joueurs par le Glas'Kop lors d'un match amical opposant les deux clubs il y a quelques années, sans pour autant l'avouer car ils sont trop fier pour l'admettre. Malgré ça, l'ambiance entre les supporters des deux clubs est plutôt bon enfant.

  • RFC Malonne-Kozhwijk, RSC Douarbeek et EA Koadbeek

C'est une forte rivalité qui lie les quatre clubs d'Armorbeek. Ces trois clubs sont issues de sections autres de la ville. Autrefois, entre 1981 et 1993, un mini-championnat est organisé entre ces quatre équipes en match aller-retour. Les affrontements réguliers de ces clubs ont crées une rivalité entre les quartiers qui dépasse de loin le domaine sportif. Le Glas est le seul de ces quatre clubs étant en S-Ligue 1 la saison prochaine, les trois autres ayant été refusé sur candidature par la Fédération.

Supporters

Depuis 2000, un groupe d'ultra nommé "Glas'Kop" anime tous les matchs du Racing depuis la tribune Populaire - Louis Willems. Elle est crée à l'initiative d'une quinzaine d'étudiants adepte de Football, voulant créer une ambiance digne des grands stades européens au sein du club de leur ville. Très vite, les adhérents se font nombreux portant cette saison à 2,391 adhérents. Très actif à domicile, notamment via des tifos, elle l'est également à l'extérieur où beaucoup de membres font régulièrement les déplacements à l'extérieur. Malgré une rixe contre des hooligans belges venus saccagés la Tribune Populaire en 2015 amenant au décès d'un jeune supporter Armorbecquois, le groupe de supporters est pacifiste et a toujours déploré ce drame.

Les supporters d'Armorbeek sont régulièrement charriés comme étant un public dit de "paysans" dû aux fortes origines agricoles de la population locale. Cette comparaison est bien accepté de la part de l'ensemble des supporters, leur permettant de rappeler les origines de la ville. Ils sont également réputés nationalement pour être un public très fidèle et populaire.

Fier de leurs origines et de leur patrimoine culturel, les supporters possèdent des chants francophones, néerlandophones et brittophones. Cependant, la grande majorité des chants sont chantés en patois local, le Flamoneg (mélange de français/flamand/breton), fortement parlé localement.


Le Glas'Kop en déplacement à Lens (Match Amical, 0-0, 24 juillet 2016)

Effectif professionnel actuel

Effectif professionnel du Royal Racing Club Armorenbeek saison 2019-2020
Joueurs Encadrement technique
# P. Nat. Nom du joueur Age Sélection Club précédent Arr.
>Entraîneur
  • DrapeauPays.jpg Ian-Pieter Vandenssen

>Entraîneurs adjoints

  • DrapeauPays.jpg Kaelig Debusson

>Préparateurs

  • DrapeauPays.jpg Gérard Versand
  • DrapeauPays.jpg David De Bruyne

>Préparateur physique

  • DrapeauPays.jpg Hervé Andenne



>Entraîneur des gardiens

  • DrapeauPays.jpg Christophe Rosmolen



>Directeur du centre de formation

  • DrapeauPays.jpg Marc Toussaint

>Médecin

  • DrapeauPays.jpg Robert Vandekerkoph

>Directeur sportif

  • DrapeauPays.jpg Jean-Charles Merveille



>Légende

  • P. : Poste de prédilection
  • Nat. : Nationalité
  • Arr. : Année d'arrivée
  • Captain sports.svg.png : Capitaine
  • G : Gardien de but
  • D : Défenseur
  • M : Milieu de terrain
  • A : Attaquant












1 G Belgique.png Koen Casteels 27 Belgique U21 (9 sél./0 but) Allemagne.png VFL Wolfsburg 2019
16 G Roumanie.png Vicentiu Danciu 28 - Formé au club -
17 DD Macedoine.png Stephan Ristovski 27 Macédoine (38 sél./1 but) Portugal.png Sporting CF 2019
2 DD Luxembourg.png Louis Reuter 21 - Formé au club -
4 DC Belgique.png Luka Antoons 21 - Formé au club -
5 DC Luxembourg.png Félix Weis 21 - Formé au club -
20 DC DrapeauPays.jpg Ousmane Diop 25 - Formé au club -
13 DC DrapeauPays.jpg Elias Simons 24 - Formé au club -
22 DC DrapeauPays.jpg Leon Bauwens 25 - Formé au club -
23 DG DrapeauPays.jpg Alexis Verhaerghe 26 - Formé au club -
3 DG France.png Jérôme Roussillon 26 France U20 (1 sél./0 but) Allemagne.png VFL Wolsburg 2019
27 DG DrapeauPays.jpg Elias Vervoort 24 - Formé au club -
6 MDC Pays Bas.png Leroy Fer 29 Pays-Bas (11 sél. / 1 but) Angleterre.png Swensea City 2019
8 MC France.png Gwénolé Salaün 24 - Formé au club -
10 MC France.png Lisandru Fraïoli 21 - Formé au club -
18 MC Luxembourg.png Noah Klein 21 - Formé au club -
7 MC DrapeauPays.jpg Baptiste Wouters 24 - Formé au club -
25 MC DrapeauPays.jpg Pierre-Louis Alexandre 21 - Formé au club -
12 MC DrapeauPays.jpg Hamza Verheyen 21 - Formé au club -
21 MOG DrapeauPays.jpg Elhadji Niang 22 - Formé au club -
14 MOG DrapeauPays.jpg Samuel Goossens 29 - Formé au club -
15 MOD DrapeauPays.jpg Clotaire Verlinden 21 - Formé au club -
45 MOD Colombie.png Juan Fernando Quintero 26 Colombie (22 sél. / 3 buts) Argentine.jpg River Plate 2019
9 BU Belgique.png Kalvin De Smet 24 - Formé au club -
19 BU DrapeauPays.jpg Alexandre Bernard 21 - Formé au club -
11 BU DrapeauPays.jpg Brieg Vigouroux 25 - Formé au club -

Divers

Notes et références